Vous êtes ici : Accueil - Collections permanentes > Histoire > La Seconde Guerre mondiale

LA SECONDE GUERRE MONDIALE



Le 3 septembre 1939, le Royaume-Uni et la France déclarent la guerre au Troisième Reich dont les troupes viennent de conquérir la Pologne. La « drôle de guerre » commence alors et prend fin lors de l’invasion de la France et du Bénélux par l’Allemagne nazie le 10 mai 1940. La France est occupée et le gouvernement du maréchal Pétain s’installe à Vichy. À Londres, de Gaulle encourage à résister face à l’occupation allemande ; Jean Moulin, préfet d’Eure-et-Loir, refuse quant à lui de collaborer. De Gaulle est rejoint, le 25 juillet, par Philippe de Hautecloque, dit Leclerc.
En 1941, Churchill et les Britanniques repoussent les assauts de l’Allemagne. Suite à l’attaque de Pearl Harbor par l’aviation japonaise le 7 décembre 1941, les États-Unis prennent part au conflit tandis que l’URSS de Staline met en déroute l’armée allemande à Moscou. Leclerc connaît ses premiers succès en Afrique en 1942 et Jean Moulin réussit à fédérer les mouvements de résistance en 1943. Alors que la France souffre de privations et du rationnement, les Allemands commencent à reculer.
Les Alliés lancent l’opération Overlord, commandée par Eisenhower. Le débarquement sur les plages de Normandie le 6 juin 1944 fait définitivement basculer la guerre en faveur des Alliés et s’inscrit dans l’Histoire comme la plus grande bataille militaire de tous les temps. Leclerc entre triomphalement à Paris en août 1944. Le recul de l’armée allemande continue, et le 8 mai 1945, le Troisième Reich signe sa capitulation sans condition.