3 astuces pour bien investir dans l’immobilier

Home > Blog sur la maison > Blog Immobilier > 3 astuces pour bien investir dans l’immobilier
Posté le 29 septembre 2016

Au fil des ans, l’immobilier conserve son statut de placement le plus sûr et le plus rentable, raison pour laquelle il reste privilégié par les Français – qui, en outre, aiment l’idée de se constituer ainsi un patrimoine. Mais il y a plusieurs façons d’investir dans la pierre, et toutes ne sont pas sécurisées ni économiquement attrayantes. Voici 3 astuces pour investir dans l’immobilier avec succès dans les mois et les années à venir !

3-astuces-pour-investir-dans-limmobilier-1

Investir dans l’immobilier locatif, oui, mais avec soin

On lit ici ou là qu’investir dans l’immobilier locatif serait la solution numéro un pour obtenir un bon rendement et faire de l’argent, sans trop prendre de risques. Et tout ça grâce aux dispositifs de défiscalisation mis en place par l’État, qui aimerait bien vous encourager à investir via Pinel ou Scellier pour que les gens puissent se loger avec moins de difficultés.

Certes. Si vous voulez acheter un appartement dans une ville à forte tension locative, passer par la case Pinel peut s’avérer un placement relativement sûr. Sûr, mais pas nécessairement rentable. La défiscalisation, c’est très bien pour réduire ses impôts, mais en contrepartie vous devrez fixer un loyer situé sous un certain plafond. Et le rendement s’en fera très certainement sentir.

Alors, investir dans l’immobilier locatif, d’accord, mais le faire avec soin, en commençant par calculer la rentabilité réelle de votre investissement. Sous les 5 % net d’impôts, l’opportunité est tout à fait discutable. Mais ce rendement dépend aussi du prix d’achat du bien : faites une proposition qui corresponde au prix que vous désirez mettre, lui-même calculé en fonction de la rentabilité espérée.

Si c’est avantageux pour vous, oubliez Pinel, Scellier et les autres, et concentrez-vous sur le rendement potentiel d’un bien. Investir dans l’immobilier à Roubaix ne vous donnera peut-être pas droit à une défiscalisation, mais vous pourrez espérer un rendement brut de 10 %. Ça fait réfléchir.

Investir?

Passer par le crowdfunding immobilier

Qui a décrété qu’investir dans l’immobilier nécessitait d’avoir des fonds importants ? Aujourd’hui, avec le crowdfunding immobilier, il est possible de placer son argent dans la pierre sans avoir besoin de casser sa tirelire ou d’emprunter à la banque : c’est le miracle du financement participatif, ici repris à bon escient par les promoteurs immobiliers.

Un promoteur, lorsqu’il lance un programme immobilier, a besoin de cash. Il peut en avoir besoin au tout début du projet, avant même la pré-commercialisation des lots. Il peut en avoir besoin en toute fin de financement, lorsque la banque a déjà concédé un prêt. Grâce au crowdfunding, il peut aller chercher ces fonds auprès des particuliers qui souhaitent investir dans l’immobilier.

L’avantage, c’est qu’il n’est pas nécessaire de connaître le secteur sur le bout des doigts. Sur une plateforme comme Homunity, le principe est bien expliqué et permet de réaliser un investissement en quelques clics. Et vous voulez entendre le meilleur ? Les rendements oscillent entre 8 et 12 %, pour des placements sûrs.

3-astuces-pour-investir-dans-limmobilier-3

Choisir des biens atypiques

Vous pouvez également opter pour un investissement dans l’immobilier à la fois original et rentable : dans des biens atypiques. Mal connus du grand public, trustés par les investisseurs les plus malins, les biens atypiques peuvent souvent mener à de bonnes affaires. Commençons par faire le tri entre les deux catégories de biens concernés :

  • Les logements « différents » : lofts, souplex, péniches, il existe des biens très particuliers qui sont de plus en plus recherchés sur le marché. La difficulté, c’est qu’ils peuvent coûter cher à l’achat (lorsqu’il s’agit de biens prestigieux, comme les lofts), être difficiles à estimer (que vaut une péniche ?) ou demander de gros efforts de rénovation et de mise aux normes (le souplex).
  • Les surfaces atypiques : et si vous investissiez dans autre chose que des logements ? Les biens à usage d’habitation, même rentables, n’arrivent souvent pas à la cheville des résidences de services, des locaux commerciaux, des immeubles de bureaux, voire des places de stationnement. Pour vous donner une petite idée, pensez à la difficulté de trouver une place de parking dans une ville comme Paris, et au prix que vous pourriez louer un lot de stationnements souterrains…

Il y a donc des opportunités très diverses pour investir dans l’immobilier. À vous de choisir celle qui convient le mieux à votre budget et à vos attentes en matière de rendement et/ou de sécurisation du capital !

DANS LA MEME RUBRIQUE
Organiser un déménagement n’est jamais simple. Vous êtes impatient de découvrir votre nouveau domicile m...
Depuis quelques années, les possibilités de défiscalisations ont connu une baisse progressive notamment à ...
Les diagnostics immobiliers sont des éléments importants dans le cadre d’une transaction. Les diagnostics ...
Israël présente un intérêt de plus en plus croissant pour les personnes qui souhaitent investir. Le se...

Ne ratez pas
Septembre 14, 2018 294
Organiser un déménagement n’est jamais simple. Vous êtes impatient de découvrir votre nouveau domic...
C'est tout chaud