Pourquoi l’art de la colorimétrie est essentiel en microblading ?

Home > Santé > Blog Beauté > Pourquoi l’art de la colorimétrie est essentiel en microblading ?
Posté le 22 septembre 2021

La microblading est une technique beauté qui gagne davantage d’adeptes au fil des années. Pour les clients, cette méthode semble être la plus simple pour se garantir d’une ligne de sourcils parfaite. Cependant, bien au-delà de cette appréciation et sa simplicité, la réalisation d’une telle technique exige de grandes compétences non négligeables. Les intervenants en tant que dermo praticien devront donc se doter des meilleures compétences pour assurer la qualité et la pertinence de leurs réalisations. Parmi le savoir-faire indispensable compte l’art de colorimétrie, qui mérite d’être profondément maîtrisé pour garantir chaque intervention de microblading. Focus sur l’importance de la colorimétrie dans la procédure de microblading, la révolution beauté 2.0.

Rôle de la colorimétrie en maquillage permanent

Avant tout, il est primordial de connaître la colorimétrie basique afin de comprendre son utilité en maquillage permanent et microblading. Étude de la couleur, la colorimétrie repose sur l’analyse des nuances et des teintes diverses pour garantir un résultat de microblading en adéquation à la carnation naturelle d’un patient. Le tout pour un rendu en parfaite harmonie. Avant chaque intervention, le dermo praticien étudie l’apparence dans l’optique de reconnaître la gamme de couleurs qui mettent en valeur un visage spécifique. C’est ici que la colorimétrie détient donc une réelle importance pour chaque intervention de microblading à effectuer.

Dans la majorité des cas, les habitudes de couleurs utilisées par les pour le traçage de ses sourcils pourront fortement impacter sur sa décision concernant le résultat. Il sera donc essentiel de démontrer à chaque patient les teintes qui lui vont bien afin qu’il puisse apprécier le résultat.

Maîtrise du choix des couleurs

Essentiels dans la réalisation d’un maquillage permanent, les couleurs doivent être choisies avec soin pour assurer le résultat. Cette exigence est également valide lorsqu’il s’agit du microblading, et ce même si les 2 procédés sont jugés amplement différents. Le concept qui repose sur l’imitation des poils naturels à travers un traçage spécifique nécessite, en effet, une grande concentration et un réel savoir-faire.

À travers les connaissances acquises lors d’une formation en colorimétrie en maquillage permanent, les professionnels pourront facilement reconnaître les bonnes teintes adaptées à chaque client. Devant s’harmoniser à la carnation, mais également aux résultats attendus, les teintes des poudres colorées à utiliser devront être sélectionnées avec le plus grand soin. Et d’ailleurs, comme chaque individu détient de sa propre apparence (couleur des cheveux, teinte de peau, couleur des yeux, etc.), il est primordial d’avoir une bonne base en colorimétrie pour pouvoir assurer tous types de demandes et prendre en charge chacun de ses clients en microblading avec une grande maîtrise.

Lors d’une telle étude, les apprenants pourront non seulement acquérir les bases des couleurs, mais aussi optimiser leurs compétences pour un beau rendu final. Le programme d’étude lors d’un apprentissage en colorimétrie pour les dermo praticiens est complet et assure une opérationnalité élevée dès la fin de la formation. Outre les cours théoriques qui englobent tous les sujets importants à connaître, les séances de pratique optimisent la maîtrise.

Connaissance approfondie des pigments

Les pigments se doivent également d’être manipulés avec une grande maîtrise pour assurer la qualité du résultat final. Apprendre la colorimétrie implique également l’initiation aux diverses couleurs de pigments. Couleurs chaudes ou froides, le cercle chromatique permet tout aussi d’optimiser la sélection des nuances et teintes. Parmi les points étudiés lors de la science, de la colorimétrie concernant les pigments on mentionne :

–          Les particularités et les différents types de pigments : inorganiques/minéraux ; organique, etc.

–          L’anticipation des variations de couleurs ;

–          Le choix de la bonne couleur de pigment pour un microblading précis et pour les différentes carnations.

–          La manipulation des pigments nouvelle génération.

Avatar

La rédaction

DANS LA MEME RUBRIQUE
Que vous ayez les cheveux lisses, bouclés ou frisés, ils méritent une attention particulière pour rester b...
Lorsqu’on parle de soins de beauté, la plupart des personnes ont tendance à les associer à la gente fémi...
Avoir de beaux cheveux, des tifs en bonne santé, vigoureux, brillants et bien nourris, cela passe par un entr...
À l’ère où les produits écologiques font parler d’eux, faire recours aux soins green est une bonne opt...

Ne ratez pas
Septembre 22, 2021 260
La microblading est une technique beauté qui gagne davantage d’adeptes au fil des années. Pour les cl...
C'est tout chaud