La galette de sarrasin est-elle une spécialité ?

Home > Blog Alimentation > Tradition > La galette de sarrasin est-elle une spécialité ?
Posté le 16 juin 2014

Jusqu’au XIXème siècle, chaque région française consommait exclusivement ses spécialités culinaires. Il faut attendre l’unification du territoire français, le développement du chemin de fer et l’amélioration des conditions de vie pour que les Français parviennent à une certaine unité gastronomique nationale.

Aujourd’hui, les plats phares d’une région n’appartiennent plus vraiment à celle-ci, mais à toute la France ainsi qu’au patrimoine immatériel de l’Unesco. Par exemple, la fondue savoyarde n’est plus l’apanage de la seule Savoie. Cependant, le savoir-faire des régions dont sont originaires ces plats est généralement supérieur, et trouve certains plats spécifiques uniquement dans quelques régions. Qu’en est-il des galettes bretonnes ?

La galette de sarrasin est-elle une spécialité ?

Plat typique, traditionnel revisité ou revisité traditionnellement

Comme nous l’avons dit, le plat phare d’une région est aujourd’hui un plat phare français en général. Par exemple, la quiche lorraine n’est plus, comme son nom ne l’indique pas, lorraine, mais de toutes les régions. Cependant, les probabilités qu’un lorrain réussisse parfaitement ce plat sont élevées s’il a intégré le savoir-faire ancestral. Le même constat s’impose en ce qui concerne les galettes bretonnes, car toutes les régions françaises maîtrisent et commercialisent cette spécialité qui n’en est plus vraiment une. En est-on si sûr ?

Les spécialités sont-elles si spéciales ?

Les galettes sont des spécialités bretonnes, mais chaque région fait sa cuisine si l’on peut dire. Ainsi, si c’est en Bretagne que les galettes sont les meilleures, d’autres régions innovent par les produits et savoir-faire locaux. Ainsi, la pâte est différente d’une région à l’autre. Par exemple, en Bretagne, la pâte des galettes a bien souvent un aspect de dentelle, tandis que la pâte à galette en Alsace est plutôt épaisse. S’ajoute une différence au niveau de la garniture constituée de produits locaux.

Ainsi, la thèse selon laquelle les crêpes restent des spécialités se vérifie jusque dans le langage des cartes des crêperies qui proposent des galettes aux noms régionaux. Certes, le savoir-faire n’est peut-être pas au rendez-vous dans ces crêperies, mais la conception de la crêpe régionale y est. On peut donc dire que les galettes sont traditionnellement bretonnes mais revisitées à l’image des régions.

Réussir une galette parfaite : la solution dans l’interrégional ?

Une pâte bretonne

Si l’on prend le meilleur de chaque région pour réaliser notre galette, les probabilités sont fortes pour que la galette soit réussie. Pour la pâte à galette, mieux vaut une recette bretonne. La durée de préparation est courte, les ingrédients peu nombreux et peu chers, mais la préparation est une étape méticuleuse.

Comment préparer une vraie pâte bretonne ?

  • Mélangez donc 200g de farine de sarrasin, 100g de farine blé et mettez une pincée de sel. Vos galettes seront ainsi plus digestes et surtout moins « plâtreuses ».
  • Ajoutez un œuf puis 75cl d’eau.
  • Laissez ensuite reposer pendant minimum une heure.

Une garniture interrégionale voire internationale

La galette au jambon blanc breton, au gruyère râpé suisse et cerise sur le gâteau, un œuf fermier normand, est une valeur sûre. Vous pouvez aussi faire une galette nordique dont la garniture se compose de saumon, de crème fraîche et d’aneth.

La rédaction

DANS LA MEME RUBRIQUE
Pouvoir retrouver les produits des supermarchés américains facilement, voilà l’objectif de l’épicerie ...
Avec les années et le manque de temps, il n'est pas rare que l'on reproduise sans cesse les mêmes plats. ...
La nourriture américaine est souvent connue pour être consistante. Elle est surtout très appétissante rien...
Le four à bois est l’héritage d’une cuisine authentique et traditionnelle, appréciée par nos parents e...

Ne ratez pas
Août 27, 2019 2640
Pouvoir retrouver les produits des supermarchés américains facilement, voilà l’objectif de l’épic...
C'est tout chaud