Création d’une startup : les 5 étapes à ne pas manquer

Home > Blog Economie > Blog Emploi > Création d’une startup : les 5 étapes à ne pas manquer
Posté le 03 novembre 2017

Une super idée en tête, vous allez enfin pouvoir créer votre startup ! Rien ne sert de courir : avant de plonger dans le grand bain, faites le point sur les étapes essentielles de création.

Création d’une startup : tout ce qu’il faut savoir

Etape 1 : Bâtir un projet solide

Pour pouvoir grandir, votre startup doit pouvoir s’appuyer sur une idée claire et sur un concept bien établi. Le plus souvent, c’est l’idée « révolutionnaire » qui donne l’envie de création d’une startup : vous êtes enthousiaste, et motivé… tant mieux ! Prenez toutefois le temps de construire des bases solides pour développer votre idée :

  • L’étude de marché

Commencez par étudier le marché : votre projet est-il réalisable, commercialement parlant ? Analysez les tendances du marché, les principaux acteurs, acheteurs et fournisseurs, concurrents et prospects. Quelle peut-être votre « plus » face à la concurrence ? Evaluez également les prix que vous pourriez pratiquer, et votre rentabilité. En récoltant un maximum d’informations, vous devez pouvoir élaborer un budget prévisionnel : l’intérêt est d’anticiper pour prendre le moins de risques possibles.

  • L’élaboration du planning

Anticiper, c’est aussi savoir s’organiser. Poser un planning vous permettra d’y voir plus clair dans la procédure, et sera motivant : il vous donne des objectifs réalisables, et met en évidence votre progression.

  • La protection du projet

En phase d’élaboration, on oublie de protéger son idée… tout en racontant tout à qui veut bien l’entendre. Pensez à protéger votre nom, votre slogan, votre logo, votre marque, vos œuvres et réalisations auprès de l’INPI, et acheter le nom de domaine de votre site même s’il n’est pas encore créé.

  • La constitution de l’équipe

Pour monter une startup, mieux vaut être bien entouré. Des collaborateurs motivés sont d’excellents moteurs pour une entreprise, et chacun peut apporter ses propres compétences. Pour un bon fonctionnement, le rôle de chacun doit être défini, et vous pouvez commencer à établir une organisation pour votre équipe.

  • Le business plan

Votre idée est structurée, vous connaissez votre marché, vous avez établi vos prévisions financières… vous pouvez enfin réaliser votre business plan. Celui-ci atteste de la solidité de votre projet, pour ne laisser aucune part d’ombre. Il vous servira pour la recherche de financement et pour l’entrée en incubateur, notamment.

création startup comment faire

Etape 2 : Créer la structure juridique

A ce deuxième stade, vous avez probablement déjà une idée des structures juridiques probables de votre future entreprise. Le choix de votre structure juridique est un élément majeur de la création, et il faut avoir évaluer différentes possibilités : nombre d’associés, nature de l’activité, évolutions à prévoir, patrimoine à protéger… de nombreux critères sont à prendre en compte.

Un professionnel du droit des entreprises et des sociétés – comptable et notaire – pourra vous aider à faire le bon choix, et à rédiger vos statuts. Ces derniers définissent l’organisation et le fonctionnement interne de la société, et permettent d’anticiper de nombreuses évolutions, qu’elles soient bonnes ou mauvaises : mieux vaut prévenir que guérir.

Une fois rédigés, les statuts peuvent être déposés : votre structure juridique est créée !

Etape 3 : Financer son projet

Votre startup existe désormais officiellement : il faut désormais la lancer sur le marché. Votre préparation doit désormais porter ses fruits, pour lever les fonds nécessaires au lancement de votre activité.

Les modes de financement d’entreprises sont nombreux. Pensez aux financements publics – Région, Département…- , à Pôle emploi, aux structures d’aide comme BPI. Vous pourrez candidater pour des subventions, des prêts participatifs, des avances, des réductions fiscales…

Les financements privés sont quant à eux les prêts bancaires, le crowdfunding, les fonds d’investissements et business angels.

Etape 4 : Intégrer un incubateur, une pépinière, un accélérateur d’entreprise

Les structures d’accueil des entrepreneurs sont nombreuses. A différent stades, elles ont pour vocation d’accompagner le créateur, et de lui permettre de tester son entreprise avant de se lancer.

Il existe :

  • Des couveuses d’entreprise, qui accueillent les entreprises en projet
  • Les incubateurs, avant ou après la création de l’entreprise, pour les projets innovants dans les premières années d’activité
  • Les accélérateurs, reposant sur la formation de l’entrepreneur
  • Les pépinières, pour valoriser les échanges et le partage entre les entrepreneurs.

Communication, digital, nouvelles technologies… les différentes structures peuvent être spécialisées.

Etape 5 : Communiquer, réseauter, participer

Dans la capitale comme en région, les événements sont de plus en plus nombreux. Petits déjeuners, conférences, afterworks et rencontres à thèmes… les structures publiques ou privées proposent de nombreux formats pour dynamiser les réseaux d’entrepreneurs.

En plus de donner plus de visibilité à votre startup, ils aident à garder le cap en faisant régulièrement le plein d’idées. C’est aussi le moment de s’ouvrir à de nouvelles approches. Pensez à vos cartes de visite, c’est à vous de jouer !

 

DANS LA MEME RUBRIQUE
Travailler dans le secteur des ressources humaines, c’est tout d’abord s’occuper des êtres humains. I...
Paru en novembre 2016 au Journal Officiel, le code de la déontologie régit désormais la Profession d’Infi...
Un curriculum vitae ou un CV est un dossier qui résume l’ensemble des informations concernant l’état civ...
L’événementiel est un domaine vaste et de nombreux métiers en font partie. Beaucoup de gens aspirent alor...

Ne ratez pas
Novembre 03, 2017 108
Une super idée en tête, vous allez enfin pouvoir créer votre startup ! Rien ne sert de courir : avan...
C'est tout chaud