Portrait du technicien de maintenance informatique

Home > Blog entreprise > Blog formation > Portrait du technicien de maintenance informatique
Posté le 27 août 2015

Le technicien de maintenance informatique est l’urgentiste du système informatique de votre entreprise : qu’il s’agisse d’un bobo bénin ou d’une blessure grave, c’est à lui qu’il faut confier vos machines. Il est le dernier rempart avant le remplacement d’un écran ou d’une carte vidéo. Au cas où vous auriez besoin de lui, cet article vous décrit à quoi ressemble le technicien type.

Portrait du technicien de maintenance informatique 1

Portrait robot du technicien en maintenance informatique

On l’appelle également technicien support ou technicien d’exploitation. Son travail ? S’assurer que vous puissiez faire le vôtre. Dans un monde professionnel dominé par l’informatique, dans lequel une majorité des salariés exercent leur métier à l’aide d’un ordinateur et de ses accessoires, le technicien est là pour endiguer les migraines consécutives aux pannes intempestives.

Postes de travail, périphériques, logiciels, réseau : rien ne lui résiste. Le technicien en maintenance informatique est comme un urgentiste in situ, toujours prêt à sauter dans l’ascenseur pour venir vous dépanner.

Rarement vêtu d’un costume (il lui fait être à l’aise pour manipuler tournevis et câblages), mais toujours souriant et de bonne humeur, vous le verrez déambuler dans les couloirs de votre entreprise, passant de bureau en bureau pour sauver la vie délicate des micro-ordinateurs et bander les plaies des logiciels.

Votre mission, si vous l’acceptez

Vous l’aurez compris, sa tâche est lourde et ses responsabilités importantes, car le travail n’attend pas. Vous qui avez déjà expérimenté les pannes au boulot, vous le savez : un écran noir ou un logiciel qui ne démarrent pas peuvent vous gâcher une journée qui commençait pourtant si bien.

Cet agent secret de la bidouille, dernier espoir avant l’avis de décès d’un PC ou d’une imprimante, remplit les missions suivantes :

  • Résoudre les pannes informatiques (avec rapidité et efficacité, sans jamais se départir de son grand sourire)
  • Régler les dysfonctionnements d’un ordinateur, d’un logiciel ou du réseau
  • Expertiser pour mieux réparer : comme l’urgentiste, il pose d’abord son diagnostic avant d’agir pour ne pas faire d’erreur
  • Installer de nouveaux équipements informatiques au sein de l’entreprise : vous avez besoin d’un poste de travail ? D’une nouvelle version de votre traitement de texte ? C’est lui qu’il faut appeler
  • Surveiller l’éthique d’utilisation des logiciels : car oui, le technicien est aussi là pour veiller au droit d’usage des licences

Portrait du technicien de maintenance informatique 2

Un éventail de compétences à déployer

Pour répondre au mieux aux missions qui l’incombent, le technicien en maintenance informatique doit réunir un lot de compétences et de qualité :

  • Il doit être un bon connaisseur dans son domaine. Et oui, pas question de faire un tel métier sans la connaissance approfondie en matériel informatique, en logiciels et en système d’exploitation. Il doit, en outre, faire preuve de polyvalence, car il est amené à intervenir sur des plates-formes diverses : pour une entreprise, un technicien qui maîtrise à la fois PC et MAC, Windows, OS et Linux, par exemple, c’est le Paradis.
  • Il doit être à l’affût des évolutions technologiques. Son ouverture d’esprit, sa curiosité font partie de son caractère. L’artiste de l’informatique est aussi un amateur de son propre art : il lui faut connaître les nouveautés, s’intéresser aux processus inédites, rester constamment à la page. Personne n’a envie qu’un technicien vienne lui proposer un Windows 98, n’est-ce pas ?
  • Il doit être attentif et pédagogue. Parce que, si lui parle le langage des ordinateurs, ce n’est pas le cas des victimes qu’il s’en va aider. Avant d’intervenir, le technicien doit interroger l’utilisateur – faute de pouvoir demander ses symptômes à la machine elle-même – et pour cela s’adapter à son niveau de compétence en la matière. Il doit aussi savoir se faire comprendre aisément.

Les voies d’accès au métier

Pour rejoindre la fière équipe des techniciens en maintenance informatique, les formations nécessaires se situent à deux niveaux : celui du Bac professionnel et celui du Bac +2, ce dernier ayant en général la préférence des recruteurs.

Le futur technicien peut ainsi suivre ce type de cursus :

  • Après le collège, Bac pro SEN (Systèmes électroniques numériques)
  • Après le Bac : BTS (systèmes numériques, services informatiques aux organisations ou systèmes électroniques), DUT (réseaux et télécommunications ou génie électrique et informatique industrielle), DEUST (maintenance et installation de réseaux)

De niveau technicien supérieur, il démarre avec un salaire d’environ 1 900€ brut mensuels.

Portrait du technicien de maintenance informatique 3

Un professionnel que l’on s’arrache

Toutes les entreprises sont confrontées à des pannes et des soucis informatiques au quotidien. Les grandes sociétés peuvent avoir des services de dépannage aussi vastes que des entrepôts. Le technicien de maintenance informatique est donc, tout simplement, indispensable. Et il peut être amené à travailler dans n’importe quel type d’environnement – entreprise privée, association, administration.

Employé par une SCII, il est appelé à intervenir sur différents sites en se déplaçant lui-même, et avec cette gratification qu’apportent les sourires des utilisateurs soulagés de voir arriver enfin une solution à leur problème. Intégré au service dédié d’une entreprise, il peut être amené à travailler sur place ou à distance.

En outre, les possibilités d’évolution sont nombreuses. Ambitieux, le technicien peut devenir responsable d’un centre d’appels ou d’une salle des machines, ou bien encore chef d’exploitation. On peut lui confier la formation d’autres techniciens, par exemple dans un domaine spécialisé.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter cette page et à regarder cette vidéo :

Avatar

La rédaction

DANS LA MEME RUBRIQUE
Le secteur du commerce et du management est une voie intéressante pour les personnes qui aiment le monde de l...
L’opticien est le spécialiste des montures, des verres correcteurs, des lentilles de contact et de tous les...
Vous vivez à Nice et vous souhaitez suivre une formation en comptabilité dans l’objectif d’obtenir le DS...
Vous vous apprêtez à passer le baccalauréat et vous pensez déjà à intégrer une école de commerce ? Pa...

Ne ratez pas
Octobre 01, 2018 564
Le secteur du commerce et du management est une voie intéressante pour les personnes qui aiment le monde...
C'est tout chaud