Formation économie circulaire à l’université

Home > Société > Ecologie/environnement > Formation économie circulaire à l’université
Posté le 19 mars 2020

Face aux défis écologiques générés par les anciens modes de vie et de consommation, il devient aujourd’hui essentiel de permettre à une majorité d’acteurs d’accéder à une formation en économie circulaire. Une telle démarche devrait favoriser un basculement vers un modèle économique plus pérenne.

L’économie circulaire s’oppose à sa version linéaire, peu durable, polluante et productrice de déchets. Afin de maximiser l’effet du changement attendu, il peut être pertinent de dispenser une formation sur l’économie circulaire avant l’entrée des acteurs dans le monde économique, c’est-à-dire à l’université.

économie circulaire

L’université pour initier le changement

En leur qualité de lieux de formation, les universités constituent les antichambres du monde professionnel pour toutes les personnes qui s’y forment. En intégrant la sphère professionnelle par le biais de diverses entreprises, les individus ont alors l’occasion de mettre en application les concepts étudiés.

Dans leur position d’apprenants, il est donc pertinent de profiter de la souplesse dont ils font encore preuve afin de leur enseigner les concepts à mettre en œuvre pour définir un avenir plus vert : c’est le terreau idéal pour une formation à l’économie circulaire.

Ce qu’est l’économie circulaire

Ce concept large et transversal englobe diverses notions et sous-concepts axés sur :

  • Le développement durable ;
  • L’éco-conception ;
  • La priorité accordée aux circuits courts et locaux ;
  • La gestion des déchets, et bien d’autres.

En tant que système générateur de biens et de services, l’économie circulaire vise à promouvoir une forme de production orientée vers la rationalisation, en évitant le recours aux ressources fossiles et polluantes ainsi qu’en réduisant les volumes de déchets qu’elle engendre.

Pour veiller à ce dernier aspect, elle mise sur le réemploi des ressources, objets et matières premières de même que sur le recyclage des produits dont la vocation ne s’analyse plus en durée de vie mais plutôt en cycle de vie.

La formation en économie circulaire, un atout indéniable

Une formation en économie circulaire constitue une transmission de compétences capables de transformer le bénéficiaire de la formation en atout, aussi bien pour la structure au sein de laquelle il travaille que pour l’ensemble du système auquel cette structure est intégrée.

Un atout pour l’environnement

Au profit de l’environnement, un outil tel que la formation économie circulaire animée par Circulab accorde l’avantage d’une conscience accrue quant aux nouveaux comportements à adopter. Qu’il prenne la forme de réduction des déchets, de rationalisation des ressources ou de limitation de la pollution, tout le bénéfice écologique lié au développement de l’économie circulaire est assuré par la multiplication de telles formations.

La conformité aux attentes des entreprises

La formation d’universitaires à l’économie circulaire a l’avantage d’incorporer les thématiques de ce paradigme plus écologique, au corpus de connaissances fournies aux individus qui représentent les plus petites unités composant le système économique.

Le fait d’intégrer de tels individus aux entreprises constitue une nette avancée en comparaison à la méthode actuelle qui s’efforce de former à nouveau des employés de longue date, dans le but d’extraire de leurs habitudes les réflexes peu vertueux consacrés par l’économie linéaire.

Une réponse aux besoins du marché

De nombreuses entreprises, qu’elles y soient contraintes par les attentes de plus en plus clairement exprimées des consommateurs, ou qu’elles cherchent à se conformer aux réglementations de plus en plus strictes émises par les Etats, ont un intérêt croissant à sortir de l’économie linéaire.

Elles ont, pour cela, besoin de personnes qualifiées, capables de mettre en œuvre les diverses transformations requises pour guider l’entreprise dans sa transition vers l’économie circulaire.

Sur ce sujet ainsi que sur plusieurs autres, de nombreuses astuces et informations pertinentes sont disponibles ici au profit des universitaires en cours de formation.

Un impératif économique

Outre l’ajustement imposé par le marché et la législation, les entreprises ont un intérêt économique évident à basculer vers l’économie circulaire car celle-ci implique une logique d’optimisation qui conduit à une réduction des coûts, à un avantage concurrentiel et à une perception plus favorable de la part de la clientèle et des consommateurs.

Pour finir, dans un contexte caractérisé par une forte concurrence sur le marché de l’emploi, la règle est à la prime à la compétence. Pour l’individu qui reçoit une éducation, le fait d’ajouter une formation en économie circulaire à l’université à l’ensemble de ses savoirs constitue donc un avantage indiscutable.

Avatar

La rédaction

DANS LA MEME RUBRIQUE
Installer un panneau photovoltaïque devient très en vogue actuellement. Cet outil apporte de nombreux avanta...
Le corail est une sorte de "mystère scientifique". Malgré l'absence d'adaptation du système immunitaire, ce...
L’approvisionnement en gaz s’impose de plus en plus comme l’un des besoins les plus importants, voire in...
La Haute-Savoie est un département de la communauté française qui place une importance capitale à la propr...

Ne ratez pas
Mars 19, 2020 128
Face aux défis écologiques générés par les anciens modes de vie et de consommation, il devient aujou...
C'est tout chaud