Une initiation informatique pour tous les niveaux !

Home > Blog High-Tech > Blog Informatique > Une initiation informatique pour tous les niveaux !
Posté le 04 janvier 2016

Vous avez mis trois semaines à comprendre comment démarrer un ordinateur ? La simple évocation des termes « programmation », « langage informatique », « https » vous donne des boutons ? Vous êtes à l’aise avec le clavier mais le fonctionnement de la machine vous intrigue ? N’ayez pas peur : il est possible d’apprendre à parler l’étrange dialecte des geeks, et même à faire plein de choses sympathiques avec son ordi, tout simplement en suivant une petite initiation informatique.

Une initiation informatique pour tous les niveaux 1

L’initiation informatique est ouverte à tous !

La façon dont le monde fonctionne aujourd’hui a quelque chose d’effrayant, surtout pour ceux d’entre nous qui ont parfois l’impression de ne pas en faire tout à fait partie. L’informatique s’est infiltrée quasiment partout, et 90% des jobs se font au moins partiellement devant un ordinateur. Le clavier et la souris ont remisé le papier et le stylo au rang d’antiquités de musée.

Entre le multimédia et Internet, tous les domaines du quotidien sont passés sous la domination du langage binaire – ce mélange de 0 et de 1 qui est l’unique façon de communiquer avec les ordinateurs. Difficile d’écouter des nouveautés musicales, de trouver une séance de cinéma ou de partager des photos de vacances avec les copains sans passer par le tout-puissant Web.

Ce nouveau monde digital peut être une gageure pour peu qu’on n’en maîtrise pas les codes. Heureusement, le règne des digital natives n’étant pas total, il y encore des bonnes âmes qui comprennent que tout le monde n’est pas à l’aise devant un écran d’ordinateur. C’est pourquoi il est possible de suivre une initiation informatique, quel que soit son niveau de compétences.

Voici un guide à destination des débutants, des intermédiaires et des experts en la matière, afin que chacun puisse trouver la formation informatique qui convient à son niveau.

Une initiation informatique pour tous les niveaux 2

Pour les débutants : dompter la machine

Internet regorge de possibilités de suivre une initiation informatique… Voilà, évidemment, un paradoxe qui ne peut pas venir en aide à ceux qui n’ont jamais, ou presque, touché une souris de leur existence ! C’est comme si vous alliez vous plaindre que votre téléphone ne marche plus, et que le vendeur vous conseillait d’appeler le service technique…

Quelles solutions pour démarrer un apprentissage ? En voici au moins deux :

  • Faites-vous aider de vos proches ! Dans votre cercle d’amis ou parmi les membres de votre famille, il y a certainement un ou plusieurs connaisseurs en matière d’informatique. Ils seront bien assez sympathiques pour prendre le temps de vous montrer comment ça marche !
  • Les communes (de taille raisonnable) proposent régulièrement des modules d’initiation informatique, parmi d’autres domaines. La ville de Paris, par exemple, appelle ça les « cours municipaux pour adultes » (voir ici). Renseignez-vous auprès de votre mairie !

Si vous êtes suffisamment avancé pour savoir vous servir d’un ordinateur et d’Internet, les sites tutoriels qui proposent une quelconque formation informatique sont légion. Et puisqu’on peut tout à fait être à l’aise avec le web sans pour autant y comprendre quoi que ce soit (quand vous allumez votre télé, vous savez exactement ce qui se passe dedans ?), il est possible d’en revenir aux bases :

  • Le fonctionnement de l’ordinateur (système d’exploitation, logiciels, etc.) ;
  • L’architecture de la machine (processeur, carte mère, périphériques…) ;
  • Le fonctionnement de base de Windows et des suites bureautiques, de quoi apprendre à rédiger un CV ou une feuille de calcul simple ;
  • Une initiation à Internet et à ses possibilités quotidiennes : envoyer et recevoir des mails, consulter des informations, effectuer des recherches, etc.

Une initiation informatique pour tous les niveaux 4

Pour les intermédiaires : approfondir ses usages

En termes d’initiation informatique, le niveau intermédiaire est le plus délicat : ceux qui ne savent rien ont tout à apprendre, et ceux qui en savent beaucoup n’ont plus qu’à creuser la question. Le problème, quand on est au milieu, c’est qu’on en sait suffisamment pour se débrouiller (pour les tâches quotidiennes au travail et pour les loisirs) sans pour autant oser sauter le pas vers les complications.

Les usages moyens consistent à :

  • Approfondir sa connaissance de son environnement de travail : personnaliser son système d’exploitation (Windows, OS, Linux…), sauvegarder ses données, nettoyer ses registres et augmenter les capacités de sa machine, utiliser un antivirus, etc. ;
  • Aller plus loin dans son utilisation d’Internet : comprendre les outils Google, explorer le fonctionnement des réseaux sociaux pour en user au mieux (Facebook, Twitter…), partager et communiquer librement, faire des recherches plus précises, etc. ;
  • Maîtriser un traitement de texte et un tableur : utilisation des styles dans le premier cas, des formules de calcul et des graphiques dans le second ; savoir réaliser une présentation PowerPoint, etc. ;
  • Mettre la main sur des logiciels plus complexes, pour de la retouche photo (Photoshop), du montage vidéo (Windows Movie Maker), etc.

Là encore, les outils d’initiation informatique abondent sur le web. Sur cette page, par exemple, vous pourrez télécharger des documents en PDF à lire et à appliquer chez vous, à votre rythme.

studentin benutzt laptop im unterricht

Pour les experts : l’initiation informatique évoluée

Enfin, pour ceux qui se servent de ces outils tous les jours et les maîtrisent bien, voire très bien, il existe un dernier niveau : celui de l’expert. Dans quels cas peut-on avoir envie d’aller plus loin dans son apprentissage ?

  • Pour se spécialiser dans son métier : on peut suivre une initiation informatique par le biais de son entreprise, par exemple pour Excel ou PowerPoint.
  • Pour découvrir un nouveau métier dans l’informatique : il existe des formations spécifiques.
  • Pour apprendre à bidouiller son ordinateur (modifier des pièces, augmenter ses capacités, etc.).
  • Pour maîtriser les tenants et aboutissants d’Internet (proxys, VPN, code source…).
  • Pour son propre plaisir et sa propre curiosité.

Si vous faites partie de cette catégorie, vous n’aurez aucun mal à trouver les outils nécessaires sur le web, soit pour apprendre par vous-même, soit pour mettre la main sur la formation informatique qui vous convient.

Néanmoins, voici un exemple concret : imaginons que vous souhaitiez apprendre la programmation, parce que vous vous imaginez déjà créer votre propre jeu vidéo. Ce site propose des cours de programmation informatique dans plusieurs langages (C, C++, etc.) très bien faits, et surtout très progressifs, donc faciles à suivre. Vous pouvez même obtenir un certificat en fin de formation.

Allez, puisque vous avez été sages, voici une petite vidéo d’introduction à l’informatique plutôt bien fichue, qui utilise Minecraft comme outil de présentation. Amusez-vous bien avec vos 0 et vos 1 !

La rédaction

DANS LA MEME RUBRIQUE
Le secteur de l’EIM (Enterprise Information Management) connaît des évolutions régulières depuis plusieu...
Si vous constatez que votre MacBook se décharge plus rapidement ou qu’il ne charge plus comme avant, c’es...
Les tests de non-régression sont indispensables lorsque l’on souhaite proposer une application ou un site w...
La gestion du temps n’a jamais été aussi délicate que dans un cabinet médical. Le praticien est constamm...

Ne ratez pas
Août 19, 2021 730
Le secteur de l’EIM (Enterprise Information Management) connaît des évolutions régulières depuis pl...
C'est tout chaud