Sculpture calcaire, une roche (presque) comme les autres

Home > Blog Art > Blog Sculpture > Sculpture calcaire, une roche (presque) comme les autres
Posté le 20 août 2015

Le calcaire est un type de pierre, tendre et aisé à sculpter, qui a été utilisé dans de nombreux domaines. Transformée en marbre sous certaines conditions, produisant de la chaux lorsqu’elle est chauffée, la pierre calcaire est aussi une excellente base de travail pour les sculpteurs, qui s’en servent abondamment depuis l’Antiquité égyptienne et grecque et jusqu’à nos jours.

Sculpture calcaire, une roche (presque) comme les autres 1

L’origine du calcaire

Roche sédimentaire, le calcaire est une pierre sableuse à grain fin, composée majoritairement de carbonate de calcium et de carbonate de magnésium. Il est reconnaissable à sa teinte blanche, parfois crème virant sur le jaunâtre. Le tuffeau, l’une de ses variétés, contient en outre quelques paillettes de mica blanc.

Formée essentiellement en milieu marin par l’accumulation de débris de coquilles, la pierre calcaire est extraite de carrières creusées dans des strates allant de l’ère secondaire au crétacé supérieur.

Les sédiments, tassés et pressurisés, ont cristallisé puis cimenté sur une longue période de temps pour former le calcaire. Il s’est surtout développé dans les eaux chaudes et peu profondes où la pression est peu élevée.

Types et utilisations du calcaire

La pierre calcaire se décline selon différents types :

  • Le calcaire grossier
  • La craie
  • Le tuffeau ou craie micacée
  • La calcite

Utilisé depuis l’aube de la civilisation, le calcaire a été utilisé pour :

  • La fabrication de sarcophages (Antiquité, Moyen-Âge)
  • Comme pierre à bâtir (architecture)
  • Pour la fabrication de chaux
  • Comme pierre à sculpture

En France, de nombreux départements et régions sont riches en calcaire : l’Ile-de-France, la Picardie, la Touraine, l’Anjou, la Gironde, le Poitou-Charentes, la Bourgogne, la Provence.

Sculpture calcaire, une roche (presque) comme les autres 2

La sculpture calcaire : une forme de sculpture sur pierre

La sculpture sur pierre constitue l’une des formes d’art les plus anciennes : la sculpture pariétale nous renvoie aux origines de l’art humain. Les pétroglyphes du néolithique et les idoles féminines gravées à même la pierre calcaire de la grotte Chauvet, en Ardèche, il y a 36 000 ans, nous le rappellent.

Le sculpteur de pierre commence par bien choisir son matériau : une pierre avec pas ou peu de fissures pour éviter l’éclatement. Elle peut être tendre ou dure, selon qu’il préfère le calcaire, le grès, le plâtre, le granit, le basalte ou le marbre (qui est lui-même un dérivé d calcaire). Le calcaire est travaillé à l’aide d’abrasifs et d’outils en fer simple.

Pour sculpter la pierre, l’artiste débute en éliminant les portions non désirées. Il détermine ensuite la forme générale de la sculpture, puis en affine la silhouette. Enfin, il donne à la sculpture sa forme définitive, retirant les excès de pierre. Le polissage final, technique d’abrasion, ajoute du lustre et annihile les aspérités.

Les bons côtés du calcaire en sculpture

Pierre de taille tendre, aisée à sculpter, le calcaire a été largement utilisé par les Grecs (en sus du marbre) pour leurs sculptures, puis pour les statues et décors architecturaux typiques de la Renaissance.

Plus modeste (et moins cher) que le marbre, le calcaire se fond dans la nature grâce à des aspérités nuancées et un grand panel de coloris. Son aspect est plus chaleureux et peut offrir une sculpture d’une grande finesse, aussi bien pour des statuettes que pour des statues plus massives ou des bas-reliefs ciselés.

La pierre calcaire est privilégiée pour la réalisation de décors sur mobilier de résidence haut de gamme (cheminées de style, banc de jardin sculpté, bassin décoratif, fontaine ornementale, etc.). On y recourt pour la réalisation d’ornementations de tous styles et toutes époques : figuratif, classique ou abstrait, contemporain , épuré.

Sculpture calcaire, une roche (presque) comme les autres 3

Œuvres célèbres taillées dans le calcaire

Voici trois célèbres exemples de sculpture calcaire :

  • Le buste de Néfertiti, réalisé par Thoutmôsis au XIVe siècle avant J.C., en calcaire peint (actuellement au Neues Museum de Berlin). Ce portrait extraordinaire de l’épouse du pharaon Akhénaton est sans doute la plus célèbre représentation féminine après La Joconde.
  • Martyrs de l’Abbaye de Westminster, série de dix statues gravées au sommet du portail de l’abbaye à Londres, représentant dix martyrs chrétiens du XXe siècle élevés à ce rang par l’Église d’Angleterre, comme Martin Luther King.
  • Le puits de Moïse, vestige d’un calvaire ayant appartenu autrefois au grand cloître de la Chartreuse de Champmol. Œuvre du sculpteur Claus Sluter, commandé par Philippe II de Bourgogne, il a été réalisé à la fin du XIVe siècle. Seule la partie basse a survécu. Il représente un lien entre l’Ancien et le Nouveau Testament.

Pour plus d’informations sur le Puits de Moïse, regardez cette vidéo :


Le Puits de Moïse Dijon de superludo

DANS LA MEME RUBRIQUE
Le propre de la sculpture contemporaine, c’est d’échapper aux définitions trop strictes et aux frontièr...
La complexité des poubelles de recyclage vous donne des boutons ? Alors conservez vos canettes pour vous lan...
Wölfflin en a fait, dans Les Principes fondamentaux de l’art, le grand mouvement artistique du XVIIe siècl...
Au départ simple divertissement de plage destiné aux enfants, l’édification de châteaux de sable s’est...

Ne ratez pas
Décembre 17, 2015 12527
Le propre de la sculpture contemporaine, c’est d’échapper aux définitions trop strictes et aux fron...
C'est tout chaud