Vous êtes ici : Accueil - Collections permanentes > Histoire > De la Saint-Barthélemy à l’apogée du système monarchique

DE LA SAINT-BARTHÉLEMY À L’APOGÉE DU SYSTÈME MONARCHIQUE



Le mariage de Marguerite de Valois, fille de Catherine de Médicis, avec Henri de Navarre est l’occasion d’un massacre sans précédent : celui de la Saint-Barthélemy, au cours duquel les catholiques assassinent un grand nombre de protestants le 24 août 1572. Au total, huit guerres de religion ont lieu entre 1562 et 1598.
En 1594, cinq ans après la mort d’Henri III, Henri de Navarre est couronné sous le nom d’Henri IV. Protestant, il se convertit au catholicisme mais protège ses anciens coreligionnaires avec le traité de Nantes de 1598 qui institue la paix entre les religions. Par l’intermédiaire de son ministre, Sully, la France se transforme sous l’influence du mercantilisme. Henri IV meurt assassiné par régente. Après sept ans d’intrigues, Louis XIII monte sur le trône et s’attache les services de Richelieu.
Le gouvernement de la France par le cardinal est notamment marqué par la prise de La Rochelle aux Anglais (1628), la « catholicisation » du royaume et la fondation de l’Académie française (1634). Louis XIII meurt en 1643 et Anne d’Autriche assure avec le cardinal Mazarin la régence, qui sera perturbée entre 1648 et 1652 par une fronde des nobles. Louis XIV assume pleinement ses pouvoirs de souverain à partir de 1661, et meurt en 1715, après avoir personnifié la monarchie dans ce qu’elle a de plus absolu.