Animateur périscolaire : un poste clé dans l’animation

Home > Société > Services à la personne > Animateur périscolaire : un poste clé dans l’animation
Posté le 20 décembre 2017

Depuis la mise en place de la réforme des rythmes scolaires à la rentrée des classes de septembre 2014, les établissements scolaires sont à la recherche d’animateurs périscolaires pour mettre en place des activités pédagogiques et ludiques pour les enfants. Mais quelles sont les qualités requises pour occuper ce poste ? Et quelles sont toutes les missions qui peuvent lui être confiées par le chef d’établissement ? C’est ce que nous allons découvrir dans cet article.

Les principales missions de l’animateur périscolaire

L’animateur ou animatrice périscolaire s’occupe dans un premier temps de l’accueil des enfants et de leurs parents sur les périodes de temps périscolaires ou extrascolaires.

Afin d’occuper les enfants, il est en charge de mettre en place des activités de différentes natures. Ces activités peuvent être plutôt éducatives en lien avec ce que les enfants apprennent à l’école avec leurs professeurs, ou plus tournées vers l’art ou le sport par exemple.

Dans tous les cas il faut noter l’intérêt pédagogique que représentent les activités périscolaires. Elles permettent à l’enfant de s’ouvrir, de découvrir de nouvelles activités (auxquelles ils n’auraient jamais eu accès autrement) et de se développer. Évidemment les activités diffèrent selon l’âge des enfants. L’animateur périscolaire ne va pas proposer la même activité à des enfants qui sont en maternelle et à des enfants de 10 ans qui sont au primaire, en CM2 par exemple.

Une fois l’activité lancée, l’animateur périscolaire doit veiller à son bon déroulement. Il doit bien surveiller que tout se passe comme il le faut, que les enfants suivent bien les règles énoncées en début d’activité, que ce soient des règles de respect de l’autre ou des règles de sécurité.

Les qualités requises pour être un bon animateur périscolaire

Tout le monde ne peut pas devenir animateur ou animatrice périscolaire. Comme tous les métiers, ce poste demande des compétences particulières. En premier lieu, cet emploi requiert de bien connaître les enfants pour leur proposer des activités qui sauront les enthousiasmer. Il faut également avoir le sens des responsabilités et être en pleine forme physiquement. En effet, il faut pouvoir suivre le rythme effréné imposé par les enfants. L’animateur périscolaire doit être disponible et à l’écoute des enfants, et doit faire preuve de patience et de compréhension.

La formation a un rôle très important. Il existe des certificats de qualification professionnelle (CQP) pour valider vos compétences d’animateur périscolaire.

DANS LA MEME RUBRIQUE
La rentrée approche et l’angoisse de trouver une bonne nounou pour votre enfant ressurgit. C’est pourquoi...
Pour oublier les corvées ménagères et se libérer des contraintes au quotidien, les particuliers préfèren...
Dans le cadre des manifestations pour la défense du service public, des centaines de milliers d’agents (aus...
Besoin d’un depannage voiture Paris 92  à la suite d’une panne ou d’un accident ? Que ce soit sur l?...

Ne ratez pas
Septembre 21, 2018 282
La rentrée approche et l’angoisse de trouver une bonne nounou pour votre enfant ressurgit. C’est pou...
C'est tout chaud