Que faut-il savoir sur la pêche à la carpe ?

Home > Loisirs > > Que faut-il savoir sur la pêche à la carpe ?
Posté le 19 mars 2018

Il convient, avant de partir pêcher à la carpe, de bien s’être renseigné sur les conditions climatiques afin de ne pas être surpris, d’autant que le temps peut tourner. Dès lors, il s’agit aussi de bien préparer son matériel mais également ses montages et amorçages pour être paré.
Même si les montages peuvent être tout à fait réalisés sur place, il est recommandé d’en avoir fait un ou deux avant de partir afin de pouvoir installer directement sa canne dès son arrivée sur place.
D’autre part, il s’agit également de préparer chez soi les amorçages surtout dans le cas des bouillettes car certaines doivent laisser poser durant 30 minutes. Vous pouvez également acheter des bouillettes prêtes à l’emploi, souvent de très bonne qualité.
Une fois cela posé, il est important de bien choisir son lieu de pêche en choisissant un bord d’étang dégagé de tout arbre et sur une aire pas trop pentue afin d’éviter à la fois tout accrochage de la ligne et faciliter l’approche et la remontée du poisson en cas de touche. Car, même si vous êtes muni d’une chaise, vous aurez besoin d’être au plus près de votre prise afin d’optimiser votre halage.

Matériel requis

Afin d’optimiser au mieux la qualité de votre pêche à la carpe, il apparaît indispensable de se doter de gros et petit matériel en plus d’un sac de pesée et peson et d’écureuils, ces fameux indicateurs de touches. Vous pouvez trouver tout le matériel nécessaire sur des sites dédiés à la pêche à la carpe, comme sur celui-ci par exemple.
Parmi le gros matériel, il sera nécessaire de se munir d’une ou plusieurs cannes avec le nombre de moulinets correspondants et une épuisette. Vous pourrez aussi compléter cet attirail avec un support – rod pod -, des détecteurs et un tapis de réception.
Concernant le petit matériel, vous devrez vous munir de plombs, d’hameçons, de montages et d’aiguilles à bouillettes, voire également de stop bouillettes.

Gros matériel

Selon le type d’eau pêchée, vous aurez besoin donc d’une canne à pêche d’une longueur comprise entre 3,60m et 3,90m qui doit pouvoir supporter le poids des plombs relativement lestant.
Concernant les moulinets, il est recommandé d’avoir le frein placé à l’avant afin de faciliter le combat et aussi que les moulinets aient une grande capacité de fil.
Enfin, n’hésitez pas à vous procurer une épuisette assez grande et bien tissée afin de faciliter la récupération de la carpe et ainsi éviter tout risque de chute à l’eau.

Petit matériel

Enfin, sachez que le plombage de la ligne, indispensable afin de bien faire reposer votre montage au fond, offre plusieurs types adaptés à votre longueur de bas de ligne et à votre appât disposé – flottant ou non.
Pour les hameçons, il convient de choisir ceux qui ont l’esche juste en dessous de l’hameçon afin de piquer la carpe dans un endroit moins sensible et d’éviter tout décrochage intempestif. Puis, il conviendra d’adjoindre à vos montages, des émerillons, des gaines et des portes-plombs. Enfin, n’oubliez pas de monter vos appâts grâce à l’aiguille à bouillettes qui vous facilitera grandement la vie.

DANS LA MEME RUBRIQUE
Si un client refuse obstinément de vous payer malgré vos relances ou que votre locataire accumule les éché...
Quand on parle d’art culinaire français, quel plat vous vient automatiquement à l’esprit ? Bœuf bourgu...
Ouvrir un compte bancaire est à la portée de tous. Toutefois, il existe encore aujourd’hui de nombreuses p...
Se rendre chez le fleuriste, choisir l’un des plus beaux bouquets de fleurs à Paris et aller l’offrir pre...

Ne ratez pas
Janvier 16, 2019 12
Si un client refuse obstinément de vous payer malgré vos relances ou que votre locataire accumule les ?...
C'est tout chaud