Vous êtes ici : Accueil - Collections permanentes > Musique > La musique baroque

LA MUSIQUE BAROQUE



La musique baroque se déploie sur un siècle et demi, de Monteverdi (1567-1643) à Bach (1685-1750). Né du bouleversement des mentalités provoqué par la révolution copernicienne, ce courant illustre un souffle créateur qui s’exprime dans l’art du mouvement et l’apparition de genres nouveaux. Avec Monteverdi commence la lente ascension de l’opéra italien qui se développe dans toute l’Europe au fil des siècles. La France s’oriente aussi vers le théâtre lyrique mais par la voie de la danse. Lully, jeune italien ambitieux, conquiert Paris et Louis XIV en s’illustrant dans la comédie-ballet, et dans la création de l’opéra français. Parallèlement, la musique instrumentale s’affirme en Europe et engendre la sonate, le concerto et une esthétique nouvelle dans la musique religieuse.

Rameau, Bach et Haendel inaugurent l’entrée dans le XVIIIe siècle. Musicien officiel de Louis XV, Rameau, grâce à ses travaux techniques, fixe les fondements du langage musical avec une rare clairvoyance. Ses œuvres sont d’un intérêt de premier ordre, comme son action sur le théâtre musical qui affermit les bases de l’opéra français. On décèle aussi les prémices de l’opéra-comique, réplique à l’opéra-buffa italien. L’Allemagne prépare son hégémonie grâce au labeur de compositeurs de génie. Bach, le plus illustre d’entre eux, se distingue par l’abondance de sa production dont la qualité et le caractère profondément sensible fondent sa supériorité écrasante sur tous les compositeurs de son temps.