Design participatif : ce qu’il faut savoir

Home > Blog entreprise > > Design participatif : ce qu’il faut savoir
Posté le 29 novembre 2021

Quand vous entendez Co design, conception participative ou encore conception collaborative, sachez qu’ils désignent tous la même chose : le design descriptif. Il est centré sur différentes approches mettant en scène l’entreprise et les utilisateurs. À l’ère du numérique, il est de plus en plus plébiscité en raison de ce qu’il offre des interfaces, des produits et services adaptés aux réels besoins des clients. N’êtes-vous pas encore convaincu de son importance ? Ceci vous aidera à vous décider !

Les débuts du design : quel était le rôle du designer ?

Avant que ne naisse le design participatif, le design était considéré d’un point de vue technique comme le résultat de la création d’un designer. Contrairement au processus du design participatif, le designer remplissait tous les rôles à la fois. Il devait se charger de la conception d’un objet, produit ou service, mais également contrôler sa progression.

À cet effet, il disposait du pouvoir décisionnel quant aux différentes techniques de fabrication de l’objet. Pour ce qui est des processus suivant lesquels l’utilisation du produit devra être faite, il était le seul à les mettre en place. C’était un travail qui se faisait en silos suivant une approche verticale. Cette façon de faire a engendré de nombreuses difficultés. Il fallait alors repenser la conception ; d’où le design participatif.

La conception collaborative : vers une structuration beaucoup plus élaborée faisant appel à la collaboration des parties prenantes

L’ancienne version de la conception du design basée sur la verticalité a montré ses faiblesses. L’absence de communication entre designers, product owner, développeurs, product manager et autres membres de l’équipe engendrait d’énormes pertes de temps. Le manque de coopération était également à la base des récurrentes incohérences qui déteignaient sur l’expérience utilisateur.

Avec la méthode agile, tous les acteurs à divers niveaux sont impliqués dans la fabrication de produits et le développement d’interfaces digitales. Le design participatif veut qu’il y ait une participation active de l’entreprise, des UX designers, utilisateurs, consommateurs finaux à toutes étapes de la conception. À travers le Co design, l’utilisateur est davantage inclus dans les instances décisionnelles et au fur et à mesure que le travail avance.

En d’autres termes, la conception collaborative requiert l’implication des collaborateurs internes et à l’externe les utilisateurs, les consommateurs et autres professionnels. C’est une approche qui permet la satisfaction des multiples besoins et attentes de chaque acteur, avec pour principal objectif l’amélioration de l’expérience utilisateur.

Le design participatif : une approche qui favorise fortement le travail d’équipe

Lors de la réflexion et du développement des projets, de nouvelles façons de faire ont été élaborées :

  • Donner la parole à un employé ;
  • Permettre au webdesigner de donner son avis ;
  • Relever les sentiments du client final ;
  • Écouter l’avis du chef d’entreprise, mais pas que ;
  • Prendre la peine d’écouter les avis intéressants du développeur avant de démarrer le développement même de l’objet.

En dépit de ce que ces avis peuvent être dissonants, il faut indispensablement procéder au partage de toutes ces connaissances pour que le design participatif porte ses fruits. Cela permet d’identifier les problèmes liés aux travaux à divers niveaux du développement, de remettre en question les points relevés et surtout d’ouvrir son esprit pour accueillir de nouvelles perspectives.

On parle ici d’empathie, car l’empathie est un incontestable levier pour mieux assimiler les besoins et attentes des utilisateurs, des consommateurs et des usagers. C’est une excellente solution qui permet de passer de l’invention créative en solo à la conception d’un design empathique et collaboratif.

Le Co design : pensé avec les outils les plus adaptés à une participation de tous à l’édifice du projet

Le design participatif n’a nul autre objectif que de placer les parties prenantes au cœur du processus de développement. Plusieurs supports visuels sont utilisés pour accroître la créativité de l’UX designer :

  • Les croquis ;
  • Les outils 3D ;
  • Les supports legos ;
  • Les maquettes ;
  • Les cartes, story-boards et cartographies.

Toujours dans le souci de faciliter la participation de tous, le consommateur et les utilisateurs peuvent se servir des canaux tels que réseaux sociaux et forums pour partager leurs avis. Avec le design participatif, chacun peut contribuer à la conception des produits, services et logiciels des entreprises.

La rédaction

DANS LA MEME RUBRIQUE
Le marketing automation est une approche qui divise. Certains la trouvent révolutionnaire quand d’autres pr...
Choisir un opérateur pour votre téléphone mobile ou votre abonnement internet, ce n'est pas toujours chose ...
Le wok est devenu un ustensile de cuisine incontournable, car il permet de réaliser de succulents plats avec ...
Devenir expert dans son jeu vidéo favori ne nécessite pas seulement du temps passé à jouer. Tous les très...