Performances énergétiques du foyer : La prime énergie et les autres aides cumulables

Home > Blog sur la maison > > Performances énergétiques du foyer : La prime énergie et les autres aides cumulables
Posté le 23 février 2017

La prime énergie est une aide octroyée aux particuliers par des acteurs issus du secteur de l’énergie. Plus connu par l’appellation CEE (C2E), ce dispositif d’aide aux travaux immobiliers est destiné aux projets visant à l’amélioration de l’efficacité énergétique d’un logement. L’entreprise de travaux de rénovation en matière de consommation d’énergie se voit ainsi encouragée. La prime énergie n’est cependant pas le seul privilège dont les particuliers peuvent bénéficier en termes de travaux d’optimisation des performances énergétiques du foyer. En effet, d’autres aides sont cumulables avec elle.

La prime énergie en quelques mots

La CEE ou certificat d’économie d’énergie permet aux particuliers d’effectuer des travaux relatifs à l’économie d’énergie, ou dans certains cas, de financer l’acquisition d’un équipement. Sa principale caractéristique concerne la facilité et la rapidité de son octroi. Son fonctionnement est assez simple et basé sur le principe que l’État considère comme pollueur-payeur les fournisseurs d’énergie. De ce fait, celui-ci sollicite ces intervenants ou acteurs dans le secteur de l’énergie (Total, EDF…) de contribuer aux efforts d’atténuation des effets négatifs engendrés par la filière énergie.

Etiquette CEE

Cette sollicitation se traduit sous la forme d’une obligation faite à ces acteurs en fonction de leur chiffre d’affaires, soit en effectuant des travaux sur leurs sites de production, de réaliser des campagnes de sensibilisation sur les économies d’énergie, ou soit d’acheter des CEE sur le marché en en proposant aux particuliers la prime énergie afin de leur permettre d’effectuer des travaux d’économie d’énergie ou d’acquérir des installations de chauffage qui consomment moins d’énergie. Pour savoir si la prime énergie est plus intéressante qu’un prêt immobilier, vous pouvez avoir un aperçu des avantages  sur le comparateur de crédit en cliquant sur https://www.boursedescredits.com/guide-comparateur-credit-immobilier-comparatif-pret-immobilier-128.php.

Par ailleurs, le montant de la prime énergie octroyée aux particuliers dépend de quelques critères relatifs au certificat d’économie d’énergie que générera la rénovation à effectuer. Ce sont notamment la nature du projet concerné, la zone d’implantation du chantier, le type d’énergie utilisé pour le chauffage, les équipements à installer, mais aussi le revenu et les ressources du porteur de projet. Les travaux éligibles pour la prime énergie concernent surtout les installations utilisation les énergies renouvelables, les travaux d’isolation ainsi que le chauffage. Pour bénéficier d’une prime énergie, il suffit de s’inscrire auprès d’un artisan et de trouver un intervenant certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour les travaux. Ils sont environ 30 000 professionnels de la construction à être porteurs de cette qualification.

Les autres aides qu’on peut cumuler avec la prime énergie

Étant un financement en soi, il est possible de cumuler la prime énergie avec d’autres formes de financement facilité. Tout d’abord, elle peut être cumulée avec le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique). Le particulier peut en bénéficier même s’il ne prévoit pas un bouquet de travaux. Par ailleurs, bénéficier du CITE est possible sous des conditions facilitées, notamment que le particulier soit imposable ou non, tandis que les locataires, propriétaires ou simples occupants peuvent y prétendre. Le plafond du CITE cumulé avec la prime énergie est de 8 000 € pour les personnes seules (veufs/veuves) et les célibataires, tandis que pour les couples, le montant est plafonné à 16 000 € majoré de 400 € par personne à charge.

comparatif-des-primes-énergie

Par ailleurs, la prime énergie est également cumulable avec l’éco-PTZ, notamment pour les primes énergies de Total. Toutefois, ce cumul est uniquement réalisable pour les bouquets de travaux. Le montant du prêt dans ce cadre peut aller jusqu’à 30 000 euros. La prime énergie fait également bénéficier du taux de TVA réduit à 5,5 % sur l’achat de matériel et sur les prestations de main d’œuvre. La prime énergie est aussi cumulable avec certaines aides des collectivités.

Avatar

La rédaction

DANS LA MEME RUBRIQUE
Vous n’avez pas encore fait votre inscription pour la rentrée de septembre. Même si les places sont rares,...
Il est parfaitement possible de pratiquer le ReiKi japonais à Paris. Il suffit pour cela de se rendre à l’...
Être à la tête d’un hôtel impose d’avoir de nombreuses tâches à gérer au quotidien et il n’est pa...
Célébrer son mariage juif en Italie est une occasion unique pour vivre une expérience exceptionnelle. À ce...

Ne ratez pas
Août 07, 2019 114
Vous n’avez pas encore fait votre inscription pour la rentrée de septembre. Même si les places sont r...
C'est tout chaud