Vous êtes ici : Accueil - Collections permanentes > Littérature > Les grandes figures du XXe siècle

LES GRANDES FIGURES DU XXe SIÈCLE



La Belle Époque est une grande période de création littéraire, animée par de fortes personnalités : Apollinaire révolutionne la poésie, Claudel vivifie le drame d’un nouveau lyrisme, Gide crée une littérature précieuse, Proust dessine les méandres de phrases inimitables et approfondit le roman psychologique…
L’entre-deux-guerres voit apparaître des écoles marquées par le premier conflit mondial, dont la nouvelle génération d’écrivains surréalistes, Breton et Éluard. Les courants littéraires s’inventant selon les engagements politiques (le communisme est un positionnement intellectuel très suivi), la Deuxième Guerre mondiale s’accompagne d’une accélération de la diversification. Le roman et le théâtre se mêlent dans des quêtes variées : Giraudoux fait renaître la tragédie, Colette charme un large lectorat, Montherlant édifie le roman de la grandeur, Vian introduit la musique dans la littérature. La philosophie opère une influence nouvelle sur les lettres, de l’existentialisme de Sartre à l’humanisme de Camus et à l’absurde de Ionesco. La poésie devient un laboratoire d’expressivités variées pour Michaux, Cocteau ou Prévert…
Le Nouveau Roman confirme la progression de cette recherche formelle, puis laisse une large place à l’autobiographie, genre très en vogue qui est relayé à la fin du XXe siècle par l’autofiction, caractérisant les textes de Modiano, Houellebecq, Ernaux…
Au XXe siècle, les courants littéraires foisonnent, leurs limites se précisent de moins en moins, les genres éclatent.