Qui est Banksy, l’artiste anonyme au pochoir ?

Home > Blog Art > Blog Peinture > Qui est Banksy, l’artiste anonyme au pochoir ?
Posté le 25 mars 2016

Il est une personnalité majeure de l’art urbain dans le monde entier. Ses dessins au pochoir ornent les murs des grandes villes et des territoires écrasés par la guerre. Ses installations et ses détournements, comme dernièrement son faux parc Disneyland version glauque élevé en Angleterre, font sensation et l’ont imposé comme un véritable phénomène, modèle de l’artiste antisystème fondu dans son anonymat. Qu’est-ce qui se cache derrière ce pseudonyme ? Qui est Banksy ?

Qui est Banksy, l’artiste anonyme au pochoir 1

Crime de lèse-Disney

Ceux qui ne le connaissaient pas encore ont dû entrer de plain-pied dans son univers marginal. À l’été 2015, alors que les studios Disney préparaient la sortie prochaine du 7e Star Wars avec la délicatesse d’un éléphant lancé à toute allure dans un magasin de porcelaine, Banksy faisait un pied-de-nez hallucinant à la firme aux grandes oreilles avec son Dismaland.

Le Disneyland dystopique de l’artiste anglais n’est pas le genre de parc d’attractions dans lequel vous rêvez d’emmener vos enfants. Sirène au physique (littéralement) trouble surplombant un plan d’eau verdâtre, château de la Belle au dois dormant décrépi, femme agressée par une nuée d’oiseaux, orque qui s’échappe des WC… Et un ciel gris et lourd pour couronner le tout.

Installé à Weston-super-Mare, près de Bristol, sur les restes d’un ancien parc Tropicana, ouvert seulement pendant un mois, Dismaland avait la particularité de rassembler des œuvres d’art contemporain venues du monde entier – Hirst, Barminski, Keyes, Espo… Tout en traitant des thèmes chers à Banksy : exploitation des enfants, critique des médias, maltraitance des animaux.

Une drôle de manière d’entrer en contact avec l’œuvre d’un artiste pas comme les autres. À la question de savoir « qui est Banksy », cette installation avait au moins le mérite de répondre sans détours : un type qui n’aime pas tellement le monde tel qu’il est, et qui aimerait que vous ouvriez les yeux. Attention, cette vidéo du parc pourrait bien vous gâcher votre journée ensoleillée :


Banksy par-ci, Banksy par-là

Usurpateur ou provocateur ? Artiste ou rebelle ? Qui est Banksy, un dangereux anarchiste armé de pinceaux et de crayons, ou un être humain d’une lucidité confondante qui, à l’image de ses œuvres, laisse entrevoir ce qui se cache derrière ces murs que l’on élève entre les hommes ?

Peu importe, en réalité, de savoir qui est Banksy, l’homme, car c’est Banksy, l’artiste, qui concentre tout l’intérêt. Lui et les prolongements de son âme qu’il dessine, crayonne et installe un peu partout, sur les cinq continents, depuis 1993. Figure majeure du street art, à la fois peintre et réalisateur, Banksy interpelle ses concitoyens sur la condition humaine avec beaucoup de justesse et d’humour.

Dans son rôle de revendicateur, sorte de troubadour des temps modernes qui pointe du doigt par métaphore interposée les maux de la cour, Banksy se montre incisif et décoiffant. Son truc ? Détourner le réel le plus pragmatique pour le sublimer. C’est pourquoi les murs sont ses canevas de prédilection. En voici quelques exemples :

  • Le rat anarchiste (Londres, 2004). La figure du rat, en tant que caricature de l’humain, semble fasciner Banksy, comme une réminiscence de la bande-dessinée Maus d’Art Spiegelman.
  • Nu (Bristol). Ce pochoir représente un homme nu, pendu à la fenêtre de sa maîtresse, tandis que le mari de celle-ci cherche partout l’amant honni. Après moult tergiversations, la ville a décidé de conserver le dessin.
  • Napalm (1994). La tristement célèbre photo d’une jeune femme brûlée au Napalm, prise durant la guerre du Vietnam, est reprise par Banksy qui y ajoute un détail de son cru : la victime est entourée de Mickey Mouse et de Ronald McDonald. Tout est dit.
  • Banksy a également réalisé de nombreuses œuvres sur les murs de séparation entre Israël et les territoires palestiniens, notamment la bande de Gaza. On y voit par exemple des trous dessinés dans le mur, laissant entrevoir un paysage idéalisé (soleil et cocotiers, montagne et forêt), une fillette emportée au-dessus du mur par des ballons, ou un manifestant arborant un bouquet de fleurs en guise d’arme. D’autres œuvres sont à voir sur ce site.

Parfois, l’œuvre n’est qu’une ligne de texte, un commentaire venant appuyer un écrit, un graffiti ou une situation existants, comme cette caméra de vidéosurveillance à côté de laquelle Banksy a inscrit cette question au pochoir : « Qu’est-ce que tu regardes ? ».

D’autres fois, une violence sourde émane de ses dessins : qui n’a pas gardé longtemps en tête cette jeune fille serrant une bombe dans ses bras ? Ou cette image montrant un homme qui a peint un écriteau « annulé » par-dessus un slogan positif qui nous encourageait à « suivre nos rêves » ?

Qui est Banksy, l’artiste anonyme au pochoir 4

Qui est Banksy ?

Qui est Banksy ? Qui se cache derrière l’artiste engagé ? Un homme entouré de mystère, qui met un point d’honneur à protéger son identité, et qui pour cela a passé sa vie à fuir les médias. Par coquetterie ? Pour profiter de l’intérêt suscité par le secret ? Plutôt pour respecter une ligne de conduite propre à la scène underground, et pouvoir ainsi agir de jour comme de nuit sans être repéré.

L’anonymat lui donne l’opportunité de réaliser des coups d’éclat. En 2005, il pénètre dans les grands musées du monde – Louvre, MoMa, Tate Modern – où il affiche ses propres œuvres. L’année suivante, il expose déjà son mépris pour l’empire Disney en installant, au cœur du Disney World de Californie, une poupée gonflable vêtue d’un uniforme orange qui rappelle les détenus de Guantanamo.

Des scientifiques britanniques ont annoncé avoir répondu à la question « qui est Banksy ? », grâce à une technique de profilage – utilisée d’habitude pour traquer les criminels. Ils ont triangulé la position de plusieurs de ses œuvres et ont croisé les résultats avec la présence d’un artiste déjà suspect depuis 2008, Robin Gunningham.

Et si, finalement, son identité importait peu ? Si c’était son œuvre, et le sens qu’elle porte, moins pour les dessins en eux-mêmes que pour le message politique qu’ils véhiculent, qui comptait ? La seule réponse valable à la question « qui est Banksy » serait, tout simplement : un grand artiste. Un citoyen.

D’autres œuvres de Banksy à voir ici.

Qui est Banksy, l’artiste anonyme au pochoir 2

Eric Nuevo

Eric Nuevo

Web-passionné et rédact-auteur, j'ai fait de l'écriture plus qu'un métier : un style de vie. Les mots sont mon moteur et les infos mon carburant. Mon objectif ? Vous conduire à travers la jungle du net.

DANS LA MEME RUBRIQUE
C’est sans doute le portrait le plus célèbre du monde : La Joconde ne cesse d’attirer les visiteurs au ...
Même si vous n’êtes pas grand amateur de peinture, vous connaissez Le Cri d’Edvard Munch. Vous l’avez ...
Depuis le 17 avril et jusqu’au 19 juillet prochain, le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris consacre ...
Ici considéré comme du vandalisme et là-bas comme de l’art contemporain, le street art ne fait pas consen...

Ne ratez pas
Mars 25, 2016 3991
Il est une personnalité majeure de l’art urbain dans le monde entier. Ses dessins au pochoir ornent le...
C'est tout chaud