Le filtre Google Panda, la bête noire du référencement

Home > Blog Internet > Blog référencement > Le filtre Google Panda, la bête noire du référencement
Posté le 07 janvier 2015

Afin de lutter contre les sites de mauvaise qualité, c’est en 2011 que Google a déployé pour la première fois un filtre dans l’algorithme du moteur de recherche visant à pénaliser les résultats ne correspondant pas à ses critères pour améliorer l’expérience utilisateur. Quels sont ses critères ? En quoi consiste cette pénalité, et surtout, comment l’éviter ou en sortir ?

filtre google panda

Le filtre Google Panda, qu’est-ce que c’est ?

Suite à la mise en place de la nouvelle infrastructure Google en 2010, l’index s’est vu prendre de l’ampleur, proposant davantage de résultats de recherche aux internautes. Mais ces mêmes résultats ont alors été parasités par de nombreux sites de mauvaise qualité, notamment ce que l’on appelle des fermes de contenu, des sites qui agrègent du contenu dupliqué depuis plusieurs sources dans la seule finalité de créer du volume de pages et se positionner sur certains mots-clés.

C’est donc pour favoriser les sites de qualité au détriment des autres que le filtre Google Panda a vu le jour (du nom d’un des ingénieurs qui l’a conçu) et a été déployé en février 2011. Probablement des centaines de critères entrent en ligne de compte dans le filtre Google Panda mais Google n’a pas tenu à révéler tous ses secrets. Quoiqu’il en soit, Panda a été développé pour lutter contre :

  • Les pages avec très peu de contenu
  • Les pages dupliquées (content scraping ou content spinning)
  • Les pages avec une disproportion nombre de liens/contenu (cross-linking)
  • Les pages avec beaucoup de publicités au-dessus de la ligne de flottaison (la ligne qui distingue le contenu visible lorsque l’on accède sur la page et celui visible après avoir défilé la page)

Pour un récapitulatif des mises à jour du filtre Google Panda, rendez-vous ici.

Les pénalités du filtre Google Panda

Si le contenu d’un site est dupliqué, que les pages sont surchargées de liens, il y a des risques que le filtre Google Panda le pénalise. Cette pénalité déclassera les pages du site dans le moteur de recherche et l’indexation sera mauvaise sur certains mots-clés, ce qui se traduira concrètement par un recul progressif (parfois soudain) des visites.

Les pénalités sont de deux sortes :

  • La pénalité algorithmique : les robots de Google passent sur le site, et constatant qu’ils dérogent aux critères du filtre Google Panda, lui infligent une pénalité. Sans premier avertissement et sans prévenir, le site sera déclassé.
  • La pénalité manuelle : elle résulte d’un examen pratiqué par des salariés de Google qui se décident à infliger une pénalité car le site déroge aux critères du filtre Google Panda. Une notification dans Google Webmaster Tools sera envoyée dans ce cas particulier.

Mais les pénalités ne sont évidemment pas définitives ! Le filtre Google Panda est bien fait et agit en continu avec l’algorithme Google ; en modifiant ce qui ne rentre pas dans les critères du filtre (contenu pauvre, dupliqué, trop de liens), la pénalité sera levée et le site retrouvera une indexation normale. Pour en savoir plus sur la levée de pénalité Google Panda, cliquez ici.

filtre google panda

Ne pas se mettre à dos le filtre Google Panda

Pour éviter les pénalités ou de se faire pénaliser à nouveau, il y a des choses à ne pas faire. Voici une liste de conseils à suivre scrupuleusement :

  • Eviter de répéter le même contenu sur chaque page, les colonnes de gauche ou de droite (sidebars), les bas de pages (footers). Penser à personnaliser le contenu pour chaque page.
  • Ne pas abuser des publicités, surtout en haut de page (au-dessus de la ligne de flottaison).
  • Bannir catégoriquement le contenu dupliqué et les pages avec beaucoup de liens et peu de contenu.
  • Eviter la sur optimisation des ancres.
  • Penser au fait que le filtre Google Panda cherche avant tout à optimiser l’expérience utilisateur, il faut donc travailler l’ergonomie et le design d’un site, cela pèse pour beaucoup dans son référencement.

Comprendre les pénalités Google et le référencement n’est pas chose aisée, si vous avez des doutes ou des problèmes, le mieux est de se faire conseiller par des professionnels. L’agence Eskimoz est par exemple spécialisée dans la levée de pénalités Google.

Loïc Huber

Loïc Huber

Passionné par tout, je dérade de site en site pour apprendre de nouvelles choses. Aimant écrire et partager, je rédige des articles pour le plaisir des curieux.

DANS LA MEME RUBRIQUE
Depuis que le SEO existe, le référencement naturel n'a cessé d'évoluer. Au gré des mises à jour des mote...
Tout site Internet qui se respecte doit pouvoir jouir d’une certaine visibilité. Le problème c’est que l...
Les petites entreprises se plaignent souvent de manquer de visibilité par rapport aux grandes qui peuvent, pa...
La communication digitale est un travail nécessitant de mutualiser de nombreuses compétences : il faut conna...

Ne ratez pas
Février 27, 2017 1361
Depuis que le SEO existe, le référencement naturel n’a cessé d’évoluer. Au gré des mises...
C'est tout chaud