Le diagnostic termites : quand le faire et à quel prix ?

Home > Blog sur la maison > Blog Immobilier > Le diagnostic termites : quand le faire et à quel prix ?
Posté le 28 juillet 2015

Friandes de bois, les termites peuvent causer d’énormes dégâts aux structures de votre maison ou de votre appartement. Elles sont peut-être déjà là. Pour en être sûr, adoptez un geste simple : faîtes réaliser un diagnostic termites par un professionnel agrémenté.

Le diagnostic termites : quand le faire et à quel prix ?

Connaître son ennemi

Les termites, aussi appelées fourmis blanches, sont des insectes xylophages qui se nourrissent de bois et de fragments de feuilles. Vous les connaissez bien : elles sont la terreur des maisons des campagne, le cancer qui ronge vos charpentes et vos poutres. Vivant en colonies, elles élisent domicile généralement dans le sol, mais peuvent aussi explorer vos murs et vos vides sanitaires.

Vous aurez peut-être la chance de repérer leurs galeries – si elles sont vides de sciure, vous avez du souci à vous faire – mais leurs cheminements dans vos structures boisées ne sont pas forcément visibles. Très actives dans leur entreprise de destruction, elles peuvent dévorer une quantité effrayante de bois et causer des dommages irréversibles à votre bien immobilier.

Selon l’Observatoire national des termites de la FCBA, il existe en France métropolitaine six espèces de ces insectes. Les termites continuent de prospérer essentiellement à cause des hommes qui transportent du bois de chauffage ou de construction, des papiers et des cartons. Pour les combattre, chacun est appelé à adopter des mesures préventives simples : maintenir le bâtiment dans de bonne conditions de salubrité et d’hygiène ; éviter tout dépôt de matériaux aux environs de la construction (bois, débris végétaux, cartons, souches d’arbres, etc.) ; et en cas de doute, agir sans attendre.

Le diagnostic termites, quand le faire et à quel prix

À quoi sert le diagnostic termites ?

Le diagnostic termites, ou « état relatif à la présence de termites », est réglementé par la loi n°99-471 datée du 8 juin 1999. Il consiste en la recherche de présence de termites dans une maison ou un appartement, ainsi que dans un rayon de 10 mètres autour du bâti. Cette recherche doit être effectuée par un diagnostiqueur expert, certifié par un organisme accrédité par le Comité français d’accréditation (Cofrac). Le diagnostiqueur peut généralement réaliser les autres types de diagnostics obligatoires (amiante, DPE, etc.).

Le diagnostic décrit l’ensemble des éléments de structure en bois ainsi que leur état : charpentes, éléments de structure verticaux, essences de bois, traitements dont bénéficie le bois. Il est indispensable pour deux raisons :

1) Parce que les termites se nourrissent de cellulose et sont capables de dévorer le bois à grande vitesse, menaçant la solidité du bâtiment, donc la sécurité des personnes qui y vivent ;

2) En cas de vente du bien, pour exonérer le vendeur du risque de vice caché.

Il faut cependant garder à l’esprit que le diagnostic termites ne concerne que cet insecte en particulier. La recherche d’autres parasites du bois (autres insectes et larves xylophages, champignons lignivores) passe par la réalisation d’un diagnostic parasitaire qui peut être mené à bien par le même diagnostiqueur. Pour faire des économies, il est d’ailleurs conseiller de confier ces divers diagnostics au même expert.

Le diagnostic termites, quand le faire et à quel prix

Un diagnostic, oui, mais après ?

Régi par un arrêté préfectoral, le diagnostic termites est essentiel pour le vendeur ou le bailleur. Si le bien immobilier est situé dans une zone classée à risques, il est obligatoire. (Voir la carte des zones à risques ou consulter le site de l’Observatoire national des termites.) Ces zones classées à risques sont aussi appelées « zones termitées » : il s’agit de secteurs dans lesquels au moins une déclaration d’invasion de termites a été faite.

Le diagnostic doit être réalisé sur les parties privatives du bien mis en vente à la charge du propriétaire ; dans le cas des parties communes d’un immeuble, il incombe au syndicat des copropriétaires de s’en occuper.

Attention toutefois : ce diagnostic est non-destructif, c’est-à-dire que l’expert ne détruit pas les insectes, il établit seulement leur présence ou non. En outre, le diagnostic porte uniquement sur les éléments en bois visibles et accessibles, testés mécaniquement à l’aide d’un poinçon. Afin d’exonérer le vendeur, le diagnostiqueur note les éventuels éléments qu’il n’a pas pu examiner faute d’accès.

Si la présence de termites est constatée, le propriétaire doit transmettre une déclaration auprès du maire de sa commune dans un délai d’un mois. Dès lors, la mairie peut imposer des travaux de désinfection pour éviter toute propagation des insectes. Si le délai décrété pour ces travaux n’est pas respecté, la municipalité peut les engager elle-même aux frais du propriétaire.

Vous devez obligatoirement présenter la conclusion de la recherche au futur acquéreur au moment de la signature du compromis de vente ou de l’acte de vente chez le notaire.

Le diagnostic termites, quand le faire et à quel prix

Le prix de la tranquillité

Voici une grille des tarifs appliqués pour un diagnostic termite :

  • Studio / F1 /F1 Bis : 70/90€
  • Appartement 2 pièces : 80/100€
  • Appartement 4 pièces : 100/140€
  • Maison 3 pièces ; 130/170€
  • Maison 5 pièces : 150/200€

Les tarifs incluent généralement les frais de déplacement, la réalisation du diagnostic, la rédaction d’un rapport personnalisé ainsi que la mise à disposition de ce rapport. La durée de validité du diagnostic est de six mois à compter de sa réalisation.

Alors ne laissez pas les termites prospérer et ronger vos charpentes : adoptez le geste simple du diagnostic termites.

Avatar

La rédaction

DANS LA MEME RUBRIQUE
Un avocat immobilier est un professionnel du droit ayant obtenu un certificat de spécialité en droit immobil...
Les optimisations fiscales font désormais partie des avantages possibles lors de l'achat d'un bien immobilier...
Le contrat de colocation régit à la fois le côté financier de la cohabitation et son aspect pratique. Selo...
L’achat d’une première maison est un rêve qui peut devenir réalité. Si vous êtes prêts à vous lance...

Ne ratez pas
Avril 02, 2021 154
Un avocat immobilier est un professionnel du droit ayant obtenu un certificat de spécialité en droit im...
C'est tout chaud