Frais bancaires : les banques les moins chères en 2014

Home > Blog Economie > Blog Banque & Assurance > Frais bancaires : les banques les moins chères en 2014
Posté le 28 janvier 2014

L’association de consommateurs – UFC Que Choisir – pointe du doigt les tarifs bancaires français : les mesures entreprises pour obtenir davantage de transparence, n’ont visiblement pas fonctionné. L’information reste toujours trop anecdotique et a permis aux établissements bancaires d’appliquer une hausse « injustifiée » et « intolérable » de leurs tarifs.

tairfs-bancaires

Evolution des frais bancaires

L’étude d’UFC Que Choisir porte sur 129 banques et compare les 10 services les plus utilisés par les clients, à savoir, l’abonnement internet, la carte classique à débit immédiat ou différé, la carte à autorisation systématique, les retraits « déplacés », le virement en agence, la mise en place d’un prélèvement, la commission d’intervention, l’assurance moyen de paiement et la tenue de compte.

La précédente étude de l’association, réalisée en octobre 2010, permet aujourd’hui d’établir une comparaison dans l’évolution de ces tarifs : 4 d’entre eux enregistrent une hausse supérieure à l’inflation de cette période (5,2 %). Dont deux hausses spectaculaires : + 98,8 % pour les frais de tenue du compte par an et + 67,9 % pour les retraits effectués sur un autre réseau. Seuls les services d’abonnement internet et de mise en place d’un prélèvement, ont connu une baisse significative (respectivement – 31,5 % et – 34 %).

Focus sur les 10 banques les moins chères

Le palmarès 2014 de l’association de consommateurs ne distingue pas les assurbanques, les banques traditionnelles et leurs homologues en ligne : voilà pourquoi, les écarts de prix peuvent varier de la gratuité à 367 euros par an, pour la souscription des 10 services.

Le podium des organismes les moins chers est trusté par les banques en ligne : Boursorama et ING Direct en tête, suivies de près par Fortuneo. Si les deux premières proposent la gratuité de ces services, la troisième les monnaie à seulement 18 €. Hello Bank se classe quatrième, avec 38 €. La dernière banque en ligne de ce top 10 est Monabanq, qui figure à la sixième place, avec 123,5 €.

Ce palmarès 2014 souligne aussi l’excellent résultat des assurbanques : à l’image de la MACIF qui  occupe la cinquième position, avec 122,1 € et Groupama Banque, avec 143,25 €. A noter qu’Allianz Banque et AXA Banque sont onzième et douzième, avec respectivement, 150,4 € et 151 €.

Grâce au Crédit Agricole Aquitaine, qui se classe huitième, avec 145,65 € et à La Banque Postale, qui se classe juste derrière, avec 145,9 €, les banques traditionnelles ont deux représentants dans ce top 10 des banques les moins chères, en termes de frais bancaires.

trois-podium-banque

De légères variations en fonction des profils

Naturellement, les frais bancaires évoluent en fonction du profil des clients. Pour pouvoir les comparer correctement, l’association UFC Que Choisir les a segmentés en trois : un profil « jeune », avec une utilisation faible de ces services ; un profil « actif », pour un usage modéré ; et un profil « senior », pour une utilisation importante.

Son étude révèle un podium inchangé : les trois banques en ligne Fortuneo, Boursorama Banque et ING Direct se partagent, dans tous les cas, les premières places. A noter l’apparition de la banque Tookam.com, sur la quatrième marche du tableau des jeunes, des actifs et en 5e position sur celui des seniors.

Par contre, on observe que les assurbanques ont, presque toutes, disparu des trois « Top 10 », à l’exception d’Allianz Banque, qui se positionne en 9e position chez les actifs. Les banques traditionnelles sont, quant à elles, mieux représentées chez les jeunes, en occupant 6 des 10 premières places. Une proportion qui diminue avec l’âge de ses clients : 4 pour les actifs et les seniors.

Par la publication de ce palmarès 2014, l’UFC Que Choisir souligne les manquements des acteurs bancaires, notamment sur la transparence de leurs tarifs. L’association nous appelle à la vigilance … et, assurément, à la négociation !

Avatar

La rédaction

DANS LA MEME RUBRIQUE
Sur un fond de crise sanitaire, l’alternative du placement d’argent face aux investissements classiques s?...
La société française est une communauté qui a toujours été habituée à constituer une épargne, que ce ...
La vie est pleine de surprises et de projets ! Se marier, accueillir un nouveau-né, agrandir son logement...
Sur les 1 million et quelques d’utilisateurs de la Fintech, l’arrivée de Revolut sur le territoire franç...

Ne ratez pas
Février 01, 2021 552
Sur un fond de crise sanitaire, l’alternative du placement d’argent face aux investissements classiqu...
C'est tout chaud