Les prix du Bitcoin peuvent-ils augmenter sans la Chine ?

Home > Blog Economie > Blog Finance > Les prix du Bitcoin peuvent-ils augmenter sans la Chine ?
Posté le 24 octobre 2017

Le Bitcoin est l’une des crypto-devises les plus connues et les plus échangées au monde malgré l’émergence de nombreuses autres devises virtuelles comme l’Ethereum, le Litecoin ou encore le Ripple qui ont vu leurs capitalisations boursières fortement augmenter cette année.

Ces devises virtuelles sont complètement décentralisées ce qui signifie qu’elles ne sont contrôlées par aucun gouvernement ou aucune banque centrale. Cette décentralisation totale entraîne des transactions sans intermédiaire ce qui réduit fortement les temps et les coûts de celles-ci – attirant de plus en plus d’utilisateurs. Les investisseurs veulent désormais participer à cette révolution monétaire basée sur la technologie de la blockchain qui promet de nombreuses possibilités de développements.

Le Bitcoin a connu une année explosive avec une augmentation de son prix dépassant les +340% lorsque les cours ont atteint le niveau historique des 5 000$ (alors qu’ils avaient commencé l’année 2017 vers les 1 100$). Cependant, depuis le niveau psychologique des 5 000$, les cours ont fortement dévissé. En moins de 15 jours, les cours ont perdu plus de 35% pour aller toucher les 3 226$. Les courtiers en Bitcoins et autres crypto-devises proposent maintenant aux traders de profiter des mouvements des prix à la hausse comme à la baisse avec un effet de levier comme le courtier de premier plan UFX.

La raison principale de cette baisse vient de Chine qui est un important marché pour les Bitcoins. Le pays a récemment décidé d’interdire les Initial Coin Offerings (ICO), ou offres initiales de pièces de monnaie. Ce processus permet de collecter des fonds en offrant aux investisseurs des jetons numériques en échange de Bitcoins. La Banque Centrale chinoise a demandé que les entreprises ayant utilisés les ICO pour financer leurs projets remboursent les investisseurs. En plus de cette interdiction, les autorités chinoises ont demandé à ce que les bourses et les plateformes de crypto-devises cessent leurs activités d’ici fin septembre/octobre ce qui a entrainé une nouvelle vague de vente sur la devise virtuelle : les prix sont passés de 3 700 $ à 2 900 $ en moins de 24h.

Cependant, les prix ont rebondi quasiment instantanément montrant que les acheteurs sont toujours présents sur le marché et qu’ils profitent de chaque opportunité de trading pour entrer et bénéficier de cet actif prometteur. Malgré les nouvelles négatives en provenance de Chine, les miners vont continuer de miner et les crypto-devises sont toujours très en vogue. Les bourses qui vont devoir quitter la Chine vont pouvoir explorer d’autres marchés aussi potentiellement importants et prometteurs comme le Japon, Hong-Kong ou les Etats-Unis ce qui pourrait créer de nouvelles opportunités de développement et soutenir les prix.

Avatar

La rédaction

DANS LA MEME RUBRIQUE
Avec l'évolution d'internet, il est possible de faire de très nombreuses choses. En effet, vous avez la poss...
Le crédit renouvelable ne veut peut-être rien dire pour certains Français. Pour mieux comprendre son utilit...
L’année 2019 ne présage encore aucune bonne nouvelle en matière de rentabilité pour les banques en Franc...
Pour les encaissements de votre établissement, vous avez décidé de prendre un logiciel de caisse pour resta...

Ne ratez pas
Juin 12, 2019 780
Avec l’évolution d’internet, il est possible de faire de très nombreuses choses. En effet, ...
C'est tout chaud