Vous êtes ici : Accueil - Collections permanentes > Sciences et découvertes > L’électricité, de la pile à l’ampoule

L’ÉLECTRICITÉ, DE LA PILE À L’AMPOULE



L’électricité est avant tout un phénomène plus qu’une invention, qui a été observé très tôt, et dont la foudre est sa manifestation la plus fréquente dans la nature. Le terme « électricité » vient d’un mot grec qui désigne l’ambre jaune, connu pour ses propriétés électrostatiques.
Les propriétés de l’électricité ont commencé à être comprises au cours du XVIIIe siècle. Du Fay découvre en 1733 les charges positives et négatives et observe leurs interactions. En 1800, Alessandro Volta invente la pile électrique et fait figure de précurseur. À sa suite, le Français André-Marie Ampère travaille dès 1820 sur la relation entre électricité et magnétisme et donnera comme d’autres, son nom à une unité de mesure de l’intensité du courant électrique. En 1868, le Belge Zénobe Gramme invente la première dynamo.
Thomas Edison présente en 1879 la première ampoule à incandescence et Nikola Tesla invente, entre autres, le courant alternatif. L’électricité se développe alors progressivement pendant le XXe siècle, d’abord dans l’industrie, l’éclairage public puis le chemin de fer. Tesla et Edison qui ont été annoncés par le New-York Times comme les lauréats du prix Nobel en 1915, démentent la nouvelle. Les concepteurs de l’invention qui a lancé, révolutionné, influencé tout le XXe siècle et propulsé la planète à un degré de civilisation extraordinaire, n’ont jamais eu la récompense suprême.