Comment l’assurance-crédit se développe en Chine

Home > Blog Economie > Blog Banque & Assurance > Comment l’assurance-crédit se développe en Chine
Posté le 30 novembre 2016

La création récente d’une coentreprise d’assurance-crédit en Chine par l’un des plus gros acteurs du secteur nous rappelle à quel point ce domaine du marché de l’Empire du Milieu est resté inexploité ces dernières années. Serait-ce le début d’une nouvelle ère pour l’assurance-crédit au sein de la première puissance économique du globe, qui connaît un ralentissement de son activité depuis 2015 ?

assurance-credit-entreprise

Un nouvel acteur de l’assurance-crédit en Chine

L’avenir de l’assurance-crédit serait-il à chercher du côté de l’Extrême-Orient ? La création d’une coentreprise regroupant Euler Hermes (filiale de l’allemand Allianz) et le chinois China Pacific Property Insurance Company a tout l’air d’un drapeau planté sur un territoire vierge – ou presque (à lire ici).

La nouvelle structure intégrera les atouts des deux entreprises :

  • Chez Euler, une expérience de plus d’un siècle, une expertise pointue en matière de recouvrement des créances, et une base de données globale des risques ;
  • Chez CPPIC, un large réseau, des ressources très importantes et, surtout, un positionnement stratégique au cœur d’un marché réputé difficile d’accès pour les entreprises étrangères.

Pour Euler Hermes, il s’agit d’une étape cruciale dans le développement de la stratégie de l’entreprise dans l’Empire du Milieu. Le groupe, qui a l’œil sur le marché chinois depuis plusieurs années, prophétise ainsi une progression de 20 % des faillites en 2016, dont la première cause restera l’augmentation des retards de paiement. Au-delà de la Chine, c’est toute la zone Asie-Pacifique qui intéresse le groupe.

État du marché en Chine

La naissance de CPPIC Euler Hermes Insurance Sales Company Limited (CPPIC Euler Hermes) vient entériner l’intérêt grandissant des Chinois pour les questions relatives à l’assurance-crédit. Des opportunités commencent à se révéler sur ce marché vaste mais encore très peu exploité ces dernières années ; et cela, grâce à une timide libéralisation initiée en 2013.

Toutefois, comme l’indique cette étude, le marché chinois reste peu mature et n’a encore qu’un nombre limité d’acteurs. En outre, peu de chiffres sont disponibles, notamment en ce qui concerne l’assurance-crédit domestique. Les données sur l’assurance à l’export sont mieux documentées : deux géants se partagent le marché, Sinosure et l’Assurance Populaire de Chine (deux assureurs d’État).

On observe que les compagnies privilégient le risque à l’export, car l’assurance-crédit domestique est responsable de pertes financières élevées pour ces groupes – raison pour laquelle la prudence reste de mise dans ce domaine. Les pertes ont été si importantes que des acteurs du secteur refusent tout simplement de couvrir certains marchés domestiques.

assurance crédit entreprise

D’autres acteurs du secteur déjà présents en Chine

La pénétration du marché chinois par des acteurs mondiaux de l’assurance n’est pas une nouveauté : leader mondial dans le domaine de l’assurance-crédit, la Coface s’intéresse depuis longtemps au développement du secteur au sein de l’Empire du Milieu. Le groupe a ouvert une première succursale à Hongkong en 1999, puis s’est lancé à Shanghai et Pékin au début des années 2000. Il entretient aujourd’hui des partenariats stratégiques avec, entre autres, Pingan, Sompo et Taiping.

Cette présence vient répondre à un besoin de plus en plus pressant, auquel fait écho la création de CPPIC Euler Hermes : le marché chinois est confronté à des difficultés grandissantes en matière de retards de paiement. En 2015, une étude Coface indiquait déjà que plus de 80 % des entreprises chinoises ont été confrontées à des retards de ce type, et que 58 % des sociétés constatent une augmentation des délais de paiement (en moyenne, au-delà de 150 jours).

Si l’on y ajoute le ralentissement de la croissance (+ 6,9 % en 2015, le taux le plus bas depuis un quart de siècle), on voit que l’économie chinoise peine à trouver son équilibre. Une tendance que la présence accrue des grands acteurs de l’assurance-crédit sur ce territoire devrait inverser progressivement, en proposant des couvertures plus sécurisantes, y compris en matière d’assurance domestique.

 

 

Avatar

La rédaction

DANS LA MEME RUBRIQUE
La société française est une communauté qui a toujours été habituée à constituer une épargne, que ce ...
La vie est pleine de surprises et de projets ! Se marier, accueillir un nouveau-né, agrandir son logement...
Sur les 1 million et quelques d’utilisateurs de la Fintech, l’arrivée de Revolut sur le territoire franç...
Une assurance vie est un produit d’épargne par lequel votre banque s’engage à vous verser une rente g?...

Ne ratez pas
Octobre 30, 2018 1210
La société française est une communauté qui a toujours été habituée à constituer une épargne, qu...
C'est tout chaud