Apple fête les 30 ans du mythique MacIntosh

Home > Blog High-Tech > Blog Informatique > Apple fête les 30 ans du mythique MacIntosh
Posté le 28 janvier 2014

L’année 1984 est ébranlée par la révolution Apple et la sortie du célèbre MacIntosh. Steve Jobs a offert au monde le premier micro-ordinateur, défiant sans vergogne le géant IBM. Après trois décennies d’innovations, la firme à la pomme se porte toujours bien et continue à narguer le monde informatique. Retour sur ce parcours mythique.

apple_macintosh_1984_128k_originale_

Une révolution informatique

Le 24 janvier 1984, le Mac 128K fait son entrée fracassante sur le marché. Pas d’invention pure, Steve Jobs s’est, en réalité, inspiré des travaux de l’entreprise Xerox, en proposant le premier ordinateur équipé d’un système d’exploitation à interface graphique. La machine propose également une puissance sans égale à l’époque, avec 128 kilo-octets de RAM. De quoi faire notamment du traitement de texte.

Mais l’idée originale réside dans l’accessibilité à tous du MacIntosh. Jusqu’ici les ordinateurs étaient réservés à de fins connaisseurs du langage informatique. Steve Jobs simplifie le processus : au clavier s’ajoute une souris, qui permet d’accéder au « bureau » et d’ouvrir des « fenêtres ». Des termes de la vie quotidienne qui ont considérablement popularisé l’outil Mac et qui sont toujours utilisés, 30 ans plus tard.

En plus d’une nouvelle technologie révolutionnaire, Apple soigne son enveloppe. Le premier Mac s’habille donc d’un design épuré et très compact. Sur l‘écran intégré, le graphisme du système d’exploitation est clair, beaucoup moins compliqué que celui de Windows, le logiciel du concurrent Microsoft. Pour ne rien gâcher, lorsque l’utilisateur allume son Mac, l’ordinateur lui dit « bonjour ».

Même le prix est séduisant ! A l’époque, un ordinateur coûtait environ 10 000 dollars, mais Steve Jobs vend le sien à 2 500 dollars. A la prouesse technique s’ajoute le succès commercial, Apple s’offre même le luxe d’une publicité diffusée à la mi-temps du SuperBowl. Réalisé par Ridley Scott (Blade Runner, Alien), le film compare le grand rival IBM à Big Brother du roman de George Orwell – 1984 – et MacIntosh comme le libérateur.

 stevejobs-with-imac

Le renouveau après la crise

Si les années 1980 marquent une croissance fulgurante de la société Apple, la firme connaît des heures difficiles en 1990. Aux problèmes internes s’ajoute une concurrence féroce de PC, devenu moins cher et plus accessible. Steve Jobs et les actionnaires sont en conflit, il est même écarté en 1985. Même si le Mac garde une place dans les agences de communication, dans les studios d’enregistrement et chez les photographes, il reste un produit haut de gamme.

Il faudra attendre 1998 pour relancer les ventes : Steve Jobs est de retour et ses idées aussi. Il propose l’iMac, un ordinateur en forme de boule de couleur, très différent des autres produits du marché. La machine rencontre un large succès grâce à son design osé et son modem intégré.

Le MacIntosh est ensuite décliné en version portable ou bureau, pour les particuliers ou les professionnels. Entre autres, le MacBook est un ordinateur personnel, portable, beaucoup plus léger  et performant que ce qui est proposé sur le marché. Lancé en 2006, il participe à l’explosion de 442 % des ventes chez Apple ! La gamme Mac s’est également élargie de nouveaux produits populaires comme l’iPod, l’iPhone et, aujourd’hui, l’iPad. Les écrans plats et le design racé sont dus au travail de Jonathan Ive, designer en chef.

30 ans plus tard, Apple vient de lancer le nouveau MacPro, un ordinateur de bureau extrêmement puissant, sous la forme d’une tour noire cylindrique. Avec un processeur Intel 12 cœurs, la firme avance qu’il est deux fois plus puissant que les anciens MacPro. A l’avenir, Apple promet une machine « Made in USA », entièrement assemblée aux Etats-Unis. Feu Steve Jobs a quitté l’aventure, mais la firme à la pomme ne semble guère manquer d’idées. Rendez-vous à nouveau dans 30 ans !

Patricia Imbert

Patricia Imbert

Définitivement curieuse de tout - avec une soif d'apprendre intarissable - je parcourais chaque jour plusieurs sites Internet pour mon seul plaisir : aujourd'hui, j'aime partager le fruit de mes lectures avec d'autres.

DANS LA MEME RUBRIQUE
Les clubs de squash poussent comme des champignons, ils permettent aux adhérents qui s’y rendent d’évac...
Contrairement à ce qu'on veut nous faire croire, la communication par les médias imprimés n’est pas morte...
Indissociable de la gestion d’entreprise, le data quality est au cœur de toutes les campagnes marketing qui...
Dans l’univers impitoyable des experts en informatique, on assiste déjà à une guerre sans merci entre les...

Ne ratez pas
Avril 24, 2017 350
Les clubs de squash poussent comme des champignons, ils permettent aux adhérents qui s’y rendent d’...
C'est tout chaud