Tout savoir sur le régime au café au beurre !

Home > Blog Alimentation > Blog Régime & Nutrition > Tout savoir sur le régime au café au beurre !
Posté le 04 avril 2016

Mais quel est ce nouveau concept saugrenu venu tout droit des USA, ou plus exactement de l’entrepreneur de la Silicon Valley et célèbre bio-hacker, Dave Asprey ? Mettre du beurre dans son café le matin donnerait un tonus prolongé et éviterait le coup de barre de onze heures…

Tout savoir sur le régime au café au beurre !

Recette

En fait, pas tout à fait du beurre, car il faut lui allier de l’huile de coco et peut-être bien aussi de l’huile de palme (mais celle-ci n’apparaît que dans une recette sur deux). Du beurre non salé, bien jaune, provenant d’animaux nourris à l’herbe et non au maïs ou au soja (là ça se complique s’il faut contrôler la traçabilité de la viande avant de boire son café…). Le café doit être pauvre en toxines et Dave Asprey ne semble pas faire de recommandations particulières sur la provenance des huiles.

Comment ça marche

Boire un café au beurre le matin stimulerait le cerveau grâce à la caféine et permettrait de se passer de sucre par l’effet prolongé des graisses contenues dans le beurre et l’huile (ces dernières étant facilement absorbables par l’organisme). On éviterait ainsi de grignoter avant le repas de midi et on supprimerait un important apport en sucre au petit déjeuner.

Car il s’agit bien de cela, d’un régime. La Bulletproof diet (dont on appréciera l’imagerie du lexique : l’ennemi est en nous, que la force soit avec toi !) non seulement fait de vous « un meilleur travailleur, un meilleur père, un meilleur ami et une meilleure personne », mais en plus il vous fait maigrir, à condition, bien sûr et de préférence d’acheter directement son café au beurre hors de prix à la firme maternelle de Dave Asprey.

Une poudre de Perlimpinpin ?

Bien entendu, les nutritionnistes sont sceptiques et les preuves manquent tout à fait à l’heure qu’il est pour juger des effectifs bienfaits de ce café au beurre.

Si le principe de base peut faire sens (en ce que l’absorption de graisses favorise l’assimilation de nutriments, ralentit la digestion et donc aussi l’effet de la caféine dans le corps), il n’existe toutefois aucune étude scientifique sur le sujet et l’on craint  en revanche les effets néfastes du beurre sur l’organisme, notamment du point de vue cardiovasculaire, même si des études récentes semblent contredire cette croyance.

D’autre part, l’on connaît mal, à cause du manque de distance et d’études spécifiques, les propriétés à long terme de l’huile de coco, pour ne parler que d’elle.

Il est comme toujours plus facile dans un premier temps d’émettre des réserves en fonction des connaissances acquises sur les régimes alimentaires.

Les nutritionnistes s’inquiètent

Si le fait d’ingurgiter un café au beurre non salé le matin semble être assez peu risqué du point de vue de la santé, ce n’est pas là que se loge l’inquiétude des nutritionnistes, mais plutôt sur ce qu’implique la dimension de régime dissoute dans ce café au beurre.

Car il s’agit bien tout d’abord de remplacer le petit-déjeuner habituel par ce seul café au beurre. Et d’une manière plus générale ensuite, d’augmenter l’apport des acides gras jusqu’à 50 ou 70 % de notre consommation journalière, ce qui implique de diminuer d’autant la quantité d’autres aliments, sans quoi il ne s’agirait vraiment plus d’un régime amincissant…

Toucher à la diversification des aliments à la base de notre équilibre alimentaire (comme les céréales par exemple) est toujours une source de questionnement pour les spécialistes de l’alimentation, surtout lorsque l’idée se présente comme un « remède miracle », soutenu par une grosse publicité et vecteur d’une idéologie bien définie.

Que ce concept du café au beurre soit né pour Dave Asprey de la rencontre, au Tibet, avec le thé au beurre de Yak n’est pas un gage de véracité car d’une part le beurre de yak n’existe pas (le Yack est un animal mâle) et d’autre part la plupart des Tibétains ne souffrant pas d’obésité comme les Américains, leurs besoins énergétiques pour combattre l’altitude peuvent bien s’appuyer sur des graisses sans nécessiter de supprimer pour autant quoi que ce soit d’autre dans leur alimentation.

Si toutefois vous avez envie de goûter ce breuvage par curiosité, voici une vidéo qui pourra vous intéresser :

Avatar

La rédaction

DANS LA MEME RUBRIQUE
La spiruline et la chlorelle sont toutes deux des microalgues alimentaire particulièrement appréciées pou...
La Physionutrition est une approche innovante proposant une prise en charge globale pour préserver le capital...
Après une longue journée de travail, rien ne vaut un repos bien mérité. Les remèdes de grand-mère ainsi ...
Que l'on soit un homme ou une femme, c'est dur de perdre du poids, c'est certain. Surtout s'il s'agit de minci...

Ne ratez pas
Novembre 23, 2020 694
La spiruline et la chlorelle sont toutes deux des microalgues alimentaire particulièrement appréciées ...
C'est tout chaud