Panneaux sandwich : Tout ce qu’il faut savoir

Home > Blog High-Tech > Technologie > Panneaux sandwich : Tout ce qu’il faut savoir
Posté le 23 janvier 2018

Focus sur les panneaux sandwich

Le confort de vie dans une maison dépend entre autres de l’isolation de la toiture. Il s’agit donc d’un facteur important dont il faudra tenir compte lors de la réalisation des travaux. Pour cela, il est logiquement souhaitable de recourir à des matériaux de qualité, proposant des caractéristiques techniques intéressantes, et pouvant assurer entre autres fonctions, une isolation optimale. En cela, les panneaux sandwich s’avèrent être une solution à considérer avec beaucoup d’intérêt.

Panneau sandwich : Quésaco ?

Encore appelé bardage double peau monobloc, il s’agit d’une variante de matériau de construction composée de plusieurs couches. D’un côté, une couche de matériau isolant entre deux plaques de matériau profilé, et de l’autre un parement intérieur et extérieur, et des profils latéraux. La couche de matériau isolant peut être faite à base de mousse polyuréthane ou de laine en roche.
De par sa constitution, ce matériau peut être utilisé tant pour la construction, que pour la rénovation des façades, bardages et toitures. Selon la gamme choisie, les panneaux sandwich offrent une importante qualité d’isolation et d’étanchéité puis une forte esthétique architecturale. C’est dire qu’il en existe plusieurs déclinaisons ; les unes se distinguant par un parement en tôle, les autres plus adaptés aux toitures en bois.

Quelles en sont les caractéristiques ?

Le bardage double peau monobloc est un isolant de toiture à épaisseur de parement variable, même si la valeur la plus fréquente sur le marché est de 0,5 mm. Toutefois, l’épaisseur totale du panneau est plus importante, et peut varier entre 30 mm et 120 mm. Le choix d’une épaisseur comprise dans cet intervalle est alors une question de préférence, en fonction du niveau d’isolation thermique et de résistance recherché.

Aussi, il est important de préciser qu’en termes de longueur, les panneaux sandwich peuvent aller de 2500 mm à 13.000 mm. Ils sont assemblés par rainures et languettes fixées par vissage sur une structure charpente acier, aluminium, ou encore bois. Le but d’une telle disposition est de faciliter la liaison longitudinale entre panneaux, pour une installation de qualité.
Par ailleurs, une grande diversité de choix s’étendant aussi à l’aspect finition, s’offre à l’acheteur. Parlant de finition donc, l’on peut opter pour des panneaux en alu, en acier laqué, en acier imitation tuile, et bien d’autres formes de finition ; les possibilités étant nombreuses. De même, les parois des panneaux sandwich peuvent être lisses ou profondément nervurées avec ou sans système de fixation.


Et quels sont les avantages de ces panneaux ?

Ils sont à apprécier sous divers angles. Les panneaux dit « sandwich » sont dotés d’une importante capacité d’adaptation. Ainsi, ils sont compatibles avec tout type de toiture y compris les plus inclinées. Notons par la même occasion que ces matériaux s’adaptent également à tout type de construction. Cela suppose qu’ils sont utilisables, tant sur une maison individuelle, un bâtiment collectif, que sur un établissement industriel.

En outre, d’autres avantages majeurs leur sont associés. Parmi ceux-ci, la possibilité de réaliser une isolation continue et homogène, sans ponts thermiques intégrés. Mieux, les panneaux sandwich permettent de réaliser une toiture en seulement deux phases, ce qui réduit considérablement le temps de travail en comparaison à une solution traditionnelle.

Enfin, ces panneaux permettent de gagner parfois jusqu’à 5m² de surface habitable, à la faveur de l’augmentation de l’espace sous comble des maisons individuelles, qu’elles soient neuves ou en rénovation. En plus de ces avantages, il faut compter la conformité de ces matériaux aux différentes normes thermiques en vigueur.
Vous désirez en savoir plus sur les panneaux sandwich ? Ce lien vous serait utile à cet effet.

DANS LA MEME RUBRIQUE
La date fatidique approche ! À partir du 25 mai 2018, le Règlement Général sur la Protection des Données...
Pour qui n’est pas très au fait des pratiques commerciales liées au VOIP, ou « Voice over IP », le dom...
La réalité virtuelle, on en entend souvent parler. Et l’on a souvent tendance à penser que seuls les amat...
Aujourd’hui, pour garantir le développement pérenne d’une entreprise, il faut nécessairement suivre l?...

Ne ratez pas
Janvier 29, 2018 120
La date fatidique approche ! À partir du 25 mai 2018, le Règlement Général sur la Protection des Don...
C'est tout chaud