Comment faire de l’écotourisme en Islande ?

Home > Loisirs > Blog Voyages/tourisme > Comment faire de l’écotourisme en Islande ?
Posté le 24 octobre 2017

L’Islande est une destination qui se prête parfaitement à l’écotourisme. Si vous comptez vous lancer dans ce type de voyage au pays de feu et de glace, voici quelques conseils qui vous seront bien utiles.

En agissant en touriste responsable

Être un écotouriste, c’est avant tout être soucieux envers la nature. De ce fait, si vous partez en Islande, faites particulièrement attention à sa flore. Cette dernière est principalement constituée d’un lichen aussi beau que fragile. Appelé mousse d’Islande, ce végétal confère aux paysages locaux une verdure incomparable. Seulement, ils poussent très lentement, à raison de quelques millimètres par an. Ainsi, si vous le cueillez ou que vous marchez dessus, vous risquez de faire des marques marron assez disgracieuses sur le sol et d’abimer le décor naturel du pays. Mis à part cela, quelques sites islandais sont victime des pollutions liées au tourisme.

Certains campeurs laissent derrière eux leurs déchets sans se soucier de leur devenir. Ne prenez pas modèle sur ces routards qui ne prennent pas conscience qu’au fil des jours, leurs ordures s’accumulent et finissent par ruiner le charme de l’Islande. Si cette négligence continue, on trouvera des bouteilles, des papiers et des emballages à la place des rochers, des lichens ainsi des rares arbres islandais. Pour terminer, ne détériorez pas les merveilles de cette magnifique contrée, seulement à cause d’un caprice. Nombreux sont les gens qui ont lancé des pièces à Geysir. Cet acte irréfléchi des touristes a certainement contribué à l’obstruction de ce geyser. Ce qui explique le peu d’activité de celui-ci.

En visitant les sites naturels

Être un écotouriste, ce n’est pas seulement respecté la nature, c’est aussi s’intéresser aux sites naturels et culturels d’un pays. En Islande, ces lieux ne manquent pas. Parmi les endroits les plus prisés des globe-trotters, il y a le Cercle d’or. Ce dernier est, en réalité, un ensemble de trois sites incontournable d’Islande, à savoir le parc national de Þingvellir, la chute de Gullfoss et Geysir.

Beaucoup d’agences de voyages organisent des circuits à la découverte de ces merveilles, mais l’idéal sera de vous y rendre par vos propres moyens. Au lieu de prendre les bus ou les véhicules de location, vous êtes invité à rejoindre ces endroits à l’aide d’un vélo ou, pourquoi pas à pied. Si vous optez pour une randonnée pédestre, pensez à faire appel à un de guide voyage Islande.

Ce professionnel saura sûrement vous conseiller par rapport aux sentiers à emprunter lors de l’excursion. Mis à part cela, d’autres lieux moins connus que le Cercle d’or n’attendent que vous en Islande. Hverarönd, par exemple, constitue une destination intéressante à visiter au cours d’un séjour. Il s’agit d’un site hydrothermal qui plaira certainement aux amateurs de baignade en pleine nature. Cet endroit est jalonné de quelques sources chaudes où vous pourrez vivre un moment de pure détente.

La rédaction

DANS LA MEME RUBRIQUE
Les châteaux ont toujours fasciné les friands d’histoires et de légendes. Bien plus que des lieux royaux,...
Étant donné le réseau routier de l’île qui est simple et en bon état, la voiture reste le meilleur moye...
Aujourd'hui tout va plus vite, surtout en ce qui concerne les normes et la diversité sociale. Chaque pays du ...
Valence est le chef-lieu du département de la Drôme dans la région Rhône-Alpes. Il s’agit avant tout d?...

Ne ratez pas
Avril 19, 2021 1060
Les châteaux ont toujours fasciné les friands d’histoires et de légendes. Bien plus que des lieux ro...
C'est tout chaud