Quelques conseils pour se lancer dans l’entrepreneuriat

Home > Blog entreprise > Blog vie de l’entreprise > Quelques conseils pour se lancer dans l’entrepreneuriat
Posté le 13 octobre 2015

Se lancer dans l’entrepreneuriat ? Faire son chemin tout seul ? C’est tentant. Que vous soyez salarié d’une entreprise, fonctionnaire, jeune étudiant ou en cours de reconversion, l’entrepreneuriat est l’occasion de se propulser dans le monde des affaires et de devenir, ce faisant, son propre patron. Néanmoins, ne le faites pas sans suivre quelques conseils préalables qui peuvent faire toute la différence entre l’échec et la réussite.

Quelques conseils pour se lancer dans l'entrepreneuriat 1

Entreprises à courant alternatif

Selon une étude de l’Insee, 550 700 entreprises ont été créées en France en 2014, soit 2% de plus que l’année précédente. Les créations sont en hausse dans la plupart des régions, et dans une majorité de secteurs. 51% des créations sont des auto-entreprises. L’âge moyen de créateurs d’entreprises individuelles est de 38 ans, et 38% d’entre eux sont des… « elles ».

Le soleil brille sur l’entrepreneuriat, donc. Oui, mais ces bons chiffres, surtout dans un contexte où la reprise de la croissance se fait attendre et croise le fer avec une courbe du chômage qui rechigne à s’inverser, dissimulent une réalité plus contrastée. Si l’entrepreneuriat attire de plus en plus, les résultats sont disparates ; la faute, trop souvent, à une méconnaissance du business et à un manque de soutiens.

Quelques conseils pour se lancer dans l'entrepreneuriat 2

À quoi rêvent les entrepreneurs ?

Ils rêvent de réussite, bien sûr. Les médias brossent volontiers les portraits d’entrepreneurs qui ont fait fortune rapidement, des chevaliers de la Table Ronde qui ont trouvé le Graal et prodiguent ensuite leurs bons conseils pour que vous en fassiez autant. Ils encouragent à penser que la réussite est au coin de la rue, accessible à tous, et qu’il suffit de tendre la main pour toucher le pactole.

Sauf que dans le monde du business, il y a moins d’élus à l’arrivée que d’appelés sur la ligne de départ. Pour se donner toutes les chances, il faut commencer par trouver l’accompagnement adéquat : entrepreneuriat ne rime pas avec individualisme. Des acteurs du web comme Startupeers.co vous aident en vous fournissant une tribune et des ressources.

Les raisons pour lesquelles on peut avoir envie de se lancer dans l’entrepreneuriat sont diverses :

  • Désir d’avoir plus de responsabilités, d’être son propre patron
  • Envie de lancer sur le marché une idée brillante
  • Désir d’évoluer : impossible de monter dans la hiérarchie de son entreprise, conflit avec son responsable, etc.
  • Difficulté à retrouver du travail sur un marché en crise

Mais leur diversité se conjugue néanmoins en un point : devenir entrepreneur, c’est se donner les moyens de mettre en place et développer un projet, en s’accordant aux règles du marché. Et cela, on ne peut pas le faire complètement seul.

Quelques conseils pour se lancer dans l'entrepreneuriat 3

5 conseils pour se lancer dans l’entrepreneuriat

C’est pourquoi nous avons choisi de mettre en avant 5 conseils à lire et à intégrer avant de vous lancer dans l’entrepreneuriat :

  • Avoir confiance en soi et en son projet. Ne surtout pas craindre l’échec – car toute expérience est bonne à prendre, de toute façon. Ne pas hésiter à échanger avec ses amis, ses collègues, ses professeurs si vous êtes étudiant, afin de puiser dans leurs expériences personnelles. Prendre le temps, aussi, de trouver un bon Product/Market Fit, c’est-à-dire un produit adapté au marché, un produit simple que vous pourrez pitcher en deux minutes auprès de vos potentiels financeurs.
  • Savoir s’organiser. Etre capable de concilier ses activités du moment (votre travail si vous êtes salarié, vos cours si vous êtes étudiant, vos formations si vous êtes inscrit à Pôle Emploi, etc.) avec la mise en place de son projet. Préparer son business plan pour prévoir les étapes de son succès.
  • Se faire accompagner. Surtout ne pas rester isolé, s’associer à d’autres personnes, se faire suivre par une structure d’accompagnement ou s’appuyer sur les plates-formes collaboratives comme Startupeers, qui avec sa Toolbox propose des ressources partagées pour un meilleur confort.
  • Profiter des aides aux entrepreneurs, nombreuses : Jeune Entreprise Universitaire, Fonds de prêts d’honneur pour les jeunes créateurs d’entreprises créé par l’Adie, « Coup de Pouce » de Petit Poucet qui investit dans des entreprises créées par de jeunes entrepreneurs, programme « Cap’ Jeunes » du réseau France Active qui favorise l’entrepreneuriat pour les jeunes de moins de 26 ans, etc.
  • Savoir attirer la lumière. Se faire repérer : participer à l’un des nombreux concours dédiés à l’entrepreneuriat des jeunes (comme la BFM Académie de la radio BFM Business, par exemple). Il ne s’agit pas nécessairement de gagner, mais de profiter de votre participation pour vous assurer une certaine visibilité (un peu comme ces participants à des télé crochets qui ne remportent pas le premier prix mais qui font une plus belle carrière que les vainqueurs). Faire de la promotion à toute berzingue, en faire même plus que de produire du contenu, afin de vous faire connaître à travers une stratégie de référencement efficace.

En bref, se lancer dans l’entrepreneuriat ne signifie jamais naviguer sur un long fleuve tranquille. Néanmoins, il est possible de trouver, à travers les structures d’accompagnement, les conseils et les aides diverses, de quoi se construire un navire bien solide avant de se mettre à l’eau.

La rédaction

DANS LA MEME RUBRIQUE
le vote désigne la manière par laquelle les membres d'une assemblée ou d'un corps sont appelés à exprimer...
La procédure de mise en demeure de l’URSSAF est stricte. Pour être recevable, la mise en demeure doit ...
Plusieurs possibilités peuvent être envisagées de nos jours pour gagner en efficacité dans la gestion de v...
Que ce soit en milieu professionnel ou domestique, l’hygiène est un élément sur lequel aucune complaisanc...

Ne ratez pas
Mars 18, 2022 526
le vote désigne la manière par laquelle les membres d’une assemblée ou d’un corps sont app...
C'est tout chaud