5 choses que vous ignoriez sur la sculpture de sable

Home > Blog Art > Blog Sculpture > 5 choses que vous ignoriez sur la sculpture de sable
Posté le 13 août 2015

Au départ simple divertissement de plage destiné aux enfants, l’édification de châteaux de sable s’est professionnalisée, jusqu’à s’exposer lors de concours internationaux. Mais du pâté instable du fiston aux sculptures de sable de 10 mètres de haut, il existe une grosse différence technique… Voici 5 choses que vous ignoriez sur la question.

Sandman

La sculpture de sable nécessite une certaine science

Vos châteaux de sable ressemblent surtout à de gros tas de boue ? Chacun de vos pâtés finit par s’écrouler sur lui-même comme un trou noir ? Vous êtes la risée de vos voisins de plage et de leurs enfants qui rient tous en vous montrant du doigt ?

Cela signifie que vous étiez passé à côté d’un détail essentiel à connaître sur les sculptures de sable… Bien que tous les sables se ressemblent comme des gouttes d’eau, ils peuvent s’avérer très différents et plus ou moins faciles à travailler. Le sable fin, par exemple, est plus facile à travailler.

Pour réaliser des œuvres qui ne s’affaissent pas invariablement, il faut utiliser un sable le plus fin possible en allant le chercher loin de l’eau (visez plutôt les dunes). Ce sable doit être humidifié dans une certaine proportion, environ 1% en poids, une étape essentielle puisque c’est l’humidité qui colle les grains entre eux.

La sculpture de sable est un objet d’études en physique

Aussi fou que cela puisse paraître, des études universitaires, notamment celle de l’équipe du physicien Daniel Bonn, ont mesuré les paramètres précis qui permettent de réaliser le château de sable parfait. La densité, la qualité et l’humidité du sable, ainsi que le rapport entre la hauteur et le base de la sculpture, sont à prendre en compte.

On apprend également que : la meilleure technique de compactage nécessite d’utiliser ses mains. Que les plus grosses sculptures peuvent nécessiter plusieurs tonnes de sable et les sculpteurs mettre plus de 60 heure à les édifier.

Enfin, que selon les conditions météorologiques, la qualité de la compaction et l’entretien, les sculptures de sable vivent entre plusieurs jours et plusieurs mois.

5 choses que vous ignoriez sur la sculpture de sable 2

Trois techniques principales permettent de sculpter le sable

En matière de sculpture de sable, il est possible de réaliser quantité de structures différentes au gré de son imagination. Trois techniques principales existent :

  • La sculpture dans la masse : appelée aussi « soft packing », elle se destine surtout aux créations basses dénuées de trop de détails ;
  • La sculpture par empilement, ou « hand stacking » : elle s’adresse à un public averti et permet de créer des structures plus volumineuses ;
  • La technique du moulage : aussi bien utilisée pour les châteaux de sable des enfants que pour les sculptures immenses, elle consiste à compacter le sable humidifié dans des moules.

Pas besoin d’outils bizarroïdes pour sculpter le sable

L’étape primordiale de toute sculpture de sable consiste en la compaction – une densification résultant d’une compression. En gros, il faut compresser le sable pour qu’il soit bien compact et ne s’affaisse pas.

Pour ce faire, le sable est disposé dans des boîtes en bois aux formes et tailles variées, au gré des envies du sculpteur. Régulièrement arrosé et tassé, le sable se compacte. Le sculpteur peut ensuite commencer à sculpter – toujours en commençant par le haut de la sculpture.

À partir de là, le sculpteur n’a besoin que d’outils de la vie courante : pelles, râteaux, seaux, moules, truelles de maçon, couteaux. Rien que vous n’ayez pas chez vous, enfermé dans le garage ou la cabane à outils. Et bien sûr, ses mains !

De là à dire que rien ne vous empêche plus de vous lancer dans la sculpture de sable, il n’y a qu’un pas – à l’aide du tutoriel que vous trouverez ici. Ces quelques exemples en photos devraient vous inspirer en vue de vos propres créations.

5 choses que vous ignoriez sur la sculpture de sable 3

Des concours existent partout dans le monde

Voici quelques exemples de festivals de sculpteurs de sable en Europe :

  • Le Festival de Sculptures de Sable s’invite sur les plages du Touquet, en France, et d’Oostende, en Belgique, pour une édition 2015 (juillet-août) qui réunit les meilleures créations inspirées par les personnages Disney, en collaboration avec Disneyland Paris.
  • La 15e édition des Merveilles de Sable s’est tenue au Parc du Lac-Beauchamp, au Canada.
  • Le plus grand festival du monde a lieu au Portugal. Le Fiesa (festival international de la sculpture de sable) se déroule à Pera, Algarve, et s’étend de mars à octobre, fort de 40 000 tonnes de sable sur 15 000m2, avec des sculptures qui peuvent atteindre jusqu’à 12 mètres de haut. Le festival est organisé par thématiques – pop-rock, danse, cirque, religion, musique pour enfants… – et propose des activités relatives à la sculpture de sable.

À vous de jouer maintenant, la sculpture de sable vous attend !

DANS LA MEME RUBRIQUE
Le propre de la sculpture contemporaine, c’est d’échapper aux définitions trop strictes et aux frontièr...
La complexité des poubelles de recyclage vous donne des boutons ? Alors conservez vos canettes pour vous lan...
Le calcaire est un type de pierre, tendre et aisé à sculpter, qui a été utilisé dans de nombreux domaines...
Wölfflin en a fait, dans Les Principes fondamentaux de l’art, le grand mouvement artistique du XVIIe siècl...

Ne ratez pas
Décembre 17, 2015 13525
Le propre de la sculpture contemporaine, c’est d’échapper aux définitions trop strictes et aux fron...
C'est tout chaud