Li Hongbo, ses sculptures de papier ne laissent personne de marbre !

Home > Blog Art > Blog Sculpture > Li Hongbo, ses sculptures de papier ne laissent personne de marbre !
Posté le 21 avril 2015

Li Hongbo, artiste chinois, sculpte non pas comme ses collègues le marbre ou le bois mais le papier. En effet, il s’inspire des pliages et dépliages dont se composent les jouets et décorations traditionnelles chinoises. Un jour, alors qu’il sculpte une forme dans un livre, c’est la révélation !

Li Hongbo, ses sculptures de papier ne laisse personne de marbre !1

Une sculpture en papier sous forme de Slinky

Vous rappelez-vous du slinky ? Il s’agit de ce jouet en forme de ressort que les enfants aiment voir dévaler les escaliers tous seul. Les sculptures de Li Hongbo ne descendent pas les escaliers toutes seules mais suivent le même principe, on peut les étirer à volonté, elles reprennent toujours leurs formes initiales.

Originaire de Beijing en Chine, Li Hongbo est éditeur de livre et designer. En associant ses deux passions, il s’est créé un véritable univers autour de ses sculptures de papier. Il s’agit en réalité de mille-feuilles de papier de soie. Pour former une sculpture, l’artiste colle jusqu’à 20 000 feuilles de soie, elles ne sont que partiellement collées les unes aux autres à des endroits précis pour pouvoir s’étirer selon certains angles, puis il les compacte et les sculpte à l’aide d’une scie circulaire. Pliées, elles ressemblent à des sculptures classiques mais une fois dépliées, les sculptures de papier prennent vie et deviennent protéiformes.

Li Hongbo, ses sculptures de papier ne laisse personne de marbre !2

Une vision artistique du corps humain

Étrange et dérangeant, sont les mots qui reviennent le plus souvent chez les personnes qui découvrent ses sculptures de papier, selon l’artiste, la raison de ces réactions est simple : « un corps humain ça ne peut pas s’étirer, donc sa représentation non plus. Moi, je veux changer cette vision des choses ». Avec sa vision bien à lui du corps humain, Li Hongbo fait travailler notre imaginaire avec des sculptures d’hommes qui peuvent littéralement se plier à toutes les exigences de son créateur. Les sculptures peuvent se transformer et s’étirer à la manière d’un accordéon pour devenir une toute autre chose.

L’effet novateur de ses sculptures de papier, ce ne sont pas les formes qu’elles empruntent mais bien la matière utilisée qui permet aux œuvres de se mettre en mouvement. Elles peuvent ainsi être mises en scène de façon spectaculaire, comme ses deux personnages.

Li Hongbo, ses sculptures de papier ne laisse personne de marbre !3

Grâce à ce procédé, l’artiste peut retranscrire toute la palette des sentiments et imaginer une multitude de mise en forme de ses œuvres pour créer des tableaux très différents. Il façonne toutes sortes de sculptures, les plus courantes sont :

  • Des bustes,
  • Des silhouettes,
  • Des objets,
  • Des décors,
  • Des éléments naturels.

Li Hongbo, la référence

Si l’artiste est rapidement devenu une référence de la sculpture asiatique, c’est qu’il est le seul à maîtriser cette technique. Bien que d’autres sculpteurs se sont essayés au papier, l’effet trompe l’œil et la mise en mouvement  fascinante des ses sculptures de papier reste inégalés. Ses œuvres ont déjà fait le tour du monde de Chine en passant par Sydney en 2012 puis New York en début d’année. Dans cette vidéo du journal de 13 heures de France 2, on voit une démonstration de la flexibilité de ses oeuvres, à manier avec grande précaution, elles sont très fragiles n’étant constituées que de papier.

On espère voir bientôt une exposition de Li Hongbo en France pour pouvoir admirer ses œuvres et les déformer à volonté !

Avatar

La rédaction

DANS LA MEME RUBRIQUE
Le propre de la sculpture contemporaine, c’est d’échapper aux définitions trop strictes et aux frontièr...
La complexité des poubelles de recyclage vous donne des boutons ? Alors conservez vos canettes pour vous lan...
Le calcaire est un type de pierre, tendre et aisé à sculpter, qui a été utilisé dans de nombreux domaines...
Wölfflin en a fait, dans Les Principes fondamentaux de l’art, le grand mouvement artistique du XVIIe siècl...

Ne ratez pas
Décembre 17, 2015 19167
Le propre de la sculpture contemporaine, c’est d’échapper aux définitions trop strictes et aux fron...
C'est tout chaud