Quels sont les erreurs à éviter à l’approche d’une course à pied ?

Home > Santé > Forme & Fitness > Quels sont les erreurs à éviter à l’approche d’une course à pied ?
Posté le 05 février 2018

Vous avez décidé de vous inscrire à une compétition de marathon, semi-marathon, course nature… Voici les erreurs à éviter avant de vous lancer dans ces courses!

Course à pied : 5 erreurs à éviter à l’approche du jour J

Plus que quelques jours avant le départ de la course ! Stress, fatigue, pression… C’est tout à fait normal. Il n’est plus question d’aller accumuler encore des kilomètres. Toutefois, à ce stade, certains coureurs, surtout les débutants, font des erreurs qui peuvent avoir un impact négatif sur leur corps, et ainsi leur résultat. Si vous voulez tirer le meilleur parti de votre entraînement, évitez de commettre les erreurs citées ci-dessous.

Se fixer un objectif qui n’est pas à votre porté

Évitez de fixer des objectifs trop hauts que vous ne pouvez pas atteindre. Cela risque davantage de vous mettre sous pression. Courez pour le plaisir ! Si c’est votre première course, courez sans aucune ambition de temps. Ne vous précipitez pas à réaliser de super chrono. N’oubliez pas : « Mieux vaut arriver en retard qu’arriver en corbillard ». L’objectif est de finir la course sans problème.

Préparer une course à la hâte   

En découvrant le calendrier des courses 2018, vous avez décidé de vous inscrire à la compétition la plus proche ? Il ne vous reste donc plus que 2 à 3 semaines pour mieux s’entraîner, au lieu 6 à 8 semaines, voire 12 semaines pour un marathon. Évitez de préparer une course à la hâte au risque de vous décevoir, ou pire de vous blessé.

S’entraîner beaucoup trop à l’approche du jour J

Par peur de ne pas être au niveau, certains coureurs, surtout les débutants, font l’erreur de s’entraîner beaucoup trop quelques jours avant la course. Arrêtez ! L’heure est au repos ! Une chose que beaucoup de coureurs ne connaissent pas encore, qu’on progresse plutôt avec le repos mais pas avec l’entraînement, mais. Fixez-vous des jours de repos avant le jour J. Il est néanmoins recommandé de faire un dernier entraînement la veille : footing, marche nordique

Courir trop vite durant les premiers kilomètres

C’est souvent une erreur de débutant ! Très souvent, les coureurs débutants se donnent à fond durant les premiers kilomètres, pour ensuite se retrouver à bout de souffle et donc diminuer l’allure. Gardez votre rythme si vous voulez finir la course, qu’il s’agisse d’un trail rainning, d’un marathon ou encore d’une marche athlétique.

Manger trop le jour J

Évitez de courir le ventre plein ! Dans le précédent article, vous pouvez découvrir comment manger correctement à l’approche d’une course à pied.

DANS LA MEME RUBRIQUE
Quand on est parent, on cherche souvent des activités pour occuper ses enfants. Si certains enfants ont du ma...
Dans notre quotidien, face à un rythme effréné, nous sommes souvent stressés alors nous vous recommandon...
Les vélos à assistance électrique (ou VAE) suscitent, ces derniers temps, un grand enthousiasme. Beaucoup d...
L’hiver est une saison que de nombreuses personnes abordent avec beaucoup d’appréhension. En effet, c’e...

Ne ratez pas
Février 05, 2018 110
Vous avez décidé de vous inscrire à une compétition de marathon, semi-marathon, course nature… Voic...
C'est tout chaud