Le casse-tête des organismes de formation en langue étrangère

Home > Blog entreprise > Blog formation > Le casse-tête des organismes de formation en langue étrangère
Posté le 15 avril 2014

Il est loin le temps où le Grand Concert Européen avec la France et la Grande-Bretagne en leaders incontestés du monde libre décidait froidement de la marche du monde. Aujourd’hui, la France est dans l’Union Européenne, et l’Union Européenne elle-même est un acteur important de la mondialisation. Avec les progrès de la technique, les distances entre les hommes se sont raccourcies. Et même si certains hommes politiques vantent les vertus du « Made in France », il leur est difficile de nier que l’on trouve beaucoup plus de produits fabriqués à l’étranger dans notre pays que l’inverse.

Le casse-tête des organismes de formation en langue étrangère

Pour évoluer dans le monde des affaires, il est désormais impératif de parler une deuxième langue et de maîtriser l’anglais de préférence. L’Education nationale l’a bien compris, et tente depuis une dizaine d’années d’immerger les élèves et ce dès l’école primaire dans l’apprentissage d’une deuxième langue.

Mais arrivés à l’âge adulte, certains d’entre eux ne maîtrisent toujours pas de deuxième langue. Ils ne leur restent plus qu’à retourner sur les bancs de l’école pour y passer leurs soirées ou leurs après-midi de RTT. Mais alors on se trouve tous face à un choix cornélien. Les organismes spécialisés dans l’apprentissage des langues pullulent depuis une dizaine d’années. Comment faire alors un choix qui allie efficacité et économie pour le portefeuille ?

L’Université : le choix de la passion !

Il y a quelques années, le Président Nicolas Sarkozy encourageait les adultes à reprendre leurs études à travers le dispositif de « Reprise d’étude ». Alors pourquoi ne décideriez-vous pas de vous réinstaller sur les bancs de la faculté pour reprendre une vie d’étudiant idéaliste et bohème ?

Cette solution a le mérite d’être tout à fait économique puisque que les études à la faculté coûtent en moyenne entre 400 et 600 euros par mois. Le prix des formations évolue selon les Régions et les Universités en raison de la loi sur l’autonomie des Universités.

Dans tous les cas, cette voie est également la voie royale dans la mesure où votre apprentissage sera sanctionné par un diplôme de LEA (Langue étrangère appliquée), un diplôme reconnu par l’Etat et surtout par les professionnels qui sont de plus en plus demandeurs de bilingues dans leurs équipes.

Mais Cette voie présente également de très gros inconvénient. Tout d’abord, vous ne pourrez pas mener une vie familiale et professionnelle normale, car les études à la faculté monopolisent énormément de temps surtout en période d’examens. Ensuite, compter entre 3 et 5 ans pour obtenir un diplôme valable. Les études à l’Université sont peut-être le choix de la passion mais vraiment pas le choix de la raison.

Les études au CNED ou au CNAM : un espace de compromis ?

Il est parfois très difficile de retourner sur les bancs de la faculté quand on a dépassé un certain âge. C’est pour cela que des organismes publics tel que le CNAM et le CNED sont apparus.

Le CNED, c’est le spécialiste français de la formation à distance. Pour une inscription au CNED, comptez 400 euros de plus qu’une inscription à l’Université. Car si vous voulez obtenir un diplôme, vous devez non seulement vous inscrire au CNED mais également à l’Université pour présenter vos examens.

Alors dans un premier temps, le CNED vous enverra des CD mp3. Vous aurez toute l’année pour réviser vos cours à votre rythme et vous irez présenter les examens de LEA dans la langue que vous avez choisie à l’Université. Le CNED présente l’avantage de vous permettre de vous organiser comme vous le désirez. Mais comme pour la formation universitaire, il ne s’agit vraiment pas d’une mise à niveau mais d’un véritable investissement qui dure de 3 à 5 ans.

Dans le même registre, il y a le CNAM, le conservatoire des arts et métiers, qui permet aux adultes de se former tout au long de la vie. Le CNAM a l’avantage de proposer toute une série de formation et de ne pas se limiter au LMD (Licence – Master – Doctorat). L’inscription au CNAM est cependant beaucoup plus chère. Et le CNAM présente certains inconvénients inhérents à son architecture. Les formations en Licence proposées par le CNAM sont reconnues alors que les petits UE de mise à niveau souffrent d’un manque patent de reconnaissance.

Les organismes privés : le choix de la raison ?

Pour une formation, une mise à niveau, doit-on alors choisir de se tourner vers des organismes privés ? En réalité, tout est une question de besoin. Les organismes privés présentent l’avantage de proposer des stages intensifs en langues étrangères. Si vous avez un besoin professionnel urgent ou si encore vous n’avez vraiment pas de temps à perdre, il sera alors beaucoup plus judicieux de vous tourner vers ce genre d’organisme.

Mais attention, le diplôme fournit par ce genre d’instituts spécialisés n’a aucune valeur sur le marché du travail. Il s’agit même d’une ligne qui ne doit pas apparaître sur votre CV si vous ne voulez pas faire mauvais genre. De plus, il existe des centaines d’organismes, comment être sûr de ne pas se tromper ?

Au Wall Street Institute, qui est l’un des organismes les plus connus, les prix pour les stages oscillent entre 1000 et 1500 euros pour un travail satisfaisant. Mais le WSI peut également préparé au TOEIC qui est un diplôme reconnu internationalement.

Finalement, comme pour toute chose, il n’y a pas de solution miracle, tout dépend de vos besoins, et de de votre portefeuille…

La rédaction

DANS LA MEME RUBRIQUE
Ça y est, vous passez le bac et avez la ferme intention de le réussir ? Il est temps de vous intéresser au...
Si les cadres qualifiés et les dirigeants semblent être les plus recherchés, il existe plusieurs cabinets d...
Un assistant administratif joue un rôle crucial au sein d’une entreprise. Il s’occupe de différentes tâ...
Le salaire moyen à la sortie d’une école de management peut varier selon plusieurs critères. En ef...

Ne ratez pas
Mai 09, 2022 268
Ça y est, vous passez le bac et avez la ferme intention de le réussir ? Il est temps de vous intéress...
C'est tout chaud