Découvrir le vrai Pékin en métro

Home > Loisirs > Blog Voyages/tourisme > Découvrir le vrai Pékin en métro
Posté le 27 octobre 2015

Le Pékin, cette ville chinoise qui est à la fois une cité traditionnelle et moderne, attire des millions de visiteurs du monde entier. Vous aussi, vous avez programmé de la visiter, mais cette fois-ci en métro. C’est une merveilleuse option de partir à la découverte de tous ses sites touristiques partant du fameux mausolée de Tiananmen, au parc de Jingshan, à la Cité interdite, passant par le palais d’été, l’université de Tsinghua, les Tours des Archers jusqu’à la célèbre Grande muraille de Badaling en terminant votre circuit dans les Tombeaux Ding. Ci-après une liste de trois itinéraires que vous pourrez bien adopter.

Du Mausolée de Mao Zedong au parc Jingshan

Pékin est riche en attractions touristiques. C’est les symboles et les témoignages de la culture et des changements historiques de la Chine tels que le célèbre Mausolée de Mao Zedong sur la place de Tiananmen.

Si vous avez opté pour le métro, plusieurs lignes s’offrent à vous. C’est en effet la plus aimée des touristes pour sa rapidité et sa praticité. Pour certains, ce moyen de transport peut être routinier, mais sachez qu’il y a une grande différence entre le prendre chaque jour pour aller travailler et le prendre pour visiter des sites touristiques, notamment Pékin lors d’un voyage occasionnel en Chine.

Pour cette première proposition d’itinéraire, vous devez prendre la ligne 4 dans la station Ping’an Li et changer pour la ligne pour se diriger un peu plus à l’ouest afin de descendre à la station Qianmen. En prenant la sortie A, vous voilà auprès du célèbre mausolée. Datant plus de 5000 ans, ce site historique chinois s’ouvre au grand public tous les jours avec un accès gratuit poursuivi de fouille à la porte. Il est interdit d’emporter des sacs ou autres objets personnels à l’enceinte du site. Les restes du corps de l’ancien dirigeant chinois Mao Zedong y sont embaumés dans un sarcophage de verre. Vous pouvez également vous rendre à pied à quelques mètres de ce site au sein du Jingshan Park. Promenez dans les beaux jardins d’arbres fruitiers et de fleurs du parc, admirez les statues de Bouddha et les magnifiques pavillons. Et profitez d’une vue spectaculaire sur la Cité interdite, cet immense palais chinois mesurant près de 1 km et qui a été le siège du pouvoir suprême de l’État durant 5 longs siècles. Elle est interdite, car fut réservée uniquement à l’empereur de l’époque et à sa cour. À la fin de votre circuit, prenez la même ligne (4) et virez à la sortie D pour revenir à la station Ping’an Li.

Palais d'été Chine

Du palais d’été à l’université de Tsinghua

Pour ce 2e itinéraire, le départ se fera également à la station de Itinéraire Ping’an Li avec la ligne 4. Descendez à la station Beigongmen et virez à la porte droite du Palais d’été, à son entrée en prenant la sortie D.

Les principaux sites du palais sont la Colline de Longevité, le lac Kumming traversé par le splendide « pont des 17 arches », le bateau du marbre, le Long Corridor, le palais des Nuages ordonnés, le beau palais de la Bienviellance. Vous pouvez terminer votre visite du palais en promenade dans le beau Jardin de Wenchangyuan qui est selon la légende le jardin de l’Harmonie préservée.

À la station du palais, prenez toujours la ligne 4 et dirigez-vous vers la porte est de la fameuse Université de Tsinghua. En effet, c’est la plus prestigieuse des universités de Chine. Elle prépare les étudiants chinois souhaitant faire un 2e cycle dans des universités internationales américaines.

Prenez ensuite la ligne 10 à la station Haidian Huangzhuang puis la ligne 5 à la station Beitucheng afin de vous rendre dans le Centre Olympique de Chine qui a été la principale structure des jeux olympiques et paralympiques d’été de 2008. Ce centre national chinois a reçu le Championnat du monde d’athlétisme 2015 et va encore recevoir les Jeux olympiques d’hiver de 2022 qui se tiendront dans le « Nid d’oiseau ».

Vous pouvez enfin revenir à Ping’an Li par la ligne 4 en direction du sud.

Pékin en metro

Des Tours d’Archers aux Tombeaux Ding

Comme les deux autres précédents itinéraires, le départ se fera toujours à la station Ping’an Li, mais cette fois-ci en direction du nord pour changer en ligne 2 après à la station Xizhimen. Prenez la sortie A et rendez-vous auprès des Tours d’Archers de Deshengmen. Ce sont de phénoménaux bâtiments défensifs construits pour attaquer et/ou se défendre des troupes au sol et volantes même à une grande distance. Les atouts de ces tours ont une excellente portée au pays.

Visitez enfin la célèbre Grande Muraille de Chine qui se trouve à Badaling. C’est presque le symbole de la Chine à travers le monde. Construite pour défendre l’empire chinois, c’est l’une des plus grandes réalisations humaines qu’on peut même voir depuis la lune. Elle mesure plus de 20.000 km. Ce gigantesque ouvrage de génie militaire mondial fait parler de lui-même non seulement par sa longueur, mais également pour sa pittoresque architecture. Cette longue muraille fait partie des 7 merveilles du monde et du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Terminez votre circuit par la visite des 13 historiques Tombeaux Ding. Faisant partie du patrimoine culturel mondial de l’UNESCO, ce monument historique chinois abrite 13 tombeaux où sont enterrés 13 empereurs, 23 impératrices, 2 princes, une trentaine de concubines et 1 eunuque. Ces tombeaux revivifient une histoire qui date de plus de 600 ans.

La rédaction

DANS LA MEME RUBRIQUE
Les châteaux ont toujours fasciné les friands d’histoires et de légendes. Bien plus que des lieux royaux,...
Étant donné le réseau routier de l’île qui est simple et en bon état, la voiture reste le meilleur moye...
Aujourd'hui tout va plus vite, surtout en ce qui concerne les normes et la diversité sociale. Chaque pays du ...
Valence est le chef-lieu du département de la Drôme dans la région Rhône-Alpes. Il s’agit avant tout d?...

Ne ratez pas
Avril 19, 2021 1060
Les châteaux ont toujours fasciné les friands d’histoires et de légendes. Bien plus que des lieux ro...
C'est tout chaud