Incontinence urinaire féminine : quelles en sont les causes ?

Home > Santé > Médecine > Incontinence urinaire féminine : quelles en sont les causes ?
Posté le 20 février 2014

L’incontinence urinaire se caractérise par l’écoulement accidentel d’urine. En France, plus de trois mille personnes seraient concernées par ces pertes urinaires involontaires qui touchent aussi bien les hommes que les femmes, tous âges confondus. Nous allons à travers cet article, essayer de comprendre quelle est cette pathologie et quelles sont les personnes concernées. Pour finir, nous tenterons d’exposer les causes de l’incontinence chez la femme.

 Incontinence-urinaire-feminine-quelles-en-sont-les-causes-11

Les types d’incontinence urinaire

L’incontinence urinaire est une pathologie qui toucherait plus de 4% de la population française. On identifie trois types d’incontinence urinaire. La première forme est appelée incontinence urinaire d’effort. La fuite d’urine se produit lors d’un effort physique. Le fait d’éternuer ou de tousser peut conduire au rejet d’une petite quantité d’urine de manière involontaire.

La deuxième forme se nomme incontinence urinaire par urgences mictionnelles, elle est aussi appelée incontinence par impériosités ou encore incontinence par hyperactivité vésicale. Elle se caractérise par une forte envie d’uriner qui ne peut malheureusement pas être retenue avant l’arrivée aux toilettes. Elle conduit par conséquent à une fuite d’urine incontrôlée. La dernière forme de cette pathologie est l’incontinence urinaire mixte. Elle associe les deux types d’incontinences présentées ci-avant.

 Incontinence-urinaire-feminine-quelles-en-sont-les-causes-

Qui est concerné par l’incontinence urinaire ?

Les personnes âgées ne constituent pas la seule part de la population touchée. Hommes et femmes peuvent souffrir d’incontinence urinaire, même s’il est vrai que plus de la moitié des personnes incontinentes sont des femmes. Cette pathologie a tendance à augmenter avec l’âge. Ainsi près de 32 % de femmes âgées de plus de 80 ans souffrent de fuites urinaires involontaires.

Chez les jeunes femmes, l’incontinence urinaire la plus fréquente est celle d’effort. Rappelons que ce type d’incontinence se produit lors d’un effort comme son nom l’indique. Elle peut survenir lors d’un éternuement soudain ou lors d’une toux par exemple. Quant aux femmes plus âgées (au delà de 80 ans), elles souffrent davantage d’incontinence par urgences mictionnelles.

Les causes de l’incontinence urinaire chez les femmes

Les femmes constituent la tranche de population la plus sujette aux symptômes d’incontinence urinaire. En effet, ces dernières subissent davantage de changements corporels ou physiologiques au cours de leur vie. Les étapes les plus importantes de leur vie : la grossesse, l’accouchement et la ménopause influent grandement sur leur corps.

Nous avons pu voir précédemment qu’il existait plusieurs formes d’incontinence urinaire. A présent, nous allons essayer de comprendre les facteurs déclencheurs de l’incontinence urinaire d’effort chez la femme.

Avant toute chose, il est important de préciser que cette forme d’incontinence est la plus fréquente chez les femmes. En effet, dans 50% des cas, les femmes incontinentes souffrent de fuites urinaires causées par un « effort ».

Les causes de l’incontinence urinaire d’effort chez la femme sont diverses et variées. Il peut s’agir tout d’abord de traumatismes suite à un accouchement ou à une opération chirurgicale utérine ou rectale. En effet dans le premier cas, l’accouchement entraine dans la plupart des cas une incontinence urinaire chez les femmes. Ceci s’explique par la détérioration du périnée lors de la naissance d’un enfant, qui à terme peut causer des fuites urinaires involontaires. Une opération chirurgicale qui touche l’utérus ou le rectum peut également constituer une cause de cette pathologie. Dans d’autres cas, la constipation, l’obésité ou encore le fait de fumer pourraient augmenter les risques d’incontinence féminine.

Il est nécessaire de comprendre que l’incontinence est une pathologie qui peut être soignée. On trouve d’ailleurs différentes solutions à l’incontinence urinaire chez des professionnels de la santé. Ces derniers proposent entre autres des protections anatomiques, des sondages urinaires ou encore des alèses pour la protection des lits. Par ailleurs, il ne faut pas hésiter à aborder ce problème avec son médecin, il existe des traitements pouvant être prescrits aux personnes incontinentes.

Avatar

La rédaction

DANS LA MEME RUBRIQUE
Le stress est une réaction d’adaptation normale, mise en place par le corps en réponse aux divers boulever...
Contrairement à ce qu’on pourrait penser, le quotidien du médecin ne se résume pas à examiner et à trai...
Pour quelles raisons faire de l’orthodontie à l’âge adulte ? L’orthodontie permet de corriger la ma...
Chaque année, les chutes de personnes âgées entraînent plus de 50 000 cas de fractures de col du fémur e...

Ne ratez pas
Avril 06, 2021 162
Le stress est une réaction d’adaptation normale, mise en place par le corps en réponse aux divers bou...
C'est tout chaud