Naturopathie : apprendre à mieux guérir par soi-même

Home > Santé > Bien-être > Naturopathie : apprendre à mieux guérir par soi-même
Posté le 12 mai 2014

Il semble de plus en plus évident que le respect de son corps ainsi que la compréhension de son mécanisme sont des points essentiels à la bonne santé. Profitant du plein essor de la médecine parallèle face à la médecine scientifique qui n’apparaît plus comme la seule solution pour guérir, la naturopathie gagne du terrain pour avoir un esprit sain dans un corps sain.

Naturopathie - apprendre à mieux guérir par soi-même

Naturopathie : fondement et évolution

Cette discipline non reconnue bénéficie d’un véritable succès par l’obtention de résultats concrets découlant d’une prise en charge globale du corps et des pathologies.

Définition de la naturopathie

La naturopathie est un système médical complet et complexe qui cherche à rétablir les mécanismes d’autodéfense de façon naturelle et non agressive. Un peu comme le ferait un médecin généraliste, le naturopathe mène un entretien pour comprendre et donner un diagnostic.

La naturopathie se sert de nombreuses disciplines et outils (liste non exhaustive) :

  • Acuponcture
  • Alimentation
  • Herboristerie
  • Techniques de gestion du stress
  • Amélioration du mode de vie
  • Homéopathie
  • Massages bien-être
  • Hypnose

La bible de la naturopathie : le serment d’Hippocrate

Le cursus hippocratique a inspiré toute la médecine occidentale. Voici les 4 points principaux qui constituent la base de la naturopathie :

  • La nature recèle son propre pouvoir de guérison : le corps est capable par lui-même de rétablir la santé. Ainsi, le médecin doit faciliter l’accès aux forces défensives naturellement présentes dans l’organisme et trouver le moyen adapté d’éliminer tout élément qui s’oppose aux processus naturels de défense immunitaire. D’abord ne pas nuire : toute intervention thérapeutique doit favoriser la guérison et non pas la contrer. Par exemple, traiter le symptôme de la fièvre peut nuire aux tentatives de défenses naturelles du corps contre une infection.
  • Identifier et traiter les causes : plutôt que de soigner les symptômes, il faut trouver la cause afin d’éliminer le mal à la racine afin de rééquilibrer le fonctionnement naturel du corps humain.
  • Enseigner : le médecin doit enseigner à son patient comment conserver une bonne santé.

La naturopathie à l’épreuve du temps

C’est bien avant notre ère que la naturopathie a vu le jour en pleine Antiquité grecque pour traverser les siècles jusqu’à l’époque moderne.

La naturopathie moderne a été fondée au début du 20e siècle par Benedict Lust, un chiropracticien, médecin et ostéopathe allemand. C’est en 1902 qu’il inaugure à New-York la première école qui enseigne sa discipline en délivrant des enseignements tels que l’hydrothérapie, l’herboristerie, la nutrition ou encore la psychologie.

Après le développement exponentiel de la médecine chirurgicale, la naturopathie revient sur le devant de la scène en étant recommandée par l’OMS dans les années 80 et l’une des plus grandes écoles de naturopathie américaine (Bastyr University of Natural Health Sciences) obtient une bourse dans la recherche pour la lutte contre le SIDA.

Aujourd’hui il existe de nombreuses écoles à travers le monde qui dispensent des formations de 2 à 4 ans pour préparer les naturopathes de demain. La pratique de la naturopathie n’étant pas encadrée par l’Etat, les praticiens ne peuvent prescrire de traitements médicamenteux, ils sont à voir comme des conseillers santé.

Naturopathie : une approche globale de la maladie

Un symptôme ou une pathologie est le résultat d’un certain nombre de réactions corporelles aux causes multiples et complexes. Un douleur dorsale peut être causée par un problème de pied lui même découlant d’un souci articulaire mais pas seulement, l’un des causes peut se trouver du côté des émotions.

Un naturopathe agit donc sur 4 niveaux :

  • Physique
  • Psychique
  • Emotionnel
  • Spirituel

Un des principes de base du fonctionnement efficace de la naturopathie est l’alimentation : il s’agit de trouver dans les produits que l’on consomme les nutriments et les vitamines nécessaires au bon fonctionnement de nos défenses immunitaires.

L’idée est bien de limiter, voire de supprimer, le recours à l’utilisation de médicaments issus de molécules de synthèse. Par exemple, il a été prouvé que la prise de somnifère est dangereuse pour la santé (augmentation du risque de cancer et de morts violentes notamment), le traitement des troubles du sommeil par des médecines parallèles est donc vivement recommandé.

Des modifications dans le mode de vie peuvent aussi être suggérées afin de limiter certains troubles et de lever les obstacles empêchant les mécanismes d’autoguérison de se mettre en place.

Côté pratique, la première consultation est assez onéreuse (autour de 70 euros) mais les suivantes tournent autour de 50 euros. Parallèlement au développement du recours aux médecines douces, de nombreuses mutuelles acceptent de prendre en charge une partie des coûts qui s’ils peuvent être apparenté à du bien-être pour certain sont une véritable façon de guérir pour d’autres.

La naturopathie peut être une solution intéressante quand on cherche à comprendre son corps et à l’écouter. Pour ne pas tomber sur un charlatan, pensez toujours à vous référer à des associations qui recensent les praticiens reconnus.

La rédaction

DANS LA MEME RUBRIQUE
Tomber enceinte à 40 ans, c’est possible ! Britney Spears vient d’ailleurs de le prouver en annonçant ...
Avec la pandémie du coronavirus depuis l’année 2020, le télétravail s’est imposé dans toutes les sph?...
L’hypnose régressive est une approche du traitement qui se concentre sur la résolution d'événements pass...
Adoptée par de nombreuses femmes depuis quelques années déjà, la culotte de règles ne cesse de séduire d...

Ne ratez pas
Avril 19, 2022 460
Tomber enceinte à 40 ans, c’est possible ! Britney Spears vient d’ailleurs de le prouver en annon?...
C'est tout chaud