Comment monter à cheval : mode d’emploi

Home > Santé > Forme & Fitness > Comment monter à cheval : mode d’emploi
Posté le 17 septembre 2018

Monter à cheval ? Voilà une expérience à la fois amusante et angoissante surtout lorsqu’on sait qu’il vient direct de la nature.

Cela dit, lorsqu’on débute avec un cheval, il est tout à fait essentiel de rester prudent, c’est-à-dire respecter toutes les procédures à la lettre. 

La présentation globale des chevaux

L’histoire des chevaux a commencé il y a bien fort longtemps. Parce qu’il y a plus de 5 500 années déjà, les chercheurs britanniques sont tombés sur environ 300 000 ossements de chevaux. Faisant partie de la grande famille de mammifère herbivore, les chevaux se sont évolués au fil des années.

Ayant une espérance de vie maximum entre 25 à 30 ans, il devient aujourd’hui l’un des compagnons les plus prisés des hommes jusqu’à en créer un lien si fort avec lui.

Grâce à la largeur de son museau qui est de 15 cm, il a la possibilité de voir en avant et en arrière en même temps. Si les pattes des chevaux sauvages sont plus petites, pour ceux des domestiques sont nettement bien plus grandes.

Toutefois, la largeur du plus grand cheval jusqu’ici est de 1,5 m, pesant entre 500 à 614 kg et mesurant 122 à 142 cm. Les chevaux se nourrissent d’arbustes, de racines, de brindilles, d’algues séchées, de graminées, de foin et de carottes.

Les préparatifs pour pouvoir à monter à cheval pour la première fois

Le site Animal.ch vous donne quelques conseils : afin de pouvoir profiter pleinement de l’équitation, il est astucieux de se renseigner tout d’abord sur la morphologie et l’anatomie du cheval en question. Pour cela, vous devriez établir une sorte de lien avec votre poney par le biais du travail à pied et le bouchonnage.

Toutefois, il faut que vous sachiez qu’il existe deux grands styles d’équitation à savoir le style classique, autrement dit anglais, et le style western ou « cowboy ».

Si le premier est particulièrement enseigné en France, la seconde, est quant à lui, venant des Américains. Par ailleurs, il n’y a vraiment pas une grande nuance entre les deux styles sauf au niveau des équipements utilisés, de la race des chevaux et le lien entre le jockey et son poney.

Cela dit, il vous faudra adopter les bons gestes, contrôler les principes de l’équitation traditionnelle et enfin optimiser votre formation en tant que cavalier.

À vrai dire, généralement les jockeys novices montent des chevaux plus âgés et bien dressés avant de monter sur un cheval sauvage. Ce qui implique qu’il n’est pas tout à fait important de monter sur l’équidé dès la première rencontre.

De plus, dans la majorité des clubs d’aujourd’hui, ils vous laissent découvrir votre monture par vous-même avant votre montée afin que vous puissiez créer une relation cohérente.

Quelques conseils utiles et pratiques pour une bonne montée

Quoique monter sur un cheval pour une première fois ne soit pas forcément une étape difficile pour les nouveaux, il est tout à fait indispensable de se faire accompagner par un vrai professionnel. Grâce à la relation existante entre vous et poney, il vous sera très facile d’aborder votre cours d’équitation en toute confiance. Par ailleurs, outre le fait que vous devriez vous préparer à fond pour réussir correctement votre première montée, il est également essentiel équipier bien votre monture.

Comme vous, votre cheval se doit d’être bien équipé des équipements adéquats. Ces derniers sont alors composés de filet, selle, tapis de selle et de licol. Toutefois, il ne faut pas non plus oublier de panser votre monture afin qu’il soit impeccable ce qui demande l’utilisation d’une brosse bien dure appelée, bouchon, d’une brosse douce, d’une étrille et d’un cure-pied.

De plus, vous devriez toujours vous placer du côté gauche de votre monture pour l’équiper et pommader ses sabots habituellement afin de prévenir toutes sortes de maladies. Ce qui permettra de protéger ses sabots de l’humidité ou du dessèchement.

Monter à cheval sans prendre des risques

Malgré que cette expérience soit plus ou moins dangereuse, il existe quelques astuces indispensables pour minimiser les risques pouvant survenir. Le premier est de savoir vaincre votre peur face à votre monture. En effet, la peur multiplie grandement vos chances de tomber à tout moment, malgré les évènements traumatisants apparus dans le passé.

Parce que lorsqu’un cavalier ne voit pas en lui la confiance qu’il faut avoir, le cheval peut de son côté ressentir cette hésitation jusqu’à avoir les mêmes réactions que les vôtres. Cependant, il vous faudra alors juste apprendre de vos erreurs et vous focaliser sur un but bien précis pour pouvoir progresser sans difficulté. Ce qui vous permettra d’atteindre votre objectif de façon plus sereine.

Avatar

La rédaction

DANS LA MEME RUBRIQUE
Les VTT se présentent sous différentes formes afin de rendre les parcours sur n’importe quel type de terra...
Le tennis est un sport de haut niveau. C’est un bon exercice, mais plutôt réservé aux plus passionnés. I...
Les sports et autres activités physiques ont d'innombrables avantages pour la santé, elles permettent l'amé...
Le chien est connu comme étant le meilleur ami de l’homme et son plus fidèle compagnon. Il est donc normal...

Ne ratez pas
Mars 27, 2019 266
Les VTT se présentent sous différentes formes afin de rendre les parcours sur n’importe quel type de ...
C'est tout chaud