Donnez une bonne image de la chemise enfant !

Home > Blog mode > Blog mode enfant > Donnez une bonne image de la chemise enfant !
Posté le 19 août 2015

Une antique tradition vestimentaire nous dit qu’un homme est un garçon qui s’habille en chemise. Mais tous ceux qui ont déjà essayé de faire porter une chemise à un enfant comprennent que ce rite de passage peut prendre beaucoup de temps et d’énergie, et provoquer quelques querelles domestiques. Ce guide va vous aider à éviter les effusions larmoyantes dès qu’il s’agit de sortir la chemisette.

Donnez une bonne image de la chemise enfant 1

L’enfant et la chemise : une antithèse ?

Le port de la chemise est tout un art, certains sites servent même de guide pour bien se conformer aux règles du bon goût. Mais allez expliquer à votre enfant qu’il aura un charme fou s’il enfile une chemise, et il vous rira au nez.

Indéniablement, la chemise possède, dans l’imaginaire enfantin, une connotation si négative qu’elle en devient une torture à porter. Si vous avez déjà dû vous battre avec un petit bonhomme qui déploie toute son énergie afin de repousser le vêtement honni, décuplant ses forces pire que s’il refusait de boire un médicament, vous comprenez de quoi il est question.

Commencer par se débarrasser d’une imagerie vieillissante

Le refus de l’enfant de mettre une chemise n’est pas seulement une façon de contredire les parents ou, dans une optique psychologique tirée par les cheveux, une métaphore de son refus d’entrer dans la vie active. La chemise à mauvaise presse parce qu’elle donne l’impression d’un habit dénué de confort et qu’elle renvoie à des situations spécifiques.

En effet, pour nombre d’enfants, la chemise est liée à des événements qu’ils considèrent comme ennuyeux ou dénués de fun :

  • Cérémonie ou fête familiale (mariage, baptême, communion, etc.)
  • Messe dominicale (pour certains seulement)
  • Funérailles (là, effectivement, rien à dire : c’est totalement dénué de fun)
  • Port de l’uniforme à l’école

En outre, la chemise renvoie indéniablement au passé, par exemple à ces films français d’avant dans les années 70 dans lesquels les jeunes enfants portent des costumes avec chemises, à la fois pour aller à l’école et pour sortir jouer avec les copains.

Donnez une bonne image de la chemise enfant 2

La chemise enfant, une façon d’affirmer son style

Pour convaincre l’enfant de porter une chemise, il faut lui montrer quels en seront les avantages :

  • Il peut la rendre très confortable, par exemple en relevant les manches et/ou en la laissant à l’extérieur du pantalon
  • Il peut ainsi affirmer son style, surtout quand la plupart des copains n’imaginent même pas porter ce type de vêtement
  • Chemise habillée, détente ou moderne : elle peut tout à fait devenir un basique universel à porter au quotidien
  • Il y a aussi des événements cool qui sont l’occasion de porter une chemise : quand votre enfant aura participé à sa première boum et qu’il (ou elle) aura eu un succès fou, elle deviendra son vêtement préféré ! (Sauf si vous parlez effectivement de « boum », qui inexorablement donnera l’impression à l’enfant que nous sommes revenus dans les années 80)

Donnez une bonne image de la chemise enfant 3

A chacun sa mode

Destinée aussi bien aux filles qu’aux garçons, la chemise enfant peut être boutonnée ou pressionnée, avoir des cols de différents styles et de tailles variées, être en coton, en popeline, en lin naturel ou en fibres synthétiques, intégrer des motifs ou garder une couleur unie.

Les marques se sont parfaitement adaptées aux besoins des enfants en termes de confort, d’usage pratique et de tendance. Manches longues en hiver, manches courtes ou retroussées en été, la chemise s’agrémente possiblement d’un gilet surmonté d’une cravate ou d’un nœud papillon.

Mais si l’enfant craint ces accessoires, préférez une écharpe estivale légère ou contentez-vous d’une chemise nue, pourquoi pas en déboutonnant le col.

Pour les garçons, optez pour un style urbain ou détente. La chemise casual est pratique et passe-partout, par exemple si vous voulez tenter de l’envoyer à l’école avec. Les indécrottables carreaux ont toujours la cote, mais la chemise peut être unie ou tramée, à liseré coloré discret, avec des boutons ou des pressions.

Pour les filles, préférez une chemise en jean, une blouse en popeline, ou un chemisier – à pois, à fleurs ou à carreaux. Le look citadin basique réclame un habit légèrement cintré, mais la coupe régulière reste du meilleur effet. Elle peut arborer des manches longues et des poignets boutonnés ou élastiqués, et se porter indifféremment avec jeans ou jupe.

Le choix est large et les possibilités innombrables. De quoi parvenir à convaincre les plus réticents des enfants anti-chemise !

La rédaction

DANS LA MEME RUBRIQUE
Tissu Imaginez qu'un mignon petit bébé ait rejoint votre famille. Votre première réaction est...
Chacun son style, chacun ses envies. Mais rien ne vous empêche, un jour dans l’année, un jour si particuli...
Ce n’est parce que les bébés ne parlent pas qu’ils ne doivent pas avoir de style vestimentaire. Vous ser...
Lors de l’anniversaire de leur enfant, bon nombre de parents sont prêts à dépenser une somme d’argent i...

Ne ratez pas
Mars 17, 2020 1572
Tissu Imaginez qu’un mignon petit bébé ait rejoint votre famille. Votre première réaction est d...
C'est tout chaud