Vous êtes ici : Accueil - Collections permanentes > Littérature > Les reliures d’art

LES RELIURES D’ART



Découvrez notre vidéo


La reliure moderne est née à la fin du XIXe siècle, avec les décors floraux de Marius-Michel et les reliures de peintres de l’École de Nancy. C’est toutefois Pierre Legrain, artiste-décorateur de métier durant la période Art déco, qui fait entrer de plain-pied la reliure dans l’art de son temps, en imposant une esthétique reposant sur l’abstraction. Son influence est telle sur les générations de relieurs qui lui succèdent, de Rose Adler à Jean de Gonet, qu’il apparaît encore aujourd’hui comme l’inspirateur majeur de la reliure contemporaine, bien que celle-ci ait profondément évolué en un siècle, contribuant largement à rapprocher le livre des arts majeurs.
De nouvelles matières et des structures inédites font alors leur apparition, les compositions décoratives elles-mêmes bénéficient de l’évolution générale des grands courants artistiques, tandis que les matériaux traditionnels de la reliure, à savoir le cuir et le papier, connaissent un usage nouveau.
Considérée pendant longtemps comme un art appliqué, et plus exactement comme un art décoratif, la reliure tend aujourd’hui à devenir un art visuel et à faire du livre une œuvre d’art à part entière. La reliure n’en conserve pas moins sa spécificité qui en fait un art unique, sans comparaison avec les autres disciplines artistiques.