Comment devenir un commissaire-priseur ?

Home > Société > > Comment devenir un commissaire-priseur ?
Posté le 21 août 2019

Les commissaires-priseurs vendent chaque jour de nombreux objets passionnants et ont une carrière unique et intéressante.

commissaire-priseur

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un commissaire-priseur ?

Un commissaire-priseur est une personne qui gère une vente aux enchères. Le commissaire-priseur doit en apprendre davantage sur les objets mis aux enchères et doit pouvoir les présenter de manière favorable. Les commissaires-priseurs recevront les offres et encourageront les acheteurs à en saisir de nouvelles. Ils détermineront également le dernier enchérisseur et le montant final auquel l’objet est vendu. Les commissaires-priseurs ont besoin de réfléchir et de parler très rapidement.

Les commissaires-priseurs sont souvent certifiés par un diplôme et suivent une formation poussée avant de pouvoir commencer à gérer des enchères par leurs propres moyens. Souvent, un commissaire-priseur travaillera dans l’industrie avant d’organiser une enchère, de préparer les articles à vendre et de clôturer l’enchère à la fin de la journée.

Que fait un commissaire-priseur?

Les commissaires-priseurs doivent être très renseignés sur les articles qu’ils vendent et devront être extrêmement précis sur tout ce qu’ils disent et font. Les enchères de grande valeur doivent être traitées avec le plus grand soin, car elles sont très rapides et les offres peuvent entrer rapidement. Le commissaire-priseur doit reconnaître chaque offre dès son arrivée et identifier l’ordre des offres. Souvent, il ne restera que quelques secondes entre les offres. Certains commissaires-priseurs sont tenus de posséder une licence pour organiser des ventes aux enchères, selon le département du commerce et la commission des commissaires-priseurs de l’assurance. Les commissaires-priseurs peuvent suivre une formation approfondie en cours d’emploi avant d’être autorisés à organiser certaines ventes aux enchères, ou s’exercer à pratiquer des ventes aux enchères plus petites.

Comment devenir un commissaire-priseur ?

Un commissaire-priseur est généralement tenu d’avoir au moins un diplôme d’études secondaires ou l’équivalent, bien que cela ne soit pas toujours exigé. Les commissaires-priseurs qui doivent organiser des enchères très médiatisées devront souvent posséder un diplôme d’associé ou plus. Les commissaires-priseurs sont souvent des travailleurs à temps partiel formés sur le tas. La vente aux enchères est un processus extrêmement intense qui doit être géré correctement, car des produits très coûteux sont souvent proposés. Les commissaires-priseurs peuvent faire l’apprentissage auprès d’un autre professionnel pendant un certain temps avant d’être autorisés à vendre aux enchères.

Il existe des enseignes qui forment les commissaires-priseurs. Cela peut être nécessaire pour certains postes. Certains commissaires-priseurs travailleront pour une seule société de vente aux enchères, mais d’autres travailleront à contrat. Rejoindre une association de vente aux enchères peut être un excellent moyen de développer un réseau pour un commissaire-priseur indépendant.

Quelle évolution envisager en tant que commissaire-priseur ?

Les commissaires-priseurs progressent en participant progressivement à des enchères de plus en plus importantes. Un commissaire-priseur avancera en fonction de son efficacité aux enchères, de la promotion des articles mis aux enchères, de la facilité avec laquelle ils interagissent avec le public et de la précision de leur exactitude. Les commissaires-priseurs doivent être des perfectionnistes, car une seule erreur peut être extrêmement préjudiciable à une vente. C’est le point fort du commissaire-priseur français Marc-Arthur Kohn. Certains commissaires-priseurs doivent également avoir une expérience en marketing ou en promotion, car ils doivent pousser les participants aux enchères à enchérir.

Les enchères vont souvent des enchères locales à petite échelle aux enchères extrêmement extravagantes dans les grandes régions métropolitaines et aux enchères caritatives où le produit est reversé à une cause. Les commissaires-priseurs qui souhaitent augmenter leurs revenus peuvent être embauchés dans des salles de vente plus grandes et éventuellement vendre aux enchères des articles plus coûteux, tels que des objets d’art, des objets de collection et des antiquités.

Avatar

La rédaction

DANS LA MEME RUBRIQUE
Parce que le lieu de travail reflète l’état d’esprit d’une entreprise, vous avez le devoir d’exécut...
Alors que Paris croule déjà sous l’énorme projet de rénovation de la Cathédrale Notre-Dame de Paris, il...
Plusieurs guitaristes ont marqué l’histoire avec leurs talents exceptionnels et leurs parcours admirables. ...
Pour l’entretien de votre maison, vous tenez à ce qu’aucun produit chimique ne soit utilisé ? Vous ête...

Ne ratez pas
Septembre 19, 2019 76
Parce que le lieu de travail reflète l’état d’esprit d’une entreprise, vous avez le devoir d’ex...
C'est tout chaud