Vous êtes ici : Accueil - Collections permanentes > Arts > Claude Monet

CLAUDE MONET



Monet, considéré comme le père de l’impressionnisme, débute sa carrière artistique en croquant les portraits de ses contemporains. Influencé par Boudin et Jongkind qui l’amènent à s’intéresser à la peinture, il quitte Le Havre en 1859 pour s’installer à Paris. Sa peinture est marquée par une production de séries : Bassin d’Argenteuil, Cathédrale de Rouen, Vues de la Tamise… Ses toiles sont caractérisées par une reproduction fidèle des changements climatiques et des variations de luminosité tout en jouant sur la dissolution des formes. L’abondante correspondance qu’il entretient avec sa seconde femme, Alice Hoschédé, constitue une source essentielle pour la compréhension de son œuvre : il y dévoile notamment ses conditions de travail, ses impressions face aux sujets étudiés, ainsi que ses relations avec les individus qui ont appuyé son travail. Fervent défenseur des œuvres de ses « confrères », Monet lance en 1889 une souscription pour l’Olympia de Manet afin de l’offrir au Louvre. Enfin, les nymphéas et son célèbre « jardin d’eau » à Giverny en Normandie deviennent les thèmes de prédilection des dernières années de sa vie. Mais la peinture de l’artiste évolue considérablement au cours de cette période en raison d’une cataracte qui le conduit à la quasi-cécité. Sa perception du monde est alors altérée et les tons rouges ou jaunes tendent à dominer ses toiles tandis que les détails s’estompent.