Comment optimiser l’aménagement de votre surface de vente ?

Home > Société > Commerce > Comment optimiser l’aménagement de votre surface de vente ?
Posté le 31 août 2018

Selon une étude INSEE de 2015, il y aurait plus de 830 000 entreprises dans le secteur du commerce en France (commerce et réparation d’automobiles, commerce de gros et commerce de détail). Dans un magasin, la notion de surface de vente est capitale pour le développement de son chiffre d’affaires. Mais d’abord, c’est quoi une surface de vente ? Pourquoi et comment l’optimiser ?

Surfaces de vente : définition, explications et conseils d’optimisation

Qu’est-ce qu’une surface de vente ?

Une surface de vente, au sens juridique, correspond à l’espace (en m2) destiné à la présentation, la vente et à l’encaissement de produits et services. Elle comprend également l’espace utilisé par le personnel pour présenter les produits (exemple : la surface au sol utilisée par un fromager pour la découpe et la vente de fromages dans un supermarché).

Pourquoi faut-il bien aménager sa surface de vente ?

Selon une étude récente du cabinet Gartner, 64 % des consommateurs sondés ont déclaré que l’expérience client est plus importante que le prix lors du choix d’une enseigne, ou d’une marque. Autrement dit, vos clients sont prêts à payer plus cher si l’expérience en magasin est positive.

L’aménagement de votre surface de vente participe activement à la satisfaction de vos clients, et joue un rôle déterminant dans la réalisation de vos objectifs de chiffre d’affaires.
Vous trouverez ci-dessous 3 conseils-clés pour optimiser vos ventes par l’aménagement intérieur.

3 conseils-clés pour bien aménager votre surface de vente

1 – Établissez d’abord un plan détaillé de votre surface de vente

En réalisant ce qu’on appelle un “zoning”, vous imaginez sur papier votre future surface de vente. Il est important d’adapter la surface disponible à la présentation et à la mise en avant de votre marchandise, et aux besoins des consommateurs :

● circuler,
● trouver les produits,
● les essayer,
● comparer,
● se changer,
● voir,
● se voir,
● goûter,
● payer….

C’est comme pour la construction d’une maison neuve, vous devez d’abord dessiner des plans pour valider l’architecture de votre maison, et connaître à l’avance le matériel à acheter. De cette façon, vous saurez quel type d’agencement sera nécessaire dans votre magasin : budget, dimensions, quantité, matériaux, couleurs, style…

Rendez-vous sur notre article dédié aux supermarchés et leurs labels si vous souhaitez vous renseigner davantage sur le secteur de la grande distribution.

#2 – Investissez dans un matériel de rayonnage adapté

Gondoles (murales ou centrales), têtes de gondole, tablettes, accessoires, bacs vrac, étagères, racks, sorties de caisse… maintenant que vous avez réalisé les plans de votre surface de vente, et que vous avez calculé vos besoins en termes de rayonnage, reste à trouver un fournisseur.

En tapant “gondole de magasin” dans Google, vous trouverez un site internet qui s’appelle Rayonnage de Magasin, disponible à l’adresse www.rayonnagedemagasin.fr, où vous trouverez un large choix de matériel d’aménagement neuf et d’occasion pour votre magasin.

Selon le site internet du marchand, la note moyenne des clients serait de 4,7/5 selon plus de 140 avis. Vous pouvez commander en ligne, ou bien effectuer une demande de devis gratuit.

#3 – Organisez vos produits par univers

Vous vous êtes déjà demandé pourquoi certaines grandes surfaces vendent les gâteaux apéritifs dans le même rayon que les boissons alcoolisées ? C’est un choix stratégique qui fait partie du “merchandising”, soit un ensemble de techniques destinés à augmenter les ventes en magasin.

De cette façon, vous pouvez mettre en avant les produits que vos clients cherchent, des produits complémentaires, et générer de la vente additionnelle.

Si votre chiffre d’affaires est segmenté de la même façon, à partir de vos données vous pouvez réaménager votre offre en magasin pour présenter vos produits les plus rentables dans des emplacements stratégiques : les mises en avant (ou MEA). Il existe existe plusieurs :

● les têtes de gondole (en bout de rayon),
● les allée pénétrantes (généralement là où le client rentre dans le magasin),
● les zones promotionnelles (exemple : un ilôt).

Pour en savoir plus : LSA Conso

DANS LA MEME RUBRIQUE
Étant donné le succès grandissant du concept de franchise, les centrales d’achat comme CABF se développe...
Vous souhaitez acheter une nouvelle voiture mais votre budget ne vous permet pas d’en acheter une neuve ? V...
On se méprend  souvent sur l’idée que le prix est indicateur de qualité. Tant s’en faut, car l’impri...
C’est une astuce qui d’apparence ne mange pas de pain… elle est pourtant très payante. La promotion d?...

Ne ratez pas
Août 31, 2018 266
Selon une étude INSEE de 2015, il y aurait plus de 830 000 entreprises dans le secteur du commerce en Fr...
C'est tout chaud