Petite philosophie des sneakers, ou la volonté de concilier confort et féminité

Home > Blog mode > Blog chaussures > Petite philosophie des sneakers, ou la volonté de concilier confort et féminité
Posté le 04 août 2014

Impossible de ne pas s’en apercevoir depuis la saison automne hiver 2013 : les chaussures que toute fashionista se doit d’avoir sont les sneakers. D’où nous vient cette invasion du talon plat ? En quoi participe-t-il à la tendance du casual ? Et allez, mettons les pieds dans le plat, pourquoi cette alliance confort/féminité n’est-elle pas toujours réussie ?

Petite philosophie des sneakers, ou la volonté de concilier confort et féminité

Définition des sneakers

A l’origine, les sneakers sont des accessoires sportifs. A l’instar des polos Lacoste, ces chaussures ont quitté les stades pour rejoindre les podiums, moyennant quelques modifications esthétiques. La tendance a été lancée avec la collection d’Isabel Marant. Pas à pas, les autres marques s’y sont mises (Maje, Chloé, ou encore Nike). Comptez en moyenne 400€ pour une paire de chaussure de créateur !

Heureusement, ces « souliers » ont conquis les marques (Topshop) et sont désormais abordables en ligne avec Sarenza par exemple.

Pourquoi un tel succès ?

En gagnant les podiums, les sneakers ont aussi gagné en hauteur et en glam’. Elles arborent désormais fièrement des artifices coquets :

  • Des paillettes pour les plus stars d’entre nous
  • Des clous pour les plus rockeuses
  • Des motifs fleuris pour les plus romantiques

Elles véhiculent une image de femme décontractée, toute en étant active et dynamique.

Surfant sur la vague de la customisation, la marque espagnole Victoria invite ses clientes à diffuser des photos de leurs chaussures personnalisées. Les sneakers seraient alors un reflet de la personnalité de celle qui les porte. Pourquoi pas ? C’est d’ailleurs une des raisons du succès : tout le monde peut trouver chaussure à son pied, et surtout, à ses envies.

Une autre raison est liée au contournement du compromis confort vs esthétique. Les talons sont en effet un symbole de la féminité fort. Atout séduction, ils affinent la silhouette, galbent les jambes et confèrent une démarche chaloupée. Enfin, en théorie… Car en pratique, porter des talons relève parfois de l’effort mental et postural exceptionnel :

  • Talon coincé dans une grille de métro
  • Embourbement dans le gazon lors d’une cocktail party
  • Torsion inopinée de cheville
  • Une expérience à partager ?

Les talons des sneakers sont compensés dans la majorité des cas. Stabilité, cambrure plus douce et robustesse sont des atouts incontestables. En somme, prendre de la hauteur sans sacrifier son confort est désormais possible grâce aux sneakers.

Par leur stabilité, les sneakers compensés sont souvent des chaussures idéales pour les jeunes filles s’essayant aux talons. Les working girls peuvent également les porter toute la journée sans avoir des douleurs lancinantes aux pieds dès la pause déjeuner.

Pour résumer, le succès de ces chaussures relève :

  • Du choix (de motif, matière, hauteur de talon, prix, etc.)/li>
  • De la personnalisation encouragée
  • De la commodité de ces chaussures
  • Du large public touché

Fini le « il faut souffrir pour être belle »

Les sneakers sont casual ou ne sont pas. Le casual consiste alors à s’habiller de manière décontractée, sans être négligée. Pour tout savoir sur ce look, rendez-vous ici. Etymologiquement, confort signifie « rendre fort ». Le confort devient alors un critère de choix pour un bien lorsqu’on s’est élevé au dessus des considérations purement matérielles.

Pour une partie des consommatrices, le bien être est un critère essentiel. En témoigne la success story de Geox, qui a su combiner esthétique et souplesse – encore faut-il oublier que les premiers clients sont des gens qui souffrent d’une forte odeur de pied, et que tout le monde le sait !

Autre preuve par les chiffres de l’enquête TNS Sofres datant de janvier 2008 :

  • 94 % des femmes recherchent pour leurs chaussures la protection, le confort et la praticité.
  • 58 % privilégient la mode, la séduction et l’esthétique.

Petite philosophie des sneakers, ou la volonté de concilier confort et féminité2

Les sneakers : un « fashion faux pas ? »

Les détracteurs des sneakers relèveront une absence de finesse de certains modèles. L’épaisse semelle témoignerait d’un manque d’élégance et donnerait une démarche moins fluide que les talons « classiques ».

Mais c’est surtout les tenues associées qui peuvent créer une agression visuelle : ces chaussures étant assez imposantes, on conseille alors de porter des vêtements discrets et chic. Elles apportent alors tout leur côté casual. Si vous avez bien suivi, on évitera de les porter avec un jogging, au risque de tomber dans le côté « décontracté du dimanche ».

Pour trouvez des conseils d’assortiment cliquez-ici.

Conclusion sur ces baskets améliorées

Les sneakers ne sont pas qu’un simple effet de mode. Star des années 90, elles reviennent sur le devant de la scène depuis 2 ans. Elles ont pris de la hauteur, collent aux aspirations des working girls des années 2010 souhaitant une silhouette féminine tout en courant après leur bus sans risque de terminer aux urgences. Cuir ou toile, plates ou compensées, à vous de choisir pour être bien dans vos baskets !

Avatar

La rédaction

DANS LA MEME RUBRIQUE
À la base, les sneakers ou baskets sont de simples chaussures en caoutchouc utilisées à des fins sportives....
Quelle paire de chaussures choisir pour faire le bonheur de ses petons, surtout si l’on est un homme ? Cett...
Les enfants, notamment les jeunes garçons, sont très exigeants quant à la qualité de leur paire de chaussu...
Les bottines pour femmes ont pour particularité d’être toujours tendance. Pourquoi ? Parce que d’une par...

Ne ratez pas
Mai 29, 2019 360
À la base, les sneakers ou baskets sont de simples chaussures en caoutchouc utilisées à des fins sport...
C'est tout chaud