Vous êtes ici : Accueil - Collections permanentes > Histoire > La religion au Moyen Âge

LA RELIGION AU MOYEN ÂGE



Au Moyen Âge, la religion rythme l’ensemble de la vie quotidienne. La codification des pratiques religieuses est transmise par des écrits dont la diffusion reste encore limitée à un cercle restreint de lecteurs.
Les écrits sont majoritairement le fait d’institutions religieuses qui tentent de fixer les grandes orientations du christianisme, ou de définir la place de leur puissance et de leur autorité face aux pouvoirs séculiers. Les chartes de ces institutions nous renseignent notamment sur l’étendue de leurs domaines et sur les privilèges qui leur sont accordés.
Cette période est avant tout celle du développement des monastères et abbayes de la période carolingienne, qui vont éblouir l’Europe chrétienne : Cluny, en Bourgogne, mais aussi Corbie dans la Somme. Elles sont toutes deux à l’origine de changements importants : la réforme monastique de Cluny et la réforme scripturale de Corbie. C’est dans le scriptorium de cette dernière qu’est popularisée la minuscule caroline, écriture sans ligatures, qui a donné, sous forme de variante, notre écriture actuelle.
Le Moyen Âge est également le temps des pèlerinages. Les fidèles se retrouvent sur les routes menant à Chartres, Saint-Jacques-de-Compostelle, Rome ou Jérusalem, et en rapportent des témoignages écrits. Les croisades, qui marquent profondément le monde occidental et instaurent la doctrine de l’usage sacralisé des armes, sont également l’occasion de nombreux récits.