Le régime Thonon : miracle de la diététique ou ou énième intox ?

Home > Blog Alimentation > Blog Régime & Nutrition > Le régime Thonon : miracle de la diététique ou ou énième intox ?
Posté le 01 août 2014

A l’approche de l’été, la presse féminine et les émissions de divertissement parlent sans fin ni cesse des nouvelles tendances mode, produits de beauté, conseils pratiques… et régimes. Bien sûr, dans le même temps, sont martelées les précautions qu’il faut prendre pour ne pas risquer sa santé. Mais les régimes, qu’ils soient efficaces ou non, ont la cote et promettent une audience non négligeable. Qu’en est-il du régime Thonon ?

Le régime Thonon, miracle de la diététique ou ou énième intox

Un point sur les régimes et ce qu’ils véhiculent

Depuis plusieurs années, un grand nombre de diététiciens mettent en garde contre certains de ces « régimes miracles » : régime Natman, ananas, régime pamplemousse, régime citron, régime Hollywood, régime Karl Lagerfeld… Dangereux ou farfelus, ils s’appuient le plus souvent sur un usage dit « monomaniaque » d’un ou de plusieurs aliments.

L’emprise de la publicité sur les représentations du corps, la toute-puissance des normes esthétiques qu’entretiennent les célébrités et les créateurs de mode ne sont pas des poncifs mais une réalité toujours d’actualité.

Car lorsqu’on veut tenter de dégager deux ou trois régimes qui ont, ces dernières années, un très grand succès, on s’aperçoit qu’ils n’ont rien à envier aux méthodes d’entraînement controversées qu’adoptent les sportifs et les acteurs de cinéma.

De réputation sulfureuse, le régime Dukan est un régime alimentaire amaigrissant mis au point par Pierre Dukan (radié de l’Ordre des médecins en janvier 2014 pour manquements à la déontologie). Ses différentes phases sont toutes axées sur un principe hyperprotéiné et hypocalorique, mais qui n’empêche pas l’« effet yoyo » (successions de prise et de perte de poids).

Le régime Thonon, miracle de la diététique ou ou énième intox2

Zoom sur le régime Thonon

Le régime Thonon a été développé par un médecin du CHU de Thonon-les-Bains (qui ne le reconnaît pas officiellement) et a la réputation d’être efficace et rapide. Il est d’ailleurs conseillé de le pratiquer avant un rendez-vous important (mariage, entretien d’embauche…).

Une première phase amaigrissante de 14 jours permet de perdre jusqu’à 10 kilogrammes. Elle aussi se base sur un principe hypocalorique et hyperprotéinique. Les nutritionnistes qui proposent des régimes sur mesure considèrent que perdre 2 kilos par semaine est déjà très satisfaisant, on imagine bien les effets néfastes sur l’organisme d’une perte de poids aussi rapide…

Une seconde phase de stabilisation pour garder le résultat du régime repose sur deux programmes minceur : des menus à 1200 ou à 1500 calories par jour, aux ingrédients hiérarchisés et limités. D’emblée, on voit bien que la phase stabilisation n’est autre qu’un prolongement du régime, ce qui ne peut pas se tenir sur la durée. Qui, après deux semaines supplémentaires, ne craquera pas tour à tour pour un pain au chocolat ou dix morceaux de saucisson ?

Effets secondaires du régime Thonon : l’envers du décor de la perte de poids

Beaucoup de négatif et peu de positif

Les effets secondaires directs sont nombreux. On note par exemple une fatigue intense, une fonte musculaire qui peut être mal gérée par l’organisme, une sensation de faim latente, une irritabilité causée par la dureté de ce régime.

Mais c’est surtout le trop faible apport énergétique qui pose problème : il est de 3 à 4 fois inférieur aux besoins vitaux. Cela provoque des problèmes digestifs, des brûlures d’estomac, des troubles de l’apprentissage (dû aux manques de minéraux, de nutriments, de vitamines, etc.).

Une perte de poids très aléatoire

Et lorsqu’on se penche sur les témoignages recueillis sur les forums de discussion, c’est encore pire. Déjà, le nombre de kilogrammes que l’on serait assuré de perdre varie selon les personnes en fonction des éléments suivants :

  • Le sexe
  • L’accoutumance aux régimes
  • Les habitudes alimentaires
  • Etc.

Craquage quand tu nous tiens

Il revient souvent l’anecdote suivante : une fois par semaine, pendant la première phase, un dîner Joker est autorisé. Tout peut être mangé et bu (hors alcool) dans des proportions raisonnables – et hop, on en profite pour dévorer un tiramisu ! Et c’est souvent à ce moment-là que beaucoup de personnes décrochent. Aussi, la forte fonte musculaire peut provoquer des états de déshydratation réguliers et dangereux sur le long terme. Enfin, la monotonie des menus imposés entraîne très fréquemment une lassitude qui pousse les personnes à délaisser le régime.

Pour résumer, tout comme le régime Dukan, le régime Thonon cumule tous les inconvénients des régimes hypocaloriques. Ce genre de régimes draconiens débouche le plus souvent sur une reprise de poids, étant donné le peu de plaisirs qu’il propose, et altère durablement un métabolisme qui ne devrait pas être bousculé de la sorte. S’il faut souffrir pour être belle, comme dit l’adage, on en vient très vite à s’enlaidir pour rejoindre la norme, et pour longtemps.

Avatar

La rédaction

DANS LA MEME RUBRIQUE
La spiruline et la chlorelle sont toutes deux des microalgues alimentaire particulièrement appréciées pou...
La Physionutrition est une approche innovante proposant une prise en charge globale pour préserver le capital...
Après une longue journée de travail, rien ne vaut un repos bien mérité. Les remèdes de grand-mère ainsi ...
Que l'on soit un homme ou une femme, c'est dur de perdre du poids, c'est certain. Surtout s'il s'agit de minci...

Ne ratez pas
Novembre 23, 2020 694
La spiruline et la chlorelle sont toutes deux des microalgues alimentaire particulièrement appréciées ...
C'est tout chaud