Le management transversal : le point sur une nouvelle vision

Home > Blog entreprise > Blog management > Le management transversal : le point sur une nouvelle vision
Posté le 13 août 2014

Horizontal ou vertical ? Le management transversal est une conception de l’entreprise, de manière horizontale, c’est-à-dire au-delà des fonctions de management hiérarchiques –verticales- classiques. Cette vision est fédératrice en ce qu’elle permet de rassembler les métiers, les compétences et les ressources nécessaires autour d’une finalité commune dans la perspective d’obtenir des résultats.

management transversal, le point sur une nouvelle vision

Les trois formes du management

  • La conduite de projet (la forme la plus connue)
  • L’organisation par processus
  • Le travail en réseau qui se développe avec les nouvelles technologies web 2.0 telles les plateformes collaboratives ou les réseaux sociaux d’entreprise

Les quatre atouts du management transversal

Des connaissances accessibles

Par le biais du management transversal, les connaissances se font plus accessibles. Car dans la transversalité, les connaissances sont déployées, exploitées et coordonnées. Cette nouvelle vision encourage les actions nourries par l’expérience.

Une base de connaissance étendue

Le management transversal, mis en place en début de projet, met un terme aux heures blanches passées à chercher les informations nécessaires pour savoir comment agir. En s’appuyant sur la réunion de l’expérience des différentes « fonctions » sollicitées, les connaissances sont augmentées.

Une transmission d’informations fluidifiée

Si la lanterne de l’expérience n’éclaire que celui qui la porte, la logique transversale, elle, éclaire tout le monde, en coordonnant l’ensemble des informations. Le mouvement horizontal prend ainsi le pas sur l’axe traditionnel vertical, engendrant un partage organisationnel des connaissances. Diffusion, exploitation, et gestion, sont ainsi les trois mots clés du management transversal quant au traitement de la connaissance.

management transversal, le point sur une nouvelle vision

Le développement de la capacité à travailler ensemble

Si « l’union fait la force » la transversalité, aussi. Entrainant coordination et culture coopérative, celle-ci réunit les expertises complémentaires et nécessaires, et crée la construction d’équipes pluridisciplinaires autour d’un produit. Ce qu’on appelle aussi l’intelligence collective.

Êtes-vous vertical ou transversal ?

La transversalité entraîne une plus grande souplesse, le développement des compétences transversales et une décentralisation des responsabilités.Vous voulez :

    • Dépasser l’organisation hiérarchique
    • Remettre en cause la description des tâches, des postes et des fonctions
    • Modifier la structure de l’entreprise

La transversalité est faite pour vous. Cependant, même si le management vertical limite les possibilités de collaboration entre les différents acteurs, le management transversal, pour être optimal, doit s’appuyer sur la vision verticale de l’entreprise. La structure hiérarchique est indispensable au développement de la transversalité, qui, alliée à cette force, introduit souplesse et à la fois réflexion critique.

Mettre en place un management transversal

Pour mettre en œuvre un mangement transversal il est ainsi nécéssaire de formuler un programme d’accompagnement du changement et de professionnalisation des managers à tous niveaux pour les rendre « transversaux »
La transversalité doit être pensée tel qu’un architecte la concevrait. Il s’agit d’expertiser le terrain et de le baliser, pour établir un projet de construction, transversal.

Portrait du manager transverse

Qui dirige-t-il ?

Les parties prenantes, concernées par la mission (comité de direction, commanditaire, client, équipe transverse, managers hiérarchiques et fournisseurs de contributeurs) seront dirigées par le manager transverse. Si celui-ci accepte de diriger cet ensemble, son enjeu sera de mener chacun à s’impliquer dans la réussite de la mission. Le manager décline, rassemble, coordonne les ressources. Il doit veiller à la bonne remontée des informations.

management transversal, le point sur une nouvelle vision

De qui reçoit-il sa mission ?

Le manager transverse obéit au commanditaire. Il doit lui fournir un reporting régulier, alimenté par des indicateurs de performance définis ensemble. Sa mission est également de manager la relation avec ce commanditaire : l’aider à clarifier son besoin, lui donner de la visibilité sur le déroulement de la mission, négocier des ressources et des délais.

La transversalité, un nouvel axe vers la réussite ?

Avatar

La rédaction

DANS LA MEME RUBRIQUE
Un avocat du droit du travail a la fonction principale de gérer les liens professionnels entre un patron et s...
Au sein d’un entrepôt, d’une plateforme de stockage ou encore dans la vente par correspondance, la prépa...
Avoir une équipe soudée ! Tel est le challenge de beaucoup d’organisations et de sociétés. Comprenant le...
Lorsque l'on est à la tête d'une TPE, la comptabilité représente bien souvent des tracas et également des...

Ne ratez pas
Juillet 27, 2020 326
Un avocat du droit du travail a la fonction principale de gérer les liens professionnels entre un patron...
C'est tout chaud