Un vaporisateur, mais comment ça marche ?

Home > Santé > Bien-être > Un vaporisateur, mais comment ça marche ?
Posté le 25 février 2017

Le vaporisateur fait partie des accessoires devenus incontournables depuis l’application de la loi interdisant de fumer dans les lieux à usage collectif. En effet, la cigarette traditionnelle laisse progressivement la place aux vaporisateurs et autres cigarettes électroniques. Ce guide vous présente aujourd’hui le vaporisateur en long et en large si vous ne savez pas encore comment ça marche.

Vaporisateur

Le vaporisateur en quelques mots

Également appelé inhalateur ou vaporizer, le vaporisateur est bien souvent confondu avec la cigarette électronique. Ces deux accessoires ont bel et bien des points communs, mais ce ne sont pas les mêmes choses pour autant. Alors qu’on utilise une e-liquide dans une e-cigarette (cigarette électronique), le vaporisateur s’utilise plutôt avec des plantes séchées.

Le vaporisateur est très utilisé en phytothérapie et en aromathérapie. Il est également utilisé par les fumeurs en sevrage tabagique pour réduire progressivement leur dose quotidienne de nicotine, jusqu’à l’arrêt complet du tabac.

Il existe plusieurs sortes de vaporisateurs

Bien que le fonctionnement des vaporisateurs soit le même, les fabricants proposent plusieurs sortes de vaporisateurs pour répondre aux attentes de tout un chacun. Ainsi, les utilisateurs peuvent en premier lieu se tourner vers les vaporisateurs de salon. La taille et le poids du matériel explique son utilisation à la maison. Plus imposant, ce modèle est très performant parce que les constructeurs disposent de l’espace nécessaire pour assembler les meilleurs composants. Fonctionnant sur secteur, le vaporisateur de salon permet de profiter de la vapeur plus longtemps.

Le vaporisateur portable, quant à lui, est très facile à transporter. On peut donc l’utiliser partout et à tout moment. Ce modèle est très utilisé en tant que cigarette électronique parce que beaucoup de gens l’utilisent pour vaporiser du tabac. En tout cas, les vaporisateurs de poche actuels sont très performants bien que la taille soit réduite. Ils se déclinent dans divers modèles:

  • À chauffe manuelle : avec ou sans contrôle buccal de la température
  • Avec thermostat : source d’énergie électrique ou source d’énergie au gaz
  • Etc.

arizer-extreme-q-version-2013

Comment fonctionne le vaporisateur ?

Plusieurs éléments composent le vaporisateur. Citons entre autres l’élément de chauffe, la chambre de remplissage et la batterie qui est souvent amovible. Ces différents éléments fonctionnent en tout cas de concert pour chauffer les herbes et les plantes aromatiques dans le but d’en extraire l’huile essentielle et les principes actifs.

Mais comme son nom l’indique, le vaporisateur ne brûle pas la plante en question. Il la vaporise, plutôt, c’est-à-dire la transforme en vapeur. En effet, la température maximale de l’appareil tourne autour de 200 à 225°c. Elle ne monte en tout cas pas au-delà de 230° où la combustion commence.

Pourquoi éviter à tout prix la combustion ?

Le vaporisateur est conçu pour faire en sorte que sa température maximale n’atteigne jamais celle du début de la combustion. Cette limitation stricte de la température est d’ailleurs son principal atout. Et pour cause, alors que la vaporisation permet d’extraire les principes actifs d’une plante sans mettre la santé de l’utilisateur en danger, la combustion est quant à elle très pointée du doigt.

En cas de combustion, la plante dégage bel et bien ses principes actifs et ses huiles essentielles, mais le fait qu’elle brûle a de graves conséquences. La fumée qui s’en dégage contient du goudron, du toluène, du benzène et de nombreux autres composants toxiques, incluant la plupart de ceux que l’on retrouve dans la cigarette fumée de manière traditionnelle.

Souvent associé à la cigarette électronique, le vaporisateur a énormément d’atouts et son efficacité est indiscutable dans la médecine naturelle. En plus du tabac, ce matériel permet de vaporiser énormément de plantes et d’herbes médicinales et aromatiques. Si vous voulez vous essayer à la vaporisation, cliquez-ici pour en savoir plus sur les principes actifs des plantes médicinales.

La rédaction

DANS LA MEME RUBRIQUE
Tomber enceinte à 40 ans, c’est possible ! Britney Spears vient d’ailleurs de le prouver en annonçant ...
Avec la pandémie du coronavirus depuis l’année 2020, le télétravail s’est imposé dans toutes les sph?...
L’hypnose régressive est une approche du traitement qui se concentre sur la résolution d'événements pass...
Adoptée par de nombreuses femmes depuis quelques années déjà, la culotte de règles ne cesse de séduire d...

Ne ratez pas
Avril 19, 2022 486
Tomber enceinte à 40 ans, c’est possible ! Britney Spears vient d’ailleurs de le prouver en annon?...
C'est tout chaud