Combien gagne un accueillant familial pour personnes âgées ?

Home > Société > Services à la personne > Combien gagne un accueillant familial pour personnes âgées ?
Posté le 30 avril 2021

Depuis quelques années, le principe de la famille d’accueil pour personnes âgées, gagne du terrain. De plus en plus de senior privilégie cette solution, comme alternative à l’ehpad. Mais alors, quelles sont les missions concrètes d’un accueillant familial ? Quel est le salaire d’une famille d’accueil ? Découvrez nos éléments de réponse, dans cet article.

Les missions de la famille d’accueil pour personnes âgées

Un aidant familial, est une personne qui accueille à son domicile, une ou plusieurs personnes âgées, dans le but de s’en occuper. Cette solution est l’une des alternatives possible au placement de personnes âgées en ehpad. Les missions de l’accueillant familial sont les suivantes :

  • Garantir l’hébergement et la nutrition du senior,
  • Entretenir ses effets personnels et ses pièces de résidence,
  • Mettre en place des sorties et activités extérieures,
  • Favoriser l’autonomie de la personne accueillie.

 

En outre, la famille d’accueil pour personnes âgées, doit être garante du respect de la vie privée et familiale de l’accueilli(e) et doit respecter ses opinions et ses convictions personnelles.

Un rôle au-delà d’un simple travail

En dehors de ces missions obligatoires, le rôle de la famille d’accueil pour personnes âgées s’étend au-delà de l’aspect professionnel. En effet, l’aidant familial se révèle être un soutien psychologique important pour le senior. Une présence et une proximité, qui permettent de lutter contre l’isolement. Cette alternative à l’ehpad, est bien souvent mieux acceptée par les seniors, qui y voient la possibilité de conserver une bonne partie de leur autonomie, tout en ne souffrant plus de certains désagréments, comme la solitude et l’inactivité.

Un contrat entre l’accueillant familial et le senior

Afin de sécuriser la relation entre l’accueilli(e) et l’aidant familial, un contrat est signé entre les deux parties. Ce dernier permet notamment de fixer les conditions d’accueil, les engagements de chacun, mais aussi, de s’accorder sur le salaire de la famille d’accueil.

Les caractéristiques pour déterminer le salaire de la famille d’accueil

En échange de ses services, l’accueillant familial perçoit une rémunération. Celle-ci est consentie entre les deux parties et peut dépendre de plusieurs critères, comme :

  • Le temps d’accueil : permanent, partiel, provisoire…
  • Les frais d’entretien,
  • L’éventuel diplôme de l’aidant familial,
  • Du nombre de seniors accueillis.

 

Le niveau de dépendance est également un critère qui peut donner lieu à des frais supplémentaires. En effet, en fonction de cet élément, l’accueillant peut devoir effectuer un accompagnement plus poussé et donc percevoir une rémunération plus élevée.

Pour calculer la dépendance d’un senior, il faut établir un calcul, basé sur la grille Aggir. Réalisé par un professionnel, le calcul de la Gir analyse plusieurs critères d’autonomie : cohérence, alimentation, toilette, transferts, déplacements…

La base de rémunération d’un aidant familial

Ainsi, le salaire d’une famille d’accueil est variable. La plupart du temps, la rémunération fixée dans le contrat se situe entre 1500€ et 1800€ brut par mois, par senior accueilli. Il s’agit d’une estimation qui ne prend pas en compte les éventuelles aides, auxquelles peuvent avoir droit les seniors.

Ce salaire de famille d’accueil correspond à différents éléments, définis et encadrés par le Règlement Départemental d’Action Sociale (RDAS) :

  • L’indemnité logement : elle correspond à une sorte de loyer versé pour compenser la mise à disposition d’une ou plusieurs pièces à l’usage exclusif des personnes accueillies. Elle dépend de la taille et la qualité des pièces, mais aussi du prix moyen des locations dans le secteur concerné.
  • L’indemnité pour service rendu : correspond au salaire de la famille d’accueil vis-à-vis de son travail.
  • L’indemnité de frais d’entretien : elle prévoit la prise en charge de l’alimentation, de l’hygiène, de l’entretien et des frais de transports.

L’indemnité journalière pour sujétions particulières : elle dépend du niveau de dépendance du senior, comme expliqué ci-dessus.

Avatar

La rédaction

DANS LA MEME RUBRIQUE
A l’école, plusieurs disciplines sont enseignées afin que les apprenants aient des bases dans différents ...
Comment se déroule une crémation avoir ou sans cérémonie ? Découvrez cet article pour savoir l’organisa...
Si vous avez récemment perdu un proche, il est possible que vous souhaitiez lui rendre un dernier hommage. La...
Votre enfant présente des difficultés à suivre le programme scolaire, et vous ne savez plus comment l’aid...

Ne ratez pas
Avril 30, 2021 104
Depuis quelques années, le principe de la famille d’accueil pour personnes âgées, gagne du terrain. ...
C'est tout chaud