Vous êtes ici : Accueil - Collections permanentes > Histoire > La Renaissance

LA RENAISSANCE



La Renaissance se diffuse en France par l’intermédiaire des nombreuses campagnes militaires, menées en Italie par les souverains français au cours des XVe et XVIe siècles. L’art de vivre italien s’impose en France, qui connaît alors un renouveau artistique. La première guerre d’Italie est le fait de Charles VIII qui souhaite faire valoir ses droits héréditaires sur le royaume de Naples, dont il conquiert la capitale le 22 février 1495. Les Français sont cependant mis en déroute en juillet 1495 par la Ligue de Venise, regroupant Milan, Venise, les États pontificaux, le Saint-Empire romain germanique et le royaume d’Aragon.
En 1498, Louis XII accède au trône et poursuit les incursions italiennes de son cousin, tout comme son successeur, François Ier, dont le premier fait d’armes est la bataille de Marignan, près de Milan, en 1515. Le souverain rencontre alors Léonard de Vinci qui s’installe en 1516 près du château d’Amboise. Les velléités expansionnistes des Français sont anéanties suite à la bataille de Pavie (1525) et à l’emprisonnement du souverain en Espagne par Charles Quint pendant près d’une année.
François Ier unifie par ailleurs la langue française par l’ordonnance de Villers-Cotterêts (1539). L’Europe est frappée par une révolution culturelle qui aura des conséquences majeures sur l’évolution des sociétés occidentales, dont la réforme protestante initiée par le moine allemand, Martin Luther. Les Valois se succèdent jusqu’au règne d’Henri III qui meurt sans héritier mâle.