Détente au cœur de la Thaïlande

Home > Santé > Bien-être > Détente au cœur de la Thaïlande
Posté le 21 mars 2014

Les techniques de massage se suivent, mais ne se ressemblent pas : le shiatsu ou le reiki n’ont rien à voir avec les traditionnelles méthodes chinoise ou thaï. Le massage thaïlandais, lui, se caractérise par son optique détente, et veut être un authentique voyage à travers des mains expertes. Comme son nom l’indique, le massage thaïlandais ne pourrait éviter une origine étroitement liée à Bouddha.

Principalement inspiré du yoga, la pratique de cette thérapie était réservée aux moines. Si les hindous considéraient le massage thaïlandais comme le père de la médecine, c’est parce que son inventeur, un certain Shivago Komarpaj, était non seulement docteur mais aussi l’ami de Bouddha. C’est pourquoi le massage est considéré à juste titre comme un outil de santé à part entière, et pas uniquement comme un moyen de détente.

Détente au cœur de la Thaïlande.

La particularité de ce massage, c’est qu’il concerne le corps entier, se fondant sur la théorie que le blocage des énergies corporelles provoque les plus importants maux du siècle à savoir le stress, la tension artérielle. Le principe est donc de libérer ces énergies.

Il était une fois une tasse de thé, sans Alice :

Si au XIXème siècle, « le mal du siècle » était la nostalgie, au jour d’aujourd‘hui c’est le stress qui représente cette maladie. Les énergies négatives influencent l’esprit et quand l’esprit est malade, le corps l’est forcément. Cela rejoint ainsi la grande idée philosophique du « je pense donc je suis » : l’âme pense être en frustration, le corps suit. Pour se libérer de ses tensions l’Homme aurait tendance à aller vers la nature. La forêt, la plage, la compagne auraient tendance à le détendeur. Mais que faire si on en est loin ? Un massage Thaïlandais : des pieds à la tête en passant par la nuque, centre des pressions, la détente est garantie.

Nous voici alors dans un centre de massage. Tout commence par une tasse de thé. La propriétaire des lieux, d’origine thaïlandaise, nous invite à passer dans une salle de massage, à revêtir un sarong et une chemise ample et à nous allonger sur le tatamis. Le massage commence par la plante des pieds. Cette zone énergétique importante reflète le corps tout entier et donne à la masseuse une première indication sur les points forts et les points faibles du corps qu’elle masse. Le corps devient une terre d’argile entre ses mains qu’elle « pétrit » pour qu’il retrouve légèreté et dynamisme.

Abandonné – comme un bébé entre les bras de sa maman – à ces mains expertes qui ont une connaissance approfondie du corps humain, on se détend même si parfois on est surpris par les manipulations, en oubliant le monde extérieur. Au bout d’une heure et demie, on sort totalement détendu et loin d’être stressé. Dès les premiers pas dans la rue, on redécouvre une nouvelle aisance dans les mouvements, on se sent bien, en pleine possession de ses capacités physiques et mentales. Du pur bonheur !

massage-thailandais

La technique : le corps pris pour de la pâte à modeler

Le masseur alterne les pressions profondes et les touchers superficiels, s’adressant à tous les tissus de l’organisme, de l’épiderme aux muscles profonds et aux ligaments, en passant par les vaisseaux sanguins et lymphatiques. Pour cela, les pieds, les genoux et les coudes participent autant que les mains. Le poids du corps du masseur accentue certaines pressions.

Ce contact avec le receveur apporte à celui-ci une dimension d’enracinement et de sérénité et contribue à installer en lui un sentiment de bien être qu’il croyait perdu. Chaque toucher s’accomplit dans une posture juste, et les nombreux changements de position du masseur doivent passer inaperçus. Ils se réalisent dans l’élégance et sans lourdeur.

Les bienfaits du massage dit « thaï » :

Le massage se pratique à titre préventif et thérapeutique. Il est particulièrement efficace pour traiter les douleurs dorsales, les problèmes de circulation, les maux de tête, les insomnies, les angoisses, la fatigue généralisée, le stress etc. Pratiqué régulièrement, il rend la vie quotidienne plus harmonieuse.

En outre, on pourra noter, grâce à ce massage :

  • Plus de souplesse : tous les étirements opèrent l’équivalent d’une bonne séance de stretching.
  • Moins de tensions nerveuses, moins de stress.
  • Moins de tensions musculaires.
  • Une meilleure circulation sanguine et lymphatique.

En résumé : après un massage thaï, le patient renaît tel un initié, prêt à affronter la suite de sa vie !

En savoir plus sur le massage thaïalandais : http://www.unizen.fr/techniques/massage-thailandais

DANS LA MEME RUBRIQUE
De plus en plus de personnes se laissent tenter par les lentilles pour corriger sa vision. Cependant, malgré ...
En France, la sécurité sociale prend en charge une partie des frais de soins des particuliers. Cependant, f...
  Par définition, méditer signifie se remémorer en silence dans son esprit quelque chose qui s’est ...
  Selon une récente étude américaine, la qualité de notre sommeil pourrait influencer notre santé c...

Ne ratez pas
Octobre 15, 2018 214
De plus en plus de personnes se laissent tenter par les lentilles pour corriger sa vision. Cependant, mal...
C'est tout chaud